Accueil >> Vie de campus >> Portraits

Vie étudiante

Rencontre avec Arnaud Bovière, jeune auteur de la pièce "Aux fleurs du temps"

le 3 juin 2016

Arnaud Bovière est titulaire d'un Master LATERP qu'il a obtenu à la Sorbonne Nouvelle en 2015. Il est l'auteur de la pièce "Aux Fleurs du temps" qui rencontre un joli succès.

photo arnaud.jpg
  • Pouvez-vous vous présenter  ? Votre parcours à la Sorbonne Nouvelle ?

Oui, bien sûr ! Je suis titulaire du Master LATERP (master professionnel dédié aux techniques éditoriales et à la rédaction professionnelle), que j’ai obtenu à la Sorbonne Nouvelle l’an dernier. Avant cela, j'ai effectué une Licence de Lettres Modernes et réalisé un mémoire sur Marguerite Duras lors de ma première année de master. Aujourd’hui, je travaille en tant que prestataire externe pour les Editions Gallimard, un rôle qui me permet de disposer d’un temps précieux pour écrire mes pièces de théâtre !  

  • Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre pièce Aux fleurs du temps ? Comment elle est née, vos inspirations et comment elle s'est développée ?

Avant d’être étudiant, j’ai passé de nombreuses années dans les hôpitaux de Paris. Une période difficile qui m’a cependant permis de faire des rencontres inoubliables. Certains des enfants et adolescents qui étaient hospitalisés avec moi nous ont quittés, ce qui m’a beaucoup affecté. Ainsi, l’année de mes 17 ans, j’ai décidé d’écrire une pièce de théâtre, Aux fleurs du temps, qui leur serait dédiée. J’ai retravaillé ce texte il y a quelques années, lors de ma Licence. Un ami du Cours Florent m’a proposé de jouer cette pièce, et c’est comme ça que l’aventure a commencé ! Une autre comédienne, une metteuse en scène et une pianiste ont rapidement rejoint le projet. Aux fleurs du temps a été jouée une première fois, lors de 16 représentations, au Théo Théâtre, un beau lieu situé dans le 15e. Le spectacle a été un vrai petit succès. Aujourd’hui, la pièce vient d’être acceptée par les Editions L’Harmattan, elle sortira en septembre pour la rentrée littéraire.

  • Quels sont les projets futurs autour de cette pièce ? 

Il y en a beaucoup ! Tout d’abord, comme je le disais, la publication. Puis, dès le mois d’octobre, la pièce sera reprise pour quinze dates au Théâtre La Reine Blanche, un petit théâtre émergeant qui dispose d’un partenariat avec Les Bouffes du Nord. Grâce à l’ancien patron de la DRAC Picardie, qui vient de rejoindre l’aventure en tant que Chargé de Diffusion, et l’attaché de presse du Théâtre de Bussang, qui a collaboré notamment avec Le Lucernaire et la Comédie Française, Aux fleurs du temps partira en 2017 pour une tournée nationale. Une partie des fonds récoltés lors des représentations sera reversé pour soutenir la lutte contre le cancer, l’anorexie et la mucoviscidose, les trois maladies qui ont emporté la plupart de mes amis.

À cette occasion, nous venons de lancer une campagne de crowdfunding qui démarre particulièrement bien ! L’argent récolté servira à soutenir le projet théâtral et la recherche pour la médecine. Voici le lien : https://fr.ulule.com/auxfleursdutemps-reprise/  

  • Avez-vous d'autres projets d'écriture ?

Oui ! Je viens de finir mon premier roman. Actuellement plusieurs maisons d’édition discutent avec moi, mais je ne sais pas encore laquelle je vais choisir. Sinon, je suis entrain d’écrire une nouvelle pièce de théâtre.

  • Quels conseils donneriez-vous aux étudiants de la Sorbonne Nouvelle ?

Dans un premier temps, il faut avant tout profiter de ces années, car elles sont particulièrement enrichissantes ! Ensuite, si vous avez un projet culturel, n’hésitez pas, foncez ! En revanche, cela prend du temps, demande beaucoup de motivation et peut-être un peu de chance, parfois. En tout cas, qui ne tente rien n’a rien !


Type :
Portrait
Contact :
Sous-direction communication

mise à jour le 12 octobre 2016