Accueil >> Vie de campus >> Vie du personnel >> Portraits du personnel

Portrait de Karin Lovati

le 5 mai 2021

Karin Lovati est chargée de recrutement et d'accompagnement RH. Après une longue expérience professionnelle, elle a fait le choix de reprendre ses études en alternance et vient d'obtenir sa licence et d'entrer sur son nouveau poste à la Sorbonne Nouvelle en septembre 2020.

InShot_20210226_175026692.jpg
Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?


Je suis Karin Lovati, chargée de recrutement et d’accompagnement RH à la Sorbonne Nouvelle. Après mon baccalauréat, j’ai souhaité faire une licence d’anglais que j’ai décidé d’arrêter lors de la troisième année pour entrer dans le monde du travail. Pendant sept ans, j’ai travaillé au sein de Disneyland Paris.
Puis, j’ai décidé de reprendre mes études en 2018 et j’ai suivi un BTS d’Assistant·e Manager. J’ai poursuivi mes études avec une licence Ressources Humaines en alternance l’an dernier. Ma licence s’est terminée en septembre 2020, et à partir du mois d’août, j’ai commencé à répondre à plusieurs offres d’emploi. Ce n’est qu’au mois de septembre que j’ai vu une annonce qui précisait que l’université Sorbonne Nouvelle recherchait un·e chargé·e de recrutement et d’accompagnement au sein de son service Ressources Humaines. J’ai donc postulé à cette offre qui correspondait parfaitement au poste que je visais, c’est-à-dire, faire du recrutement et gérer les formations et les concours.

Quels sont vos rôles au sein de la Sorbonne Nouvelle ?


Pour donner un exemple, notamment en ce qui concerne le recrutement, lorsqu’une demande de recrutement est validée par la direction, je suis amenée à publier la fiche de poste sur différents supports (APEC, BIEP, Pôle Emploi…) et sur notre site internet. Je m’assure notamment que les éléments de la fiche sont cohérents avec l’emploi à pourvoir et le niveau de qualification demandé. En fonction du profil, je détermine le meilleur support de diffusion. Ensuite, je trie les candidatures que nous recevons, parfois avec l’aide de la Directrice des Ressources Humaines, car je suis en poste seulement depuis quelques mois. Après cette première sélection, je contacte les candidat·es retenu·es pour un premier échange. En fonction des éléments communiqués, nous pouvons organiser des entretiens. Une fois la personne recrutée, on se charge de constituer son dossier administratif ; nous travaillons alors en collaboration avec le service de gestion des personnels qui assure la rédaction du contrat de travail.


En ce qui concerne ma mission d’accompagnement, je reçois les personnels qui souhaitent obtenir des informations sur leur carrière ou qui ont des questions liées aux ressources humaines. Je réalise également des entretiens d’intégration. Ces entretiens ont été initiés dès ma prise de fonction. Cette mission consiste à recevoir les personnels un mois après leur arrivée sur leur nouveau poste pour m’assurer de leur bonne intégration au sein de l’université, vérifier que leur poste leur convient et demander également leur besoin en formation. Enfin, je réalise un entretien d’intégration un peu plus avancé au bout de trois mois, lorsque les personnels connaissent leur poste et savent ce dont ils·elles ont besoin.
 J’aime beaucoup recruter de nouvelles personnes et j’apprécie tout particulièrement les missions liées à l’accompagnement car je remarque que les personnels apprécient le fait d’avoir une interlocutrice RH dédiée. Je sens que mon travail est utile et qu’il y avait un manque jusque-là.

Pouvez-vous nous parler des alternances que vous avez effectuées pendant vos études et vos différentes expériences professionnelles ?


De 2011 à 2018, j’ai travaillé à Disneyland Paris en tant qu’opératrice d’attractions. C’était un poste très polyvalent : entrée des visiteurs et visiteuses dans les attractions, accueil des personnes en situation de handicap, etc.
 Toutefois, au bout de quelque temps, je commençais à faire le tour de mon poste et je souhaitais évoluer. En revanche, l’évolution professionnelle au sein de cette entreprise était difficile et ne correspondait pas à ce que je recherchais. Alors, en février 2018, j’ai décidé de chercher une alternance pour reprendre mes études et effectuer un BTS. J’ai trouvé une alternance à BNP Paribas dans un secrétariat dédié aux comités de crédits. Je suis restée au sein de l’entreprise pendant trois ans. J’assistais ma tutrice qui était chargée de l’organisation des comités de crédits de la direction générale. Nous recevions les dossiers des client·es de grandes entreprises, les vérifiions puis nous les transmettions aux membres de la direction générale. Ensuite, un comité de crédits se réunissait et notre responsable réalisait les comptes rendus des séances. Nous récupérions ces comptes rendus afin de les mettre en forme et de les transmettre pour signature à la direction générale.

Lors de ma licence, j’ai de nouveau cherché une alternance et je suis arrivée au sein d’un service de formation. Mes nouvelles missions étaient intéressantes. Nous inscrivions les personnes en formation et nous les renseignions. Je créais également des fiches d’aide, pour les collaborateurs et collaboratrices, que je traduisais en anglais car j’étais la seule du service à parler couramment anglais. Nous avons aussi créé des visuels de communication pour le catalogue de formation. J’ai donc pu travailler avec des logiciels comme Photoshop et InDesign.

Avez-vous des projets professionnels que vous souhaiteriez réaliser prochainement ?

Sur le court terme, je suis impatiente de pouvoir m’installer sur le campus Nation afin de recevoir les personnels plus facilement car nous nous trouverons tou·tes dans le même lieu. Nous pourrons ainsi créer davantage une RH de proximité.


Je réfléchis à passer un concours mais pour le moment je préfère me concentrer sur mon poste afin d'acquérir de l'expérience. Cependant, j’ai bien conscience que pour travailler durablement au sein de la fonction publique, je devrai passer un concours.

Type :
Portrait du personnel

mise à jour le 24 novembre 2021