Accueil >> Vie de campus >> Vie étudiante >> Portraits

Vie étudiante

Rencontre avec Bérénice Billiez, consultante en accessibilité culturelle

le 31 janvier 2023
 

Diplômée du M2 Muséologie et Nouveaux Médias, Bérénice Billiez est consultante en accessibilité et médiatrice culturelle. Elle a créé les podcasts Culture&Com.

Photo-portrait.jpg
Pouvez-vous vous présenter ? 

Je m’appelle Bérénice et je suis consultante en accessibilité et médiatrice culturelle. J’ai
débuté mes études par une licence en histoire de l’art en parallèle de laquelle j’ai effectué mes premières expériences en tant que médiatrice culturelle. Puis, j’ai intégré la Sorbonne Nouvelle Paris 3 pour un master 1 Conception et direction de projets culturels et un master 2 Muséologie et nouveaux médias (aujourd’hui le parcours se nomme Musées et nouveaux médias et il est proposé en apprentissage). Après deux années en tant que chargée de communication au Crous de Paris, je me suis lancée en tant qu’indépendante pour initier des projets inclusifs et impactants qui ont pour objectif de favoriser l’accès de tous à l’art et la culture.
 
  • Vous êtes consultante en accessibilité culturelle ?

En tant que consultante en accessibilité et médiatrice culturelle, j’accompagne les
entreprises et les établissements culturels tels que les musées et les sites patrimoniaux, les collectivités territoriales et les organismes publics, les centres d’art ou encore les
associations qui souhaitent améliorer l’expérience de visites de leurs publics et ainsi rendre leurs collections, leurs programmations ou encore leurs lieux accessibles à toutes les catégories de publics. Pour cela, j’utilise les outils de la médiation culturelle ainsi que de la communication. Au quotidien, ces disciplines se rencontrent, s’alimentent et s’influencent pour concevoir des projets à 360°. Mon objectif est d'anticiper les obstacles que les publics peuvent rencontrer dans leur accès à l’art et au patrimoine pour pouvoir les réduire voire les supprimer.
 
  • Pourquoi le choix de communiquer via le podcast Culture&Com ?

Le format audio a connu une forte progression en 2020 durant la crise sanitaire. Ce dernier peut être consommé facilement sans bloquer réellement l'auditeur dans son quotidien. Toujours dans cette dynamique de transmission, d’accompagnement et de partage, j’ai créé Culture&Com qui se présente comme une boîte à outils à destination des professionnels de la culture. L’objectif est de répondre aux problématiques rencontrées sur le terrain en transmettant des conseils concrets. Je traite de sujets qui m’animent tels que la médiation culturelle et ses différentes pratiques, les enjeux de la communication digitale et l’accessibilité culturelle des lieux culturels. Pour m'accompagner, des professionnels sont invités à prendre la parole pour partager leurs parcours et expériences. C’est à chaque fois un réel plaisir de les rencontrer et d’échanger avec eux.
 
  • Quelles compétences acquises à la Sorbonne Nouvelle mobilisez-vous aujourd'hui ?

Mes deux années de master passées à la Sorbonne Nouvelle ont été très complémentaires et m’ont permis d’acquérir une vision à 360° d’un projet culturel. C’est-à-dire en partant de la simple idée pour aller jusqu’au déploiement en passant par la conception, la production et enfin la communication. De plus, durant ma dernière année au sein de la formation Musées et nouveaux médias, j’ai appris à mobiliser les multiples possibilités des technologies numériques pour répondre aux problématiques de transmission, de diffusion et de partage des lieux culturels.
 
  • Avez-vous une anecdote à partager ?

Toujours lors de ma dernière année de master, nous avions un cours intitulé Musée et
publics. Chaque semaine, notre professeure nous donnait rendez-vous dans un musée.
Nous y rencontrions à chaque fois un professionnel. Le but était de découvrir les différents métiers qui se cachent derrière le montage d’une exposition comme les régisseurs, les éclairagistes, les scénographes, etc...
Nous étions invités à observer en détail comment ces espaces étaient réalisés afin d’en émettre des critiques et d’aiguiser notre regard pour l’avenir. En effet, tous ces éléments contribuent grandement à notre expérience de visite en tant que publics. Aujourd’hui, je continue à regarder très attentivement comment les cimaises, les cartels de salles ou bien encore les lumières ont été pensés et installés.
 
  • Un conseil à donner aux étudiantes et étudiants de la Sorbonne Nouvelle notamment pour favoriser leur insertion professionnelle ?

Je leur conseille de se laisser le temps de tester des choses, par des stages, des services
civiques ou des contrats plus ou moins longs. Il faut savoir multiplier les expériences pour avoir une bonne connaissance du secteur dans lequel on souhaite évoluer. Il faut aussi s’intéresser à tous les corps de métier qui gravitent autour du domaine d’activité que l’on convoite. Parce que travailler en équipe permet de croiser différentes compétences, différents regards et in fine, permet la réalisation de plus beaux projets. J'invite également les étudiants à contacter des professionnels pour connaître leur parcours et ainsi se nourrir de différentes expériences. Cela aide aussi à construire son réseau professionnel qui pourra être mobilisé ensuite en cas de recherche de stage ou d’emploi.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions sur mon statut d’indépendante ou mon parcours en règle générale : hello@berenicebilliez.com ou sur LinkedIn !

Type :
Portrait
Contact :
Lieu(x) :
 
Partenaires :
 

mise à jour le 15 février 2023