Accueil >> Recherche >> Projets & Valorisation

Autre projet

Programme RECHERCHE EQUINOLOGIE

Mél :
carlos.pereira@sorbonne-nouvelle.fr
Structure(s) de rattachement :
Autres projets

Tutelle

Université Sorbonne Nouvelle – Université de Kyoto/Institut de Primatologie

Composition de l'équipe

Equipes :
 
  • Carlos Pereira MCF, linguiste Paris III Sorbonne Nouvelle cofondateur de la Société française de Zoosémiotique, écuyer.
  • Pierre-Henry Bas, cavalier, docteur en histoire, chargé de cours Université Sorbonne Paris 3, chercheur associé laboratoire IRHiS Université de Lille 
  • Barbara Ryckewaert, cavalière, artiste plasticienne,  
  • Anne Sophie Domingos, cavalière, psychologue, enseignante d'équitation
  • Aurélie Verdon, cavalière, illustratrice scientifique et didactique
  • Kazumi Cartan, post-doctorat en biomécanique équine 
  • Christelle Chevalier, ex-directrice de l’Asinerie Nationale du Baudet du Poitou, experte gestion espaces naturels
  • Lucie Seuret, étudiante licence 3 Paris III, photographie animalière
  • Chloé Gouyet, cavalière, étudiante master éthologie, Université Paris 13
  • Nicole Sorin, historienne

    Université de Kyoto :
  • Professeur Tetsuro Matsuzawa past director of the Primate Research Institute of Kyoto University. Deputy Director-General and Distinguished Professor of Institute for Advanced Study, Kyoto University
  • Professeur Satoshi Hirata (Wildlife Research Center, Kyoto University)
  • Professeur Masaki Tomonaga (Primate Research Institute, Kyoto University)
  • Professeur associé Shinya Yamamoto (Institute for Advanced Study, Kyoto University)
  • post-doctorat Renata Mendonça 
  • Professeure associée Monamie Ringhofer (Institute for Advanced Study, Kyoto University)

    Université de Valence-Espagne :
  • Pr. Ignacio Ramos-Gay, Maître de conférences

    Université Coimbra-Portugal :
  • Pr. Helena Freitas

    Référents professionnels arts-équestres :
  • João Pedro Rodrigues, écuyer en chef de l’Ecole Portugaise d’Art Equestre de Lisbonne ;
  • António Borba, maître écuyer, ex Ecole Portugaise d’Art Equestre de Lisbonne ;
  • Eric Augereau, écuyer, France.
  • Ana Batista, écuyère, Portugal.
  • Isa Danne, écuyère, France.

Présentation


©Barbara Ryckewaert

Objectifs et axes :

En 2013, Carlos Pereira, maître de conférences de l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et le Professeur Tetsuro Matsuzawa ont envisagé de construire un programme de recherche ambitieux autour des équidés (Cheval Equus Caballus) selon le modèle de la primatologie japonaise.

Résumé et historique du projet : https://equitationportugaise.com/wp-content/uploads/Matsuzawa-2017-PRIMATES-Horse-cognition-and-behavior.pdf

Ce premier programme « Horse Cognition Project » amorcé en 2014 ouvre un premier axe de travail (axe 1) parmi les trois axes de développement des travaux qui ont été définis pour le programme à long terme baptisé « EQUINOLOGIE »:

1. Etude de la cognition des équidés en laboratoire à l’Institut de Primatologie de Kyoto « in the laboratory » ;

2. Etude des comportements sociaux des équidés en espace naturel « in the wild » ;

3. Etude des interactions entre l’homme et le cheval dans une perspective historique et dans une approche expérimentale « face to face » ;

Le programme de recherche précédemment défini et amorcé vise la création d’un pôle de zoosémiotique dans une approche comparative et pluridisciplinaire. Le modèle d’étude dominant est le cheval. La méthodologie expérimentale prendra appui sur les travaux conduits chez les primates à l’Institut de primatologie de Kyoto (institut qui – il n’est pas inutile de le rappeler – est également dépositaire d’une expérience ancienne de recherches éthologiques équines en Chine et en Mongolie). La très solide et fructueuse coopération déjà établie avec cet Institut, dont l’expérience scientifique et la reconnaissance internationale sont unanimement saluées, constitue un atout extrêmement précieux et une garantie de pertinence et d’efficacité pour le lancement de ce programme par l’Université Sorbonne Paris 3.

Les recherches s’inscrivent donc dans la dynamique de la zoosémiotique, conçue délibérément dans une approche théorie-pratique et dont l’objet fondamental est l’appréhension des langages humains et non-humains. Il s’agit donc d’orienter l'exploration d’une linguistique non plus close mais ouverte aux problématiques de l’intra et de l’interspécifique.



Société française de Zoosémiotique.

Une Société savante a été constituée (Association Loi 1901) pour fédérer diverses institutions publiques et privées ainsi que divers chercheurs et professionnels autour des questions langage humain – langage non-humain :
http://societefrancaisedezoosemiotique.fr/

Archéologie du geste et expérimentation des traités d'équitation et d'escrime historiques

Depuis 2010 Pierre-Henry Bas, docteur en histoire médiévale et fondateur de l'association REGHT (Recherche et Expérimentation du Geste Historique et Technique), travaille sur l'archéologie du geste et l'expérimentation gestuelle. Ses travaux portent sur l'étude et la redécouverte des équitations et des escrimes équestres historiques, ainsi que sur les spectacles équestres martiaux et animaliers (joutes, tournois, carrousels, cirques, courses hippiques).
L'expérimentation pratique à partir des objets anciens (harnachement, costumes et armes) est appellée archéologie du geste. Celle qui se fait principalement à partir des traités anciens et des ouvrages techniques est appellée expérimentation gestuelle.

Ce travail mélant expérimentations et patrimoine immatériel intègre l'axe 3 du programme équinologie. 
reght.fr/
vidéo sur l'escrime historique : vimeo.com/210954880

Publications

 


BIBLIOGRAPHIE

Voici une liste d’ouvrages sur la relation homme-animal : essais, études, actes qui sont en vente sur les sites d’e-commerce.
 

  •  L’Équitation portugaise. Paris, Actes Sud, 2004, 90 p.
  •  Des Origines du baudet du Poitou, le commerce d’ânes et de mulets entre le Poitou et la péninsule Ibérique du Moyen Âge au XIXe siècle. Conseil général de Charente-Maritime, Gestédition, 2009, 195 p.
  •  Parler aux chevaux autrement, une approche sémiotique de l’équitation. (préfacé par le professeur Jean-Marie Klinkenberg de l’Académie royale de sciences de Belgique et le colonel Jean-Michel Faure du Cadre noir de Saumur), éditions Amphora, 2009, 160 p.
  •  Toréer sans la mort ? (co-direction avec Jocelyne Porcher) Editions QUAE-INRA – Gulbenkian, à paraître en 2011, 300 p.
  •  Dressage et Éthologie. éditions Amphora, 2011, 280 p.
  •  Naissance et Renaissance de l’équitation portugaise. Editions L’Harmattan, 2011, p. 480

  •  L’animal dans le Monde Lusophone (Avec Jacqueline Penjon), Presses de La Sorbonne Nouvelle, 2015 ;     
  •  Equitation classique, Le langage des aides. Editions VIGOT, 2016 ;
  •  Traité des équitations – Le livre qui enseigne à bien pratiquer toute équitation (Avec Anne Marie Quint), Actes Sud, 2016 ;
  •  Naissance et Renaissance de l’équitation portugaise, L’Harmattan, 2011 ;
  •  Collectif, Garrano, o bravo cavalo das montanhas, éditions Viana do Castelo, 2018



Ouvrages vulgarisation et littérature/contes :

  1. À la découverte de l’équitation portugaise. Jeunesse, bilingue portugais-français, Paris, éditions L’Harmattan, 2002, 36 p.
  2. Les Chevaux de rois. Trilingue portugais-français-anglais, dessins de Marine Oussedik, Paris, éditions Martels, 2003, 120 p.

Articles sur l'expérimentation gestuelle ou le combat équestre

  • Bas (P. -H.), « Les plus périlleuses armes du monde sont à cheval et de la lance car il n’y a point de holla » : introduction au combat équestre d’après les sources germaniques, XVe-XVIe siècle », in L’art chevaleresque du combat, le maniement des armes à travers les livres de combat (XIVe-XVIe siècle), Neuchâtel, 2013, p.187 à 203.
  • Bas (P.-H.), Jaquet (D.), Kiss (D.), Les arts de guerre et de grâce (XIVe-XVIIIe siècle) : De la codification du mouvement à sa restitution : hypothèses, expérimentations et limites, e-Phaïstos, IV-1 | 2015, [Enligne], https://journals.openedition.org/ephaistos/604, consulté le 15/04/15.
  •  Bas (P. -H), Les arts de guerre et de grâce (XIVe – XVIIIe siècles) De la codification du mouvement à sa restitution : hypothèses, expérimentations et limites, e-Phaïstos, IV-1 | 2015, p.43 à 55, [Enligne], http://journals.openedition.org/ephaistos/633 ; DOI : 10.4000/ephaistos.633, consulté le 15/04/15.
  •  Bas (P.-H.), « Restitution des gestes martiaux : évolutions et révolutions au milieu du XVIe siècle », in Expérimenter Le Maniement Des Armes à La Fin Du Moyen Age : Experimente Zur Waffenhandhabung Im Spatmittelalter, Basel, 2016, p.73 à 84.
  •  Bas (P.-H.), “A new historical combat school? the Convention of the Sword Players”, in Acta Periodica Duellatorum, Solymár, 6/1, 2018, p.183 à 199.

Equipements

Station d’observation éthologique chevaux SERRA ARGA – VIANA DO CASTELO – Portugal sous la direction de Sorbonne Nouvelle et Université de Kyoto :

www.garranos.pt

En savoir plus sur le poney Garrano.

Partenariats

Université de Kyoto -  Primate Research Institute - Japon ;
Université de Valence - Espagne ;
Ville de Viana do Castelo - Portugal ;
Université de Coimbra - Portugal.
Université de Lille - France 
Laboratoire IRHiS UMR 8529

mise à jour le 1 octobre 2019