Accueil >> Université >> Présentation >> Portraits

Rencontre avec Maud Bourgeois, titulaire d'un Master AIGEME

le 8 janvier 2012

Après avoir fait un premier master à l'Université Paris Diderot et réalisé un tour du monde, Maud Bourgeois travaille chez KTM Advance et a parallèlement obtenu un Master AIGEME.

Maud_Bourgeois.jpg
Pouvez-vous vous présenter ?

J'ai étudié parallèlement l'anglais et l'audiovisuel jusqu'en licence à l'Université de Bourgogne, puis j'ai obtenu une bourse pour aller étudier le cinéma à l'université de UBC à Vancouver, et ai obtenu ma maîtrise LCE Anglais par la même occasion. Revenue en France, je me suis orientée vers la conception web, car mon année au Canada m'a fortement sensibilisée à l'importance du multimédia. J'ai eu l'opportunité de travailler à mon retour dans une start-up à Dijon qui développait des sites web, et ainsi de découvrir les métiers de graphiste, DA, développeur Flash, webmaster. J'y ai développé des compétences en gestion éditoriale et en ai profité pour passer un DU d'Informatique Appliquée à la Gestion Documentaire à côté.
Puis j'ai été prise à Paris Diderot (Paris 7) pour faire un Master 2 en Conception Multimédia et Rédaction Technique en alternance. Apprentie rédactrice technique 1 an à SG CIB sur des logiciels de finance de marché, j'ai été embauchée dans une SSII en tant que consultante dès l'obtention de mon diplôme. J'ai travaillé 6 ans dans le domaine de la finance de marché de 2003 à 2009 et me suis spécialisée dans le développement de dispositif de formation en ligne et le Knowledge Management. J'ai également pris le temps de faire une pause ! En 2006 j'ai négocié une année sabbatique pour faire un tour du monde. J'ai contacté tout mon réseau d'amis, collègues et connaissances à l'étranger et suis partie à l'aventure. Ma première grande expérience de la force d'un réseau !
En 2010, j'ai eu envie de me spécialiser dans le e-learning, suite logique de mon parcours professionnel et des compétences développées en entreprise. J'ai profité d'une opportunité de mission pour me mettre à mon compte tout en réfléchissant à me trouver une formation. Cette année de freelance m'a permis de négocier ce virage car j'ai pu organiser mon temps de façon à faire des recherches, faire de la veille et à me rendre disponible pour des entretiens, et développer un réseau.
Et c'est comme cela que 10 ans après l'obtention de mon 1er master, je suis revenue sur les bancs de l'université (virtuelle !) pour me spécialiser dans la conception e-learning et faire certifier certaines de mes compétences acquises en entreprise. J'ai donc choisi le Master AIGEME de la Sorbonne Nouvelle car les contenus comme les modalités d'apprentissage à distance et à mon rythme me convenaient parfaitement.
Mon expérience professionnelle et ce master m'ont permis de rencontrer l'équipe de direction de KTM Advance.
Aujourd'hui, cette belle aventure continue !

Vous exercez travaillez depuis février 2011 chez KTM Advance - quelles sont vos missions ?

Je suis conceptrice pédagogique et chargée de production serious games. En tant que chef de projet, j'assure la relation avec les clients et suis garante de la qualité des projets, du respect des plannings de production et du suivi des budgets.
En conception, je collabore étroitement avec les game designers pour trouver les concepts et mécaniques de jeu qui permettront de faire passer les messages à finalité pédagogique ou communicationnelle portés par le commanditaire du projet et destinés aux joueurs-apprenants. 

En production, je collabore avec les développeurs Flash et les DA, graphistes pour implémenter les jeux, puis enfin avec les experts LMS pour le déploiement sur plateforme.

Avez-vous été directement opérationnelle après votre formation, quels savoirs mobilisez-vous encore aujourd'hui ?

Etant donné que j'étais en formation continue, j'étudiais tout en travaillant pour KTM Advance, et j'ai pu progressivement mettre les savoirs du master en pratique, les utiliser sur le terrain ! Ces apprentissages parallèles m'ont donc permis de sortir complètement opérationnelle de la formation.
Aujourd'hui, je mobilise souvent mes connaissances sur la mise en place de dispositifs FOAD, car c'est un des besoins exprimés par le marché en ce moment. Les savoir-êtres sont très importants également, car j'apprends constamment à apprendre en adoptant la démarche réflexive tellement prônée par les enseignants du master ! Mais à raison, car chaque projet génère de nouveaux questionnements et mobilise des savoirs différents, distincts.
Pour ce qui est du savoir-faire, je me réfère aux experts KTM Advance avec qui l'échange est constant et auprès desquels j'ai la chance de pouvoir apprendre tous les jours un peu plus ! J'ai récemment pu signer un CDI et j'en suis ravie. Je commence l'année avec plein de beaux projets en perspective et des idées plein la tête.

Avez-vous un conseil à donner aux étudiants de la Sorbonne Nouvelle ?

Profitez pleinement de votre statut d'étudiant et de toutes les portes qu'il ouvre en France et à l'étranger. Ayez la curiosité de chercher et de trouver toutes les opportunités qui s'offrent à vous pendant cette période riche en apprentissages. Accumulez les stages et les expériences bénévoles/associatives et professionnelles, privilégiez l'alternance si votre cursus le permet. Plus tôt vous serez confrontés à la vie en entreprise et plus tôt vous saurez vous déterminer et choisir les orientations qui vous correspondent le plus.

Type :
Portrait

mise à jour le 6 juin 2013