Accueil >> Université >> Université >> Portraits

Insertion professionnelle

Rencontre avec Astrid Chauvineau, étudiante en Master 2 LATERP (Edition) en alternance chez Flammarion

le 10 mai 2019
 

Je m’appelle Astrid, j’ai 30 ans et je suis actuellement en reprise d’études. Mon parcours est classique, enfin, jusqu’à l’année dernière…

CV.jpeg
  • Pouvez-vous vous présenter ?

 Je m’appelle Astrid, j’ai 30 ans et je suis actuellement en reprise d’études. Mon parcours est classique, enfin, jusqu’à l’année dernière… J’ai fait deux ans de prépa littéraire à Poitiers. En licence 3, j’ai intégré Paris IV-La Sorbonne où j’ai aussi obtenu mon master de recherche en Lettres Modernes en travaillant sur Marguerite Duras et sur Colette. Après ça, j’ai eu envie d’aller au bout de ma formation, j’ai obtenu l’Agrégation de Lettres Modernes en 2013. Au bout de 5 ans d’enseignement, j’ai eu envie de voir comment ça se passait de l’autre côté du livre, quand on les fait et non quand on les étudie. J’ai été sélectionnée pour faire partie du Master 2 pro LATERP (Lettres appliquées aux techniques éditoriales et à la rédaction professionnelle) de Paris 3, j’ai obtenu un contrat de professionnalisation chez Flammarion Jeunesse et l’aventure a commencé…

 Chez Flammarion Jeunesse, mes tâches sont très variées : j’étudie la concurrence, je fais des notes de lecture sur les manuscrits que l’on reçoit, je retravaille les textes que l’on a choisis, je réalise des briefs pour les illustrateurs, je rédige différents types de textes comme les argumentaires commerciaux ou encore les quatrièmes de couverture et enfin, je corrige les épreuves des textes qui vont être imprimés pour ne laisser aucune coquille.

  •  Quels défis rencontrez-vous au quotidien ? 

Au départ, le défi, c’était de découvrir un nouveau métier avec sa temporalité et son organisation propres. J’adore ! Dans l’édition, on travaille à court et à long terme, avec un télescope et une loupe. Il faut faire avancer tous les projets en même temps, il faut avoir une vue globale et en même temps, être précis à la virgule près.

  • Quels conseils donneriez-vous aux étudiant.e.s de la Sorbonne Nouvelle ?   

Une année d’apprentissage est une année spéciale où l’on doit faire ses preuves, alors il ne faut ni économiser son énergie ni sa créativité et donner le meilleur de soi ! On est souvent récompensé.

  • Quels sont vos projets ?

 Je poursuis mon apprentissage chez Flammarion Jeunesse jusqu’à fin août avec désormais, de nouvelles missions. En parallèle, je recherche un emploi pour la suite.
Je sais maintenant que c’est ma voie : je veux devenir éditrice !

 Astrid Chauvineau, apprentie en contrat de professionnalisation au sein de Flammarion Jeunesse, étudiante en Master 2 pro LATERP et porteuse du projet étudiant in-19, un mook sur le thème du livre. 


Type :
Portrait
Contact :
Brigitte Chotel Chargée des relations entreprises
Lieu(x) :
 
Partenaires :
 

mise à jour le 10 mai 2019