ED 268 >> Doctorats

Poursuite de carrière des docteurs de l'ED 268

Poursuite de carrière en quelques chiffres

En matière de débouchés professionnels, l’ED268 est surtout tournée vers les métiers de la recherche et de l’enseignement, principalement de l’enseignement supérieur – secteur dans lequel 67% de ses docteurs ont trouvé un emploi, en France ou à l’étranger, trois ans après avoir soutenu leur thèse (soutenances de 2006 à 2013), soit 78% des docteurs qui ont répondu à notre enquête ou dont la situation professionnelle nous est connue.

Insertion professionnelle des diplômés de l'ED trois ans après la soutenance de thèse

Année de soutenance*

Chercheurs, enseignants-chercheurs et enseignants dans une université française

Chercheurs et/ou enseignants dans une université étrangère

Enseignants dans le secondaire en France

Enseignants dans le secondaire à l’étranger

Autres

(prof. libérales, CDI et CDD privé ou public)

N’ont pas répondu à l’enquête

Total

2006 (2009)

4 (= 18,5%)

13 (= 52 %)

-

4

1

3

25

2007 (2010)

11 (= 29 %)

11 (= 26 %)

4

2

7

2

37

2008 (2011)

9 (= 22 %)

16 (= 42 %)

2

1

3

5

36

2009 (2012)

18 (= 43 %)

17 (= 40 %)

3

-

3

1

42

2010 (2013)

16 (= 39 %)

12 (= 29 %)

1

-

4

9

42

2011 (2014)

16 (= 29 %)

21 (= 36,3 %)

3

1

5

10

56

2012 (2015)

13 (= 30 %)

13 (= 30 %)

4

1

4

8

43

2013 (2016)

9 (= 20,4 %)

14 (= 34 %)

4

-

5

7

39

Total

96

117

21

9

32

45

320

 

213 = 66,5 % du total

= 77,5 % des 275 diplômés ayant répondu à l’enquête (sur 320)

30 = 9,4 % du total

 

32 = 10  % du total

45 = 14 %

 du total

320

 

*Entre parenthèses : année de l’enquête.

NB. Voir sur le site de l’ED la liste nominative des diplômés  in Rapports d’activité 2009-13(…) 2013-14 et (…) 2014-15 (nov. 2015) et (…) 2015-2016

Métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur

La première mission des UR et de l’ED qui les fédère est de former les futurs docteurs à accéder aux métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’ED 268 vise ainsi à maintenir le taux très important de ses docteurs qui sont devenus chercheurs, enseignants-chercheurs ou enseignants dans le supérieur, en France et à l’étranger. La préparation à l’insertion professionnelle dans l’enseignement supérieur, telle que l’ED la conçoit et la met en œuvre, explique pour une bonne part ce résultat. A l’occasion des journées d’étude et des colloques pour lesquels l’ED les missionne ou des Rencontres Jeunes Chercheur(e)s et des activités scientifiques organisées par l’ED, les doctorants de l’ED 268 ont la possibilité de faire des communications devant un public scientifique différent, ce qui leur apporte une assurance et une expérience décisives. La communication est suivie le plus souvent de la publication d’un article. Outre la conduite de la thèse elle-même, cette préparation est aussi assurée, bien entendu, au sein des unités de recherche, par une aide importante et une forte incitation à communiquer dans des colloques et à publier dans des revues du domaine. Incitation renforcée par l’obligation faite aux doctorants d’intégrer leur participation à la vie scientifique aux études doctorales et d’en rendre compte s’ils demandent une dérogation en vue d’une réinscription au-delà de la durée de référence de la thèse, puis au moment de la soutenance [...].

La Sorbonne Nouvelle forme ses doctorants à l’exercice du métier d’enseignant-chercheur dans le cadre du Centre de Formation des Doctorants aux Initiatives Professionnelles (CFDip) d’USPC.

Autres débouchés professionnels

« Lorsque le travail de recherche est réalisé par le doctorant pour une partie dans une unité ou une équipe de recherche rattachée à l’école doctorale dans laquelle il est inscrit et, pour la partie complémentaire, dans un organisme du monde socio-économique ou culturel, non partie prenante de l’école doctorale, les conditions de l’alternance des périodes de travail et de celles de recherche font l’objet d’une convention.

Cette convention prévoit les modalités de formation, d’accompagnement matériel, pédagogique et les modalités de certification, dans le respect des exigences de qualité requises par le présent texte. Elle est signée par le doctorant, le président ou le directeur de l’établissement d’inscription du doctorant, et le responsable de l’entreprise ou de l’organisme partenaire de l’alternance » (arrêté du 25/05/2016, art. 1).

En matière de coopération avec le monde de l’entreprise ou le monde associatif, l’ED 268 incite fortement les doctorant(e)s et leur DR à réaliser les thèses qui s’y prêtent dans le cadre des conventions CIFRE. Elle leur fait ainsi connaître le dispositif CIFRE, les tient régulièrement informés de l’organisation des forums régionaux CIFRE par l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie et les aide, le cas échéant, à monter leur dossier de candidature en vue de l’obtention d’une bourse CIFRE. Par ailleurs, elle encourage fortement ses doctorants à participer aux formations du CFDip d’USPC qui propose des ateliers de préparation à l’insertion professionnelle. Ces ateliers sont spécialement conçus pour les doctorants. Il s’agit de leur faire connaître le monde de l’entreprise et le secteur associatif, de les aider à rédiger un CV adapté, de se préparer à un entretien professionnel, de réaliser un bilan de compétences, etc. Parmi les modules professionnalisants proposés par l’université et qui sont ouverts aux doctorants de l’ED 268, il faut aussi signaler des formations transversales, mises en place à l’initiative du Conseil scientifique de la Sorbnne Nouvelle, dans le cadre de conventions signées par l’université.

Reconnaissance du doctorat dans la haute Fonction publique

La loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, appelant à un élargissement du recrutement des docteurs dans les corps et cadres d’emploi des trois fonctions publiques, de nombreux concours de la fonction publique ont été ouvert et/ou modifiés pour les titulaires d'un Doctorat  : liste complètes des 55 corps [PDF - 17 Ko]

Lire le document du service Coordination des stratégies du Ministère [PDF - 159 Ko]


mise à jour le 9 janvier 2018