Accueil >> Université >> Université >> Portraits

Rencontre avec Juan Gabriel Valdes

Rencontre avec Juan Gabriel Valdes, ancien chef de la Minustah (Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti) et ancien ministre des affaires étrangères du CHILI en escale à l’IHEAL jusqu’en janvier prochain

(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel
Vous avez mené une brillante carrière politique, occupé à plusieurs reprises le poste d'ambassadeur de votre pays dans plusieurs pays, quel est votre parcours académique ?

Je suis titulaire d'un PhD en Sciences Politiques de l'Université de Princeton aux USA et d'un Master en Politiques et Etudes Latines de l'Université d'Essex en Angleterre. J'ai enseigné au Chili mais aussi aux Etats-Unis et dans d'autre pays d'Amérique Latine durant mes années d'exil. Aujourd'hui, le vrai défi pour moi c'est d'enseigner en français !


Pourquoi l'IHEAL ?

L'histoire de l'IHEAL est intimement liée à celle du CHILI  où il jouit d'un très grand prestige. Des hommes comme Jacques Chonchol (ancien directeur de l'IHEAL) ou encore Manuel Antonio Garreton (qui fût lui aussi professeur invité de l'IHEAL dans la Chaire d'études chiliennes Pablo Neruda) ont ancré l'IHEAL dans le paysage des intellectuels chiliens.  


Qu'enseignez-vous ?

J'assure un séminaire sur la politique contemporaine du Chili (en espagnol) et un cours en Master 2 Recherche sur l'Amérique latine et les relations internationales. Nombreux parmi mes étudiants sont d'origine latino-américaine car pour avoir une vision globale de l'Amérique latine, il faut nécessairement étudier aux Etats-Unis, au Canada ou en Europe. C'est le seul moyen de prendre de la distance et d'ouvrir de nouvelles fenêtres pour regarder cette région.


Un mot sur Paris ?

Mon histoire personnelle est très liée à Paris. Mes parents y ont tous les deux fait leurs études, et enfant j'y ai fait des voyages à plusieurs reprises. Je suis très heureux d'avoir le privilège d'y séjourner pendant 4 mois. C'est une histoire familiale qui continue puisque l'une de mes filles  poursuit actuellement ses études à l'EHESS !


mise à jour le 6 décembre 2010