Accueil >> Université >> Université

Vie étudiante, Vie de l'établissement, UFR LLCSE, UFR Arts et Médias

Portrait de la Junior entreprise

le 19 février 2018

A la rencontre de Pierre-Etienne Bodel, Dmitry Finkel et Mathilde Clavier membres de la Sorbonne Nouvelle Conseil !

Junior.jpg
  • Pouvez-vous vous présenter ?

Pierre-Etienne : Je suis étudiant en 3ème année de LEA anglais/russe et membre du réseau Pépite étudiant-entrepreneur. Nous avons décidé, il y a un peu plus d’un an maintenant, de lancer le projet de Junior entreprise au sein de notre université. Brigitte Chotel et Laetitia Faudière nous avaient conseillé de nous lancer dans cette expérience enrichissante qu’est l’entrepreneuriat.

Dmitry : Je suis étudiant en 3ème année de LEA anglais/russe à la Sorbonne Nouvelle.

Mathilde : J’ai 20 ans, c’est ma première année à la Sorbonne Nouvelle, j’ai intégré la L3 Communication suite à l’obtention de mon DUT à Bordeaux.

 

  • Vous êtes tous les trois membres de Sorbonne Nouvelle Conseil, pouvez-vous nous parler de la Junior et de nous détailler vos missions respectives ?

Pierre-Etienne : Sorbonne Nouvelle Conseil est la Junior de la Sorbonne Nouvelle. Son but est de permettre aux étudiants de mettre en pratique leur connaissance théorique dans des missions concrêtes proposées par des entreprises. Nous nous appuyons sur l'offre de formations de la Sorbonne Nouvelle et proposons des missions en traduction. Être membre d'une Junior c'est aussi un excellent moyen d'apprendre les différents aspects de la gestion d’une entreprise (trésorerie, développement commercial, communication etc…) et une opportunité de réaliser des missions rémunérées dans les domaines de leurs formations. En tant que président de la Junior, ma mission est donc d’aider l’équipe à atteindre ses objectifs fixés, représenter la structure lorsqu’il y a besoin et toujours chercher à améliorer nos résultats.

Dmitry : Le rôle de la Junior Sorbonne Nouvelle Conseil est de servir d'intermédiaire entre les étudiants de l'université et les entreprises afin de permettre aux étudiants de la Sorbonne Nouvelle de travailler sur des missions concrètes pour le compte des entreprises. Ces missions sont rémunérées et permettent de mettre en pratique les enseignements théoriques suivis à la faculté. Pour ma part, je suis responsable du développement commercial; mon rôle est de trouver des nouveaux clients et d’établir une stratégie commerciale.

Mathilde : Je suis responsable communication au sein de la Junior. Ma responsabilité est d’assurer les missions de communication avec l’aide de mon équipe du pôle communication : Clara, Chargée d’événementiel, Elena, Community manager et Jeanne, Assistante communication. Mon rôle principal est d’établir le plan de communication, définir notre identité; je me charge également de créer l’univers visuel de l’association.

 

  • Quelles compétences avez-vous acquis et/ou pensez-vous acquérir grâce à la Junior entreprise ?

Pierre-Etienne : J’ai pu grâce à mon temps passé dans la Junior développer ma créativité et réellement apprendre le dépassement de soi. Il s'agit des deux qualités qui m’ont servi à faire face aux difficultés et trouver des solutions aux problèmes que nous ne savions pas comment appréhender.

Dmitry :  J'ai acquis beaucoup de compétences grâce à la Junior. La plus importante est également celle du dépassement de soi. C'est notre philosophie !  Grâce à celle-ci, j'ai pu apprendre les bases du développement commercial d'une structure, à innover et à penser de façon différente. J'ai également appris à me relever après un échec et à persévérer. Je pense acquérir beaucoup d'autres choses grâce à la Junior, notamment un réseau professionnel élargi, des liens amicaux forts et des connaissances plus approfondies sur le fonctionnement d'une entreprise.

Mathilde : Le gros défi pour moi était le management ! Savoir accompagner une équipe, assurer la bonne communication au sein de celle-ci, ce qui n’est pas aussi si simple que cela !

 

  • Avez-vous des projets ?

Pierre-Etienne : En ce qui concerne la Junior, nous avons beaucoup de projets en cours : nous sommes en train d’organiser notre premier workshop pour les étudiants de l’université sur le logiciel InDesign. Nous préparons également une levée de fonds pour aider une ONG togolaise dans le microfinancement (IADES). Tout cela évidemment en recherchant des clients et en recrutant de nouveaux membres pour remplacer les départs de la fin d’année.

Pour la suite de mon parcours, je souhaite poursuivre mes études à la Sorbonne Nouvelle au sein du master MPI pour pouvoir travailler sur des projets toujours différents que ce soit en start-up ou en entreprise.

Dmitry : Oui, j'ai des projets. Je souhaiterais par la suite monter une start-up avec Pierre-Etienne et également faire partie d'une entreprise/société internationale qui a un impact mondial, qui fait avancer le monde vers une direction que j'estime être la bonne et qui contribue positivement à la société.

Mathilde : Je souhaiterais poursuivre mes études de communication en alternance. Mon projet professionnel est d’être Responsable communication chez un grand annonceur, et assurer une expertise plutôt stratégique et digitale. J’aimerais également intégrer dans mon cursus une expérience internationale.

 

  • Quels conseils donneriez-vous aux étudiants de la Sorbonne Nouvelle ?

Pierre-Etienne : Personnellement, je n’ai jamais autant apprécié notre université que lorsque je me suis impliqué dans la vie associative et culturelle. J’aurai aimé le faire plus tôt ! C'est donc mon conseil aux étudiants : que ce soit Sorbonne Nouvelle Conseil, au sein d'une autre association ou en développant un projet personnel, impliquez-vous ! Et surtout particpez aux événements organisés sur le Campus par les différents services de l'université !

Dmitry : Il faut préserver, continuer à croire en ce qui est important pour vous, et surtout, avoir un but dans la vie, même s'il sera amené à changer par la suite.
Car lorsqu'on a un but dans la vie, on avance, et on s’améliore, et je pense que c'est ça le plus important dans la vie, toujours s'améliorer pour pouvoir avancer.  

Mathilde : Être toujours plus curieux, se dépasser, ne pas être “autosuffisant”. Ne pas attendre que l’information ou les compétences viennent à nous mais provoquer les choses !

Suivez les sur leurs pages LinkedIn et Facebook !

Type :
Portrait
Contact :
Yosra EL HELLAL - chargée du développement du réseau alumni en service civique

mise à jour le 16 mars 2018


Renseignements