Accueil >> Université >> Université >> Portraits

Diplômés, UFR LLCSE

Portrait de Julien Billiotte

le 12 avril 2019

Rencontre avec Julien Billiotte, diplômé du Master Journalisme bilingue français-anglais, maintenant journaliste chez AUTOhebdo !

Photo de Julien Billiotte
  • Quel a été votre parcours à la Sorbonne Nouvelle ?

Après un Master 2 LLCE spécialité anglais à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université et deux années passées dans des pays anglophones, j’ai souhaité rejoindre la Sorbonne Nouvelle en 2012 dans le cadre du Master 2 LLCER Monde anglophone - Journalisme bilingue français – anglais. J’y ai suivi une formation d’un an divisé en six mois de cours, avec des exercices pratiques sur le terrain, et six mois de stage. La théorie incluait des modules de traduction, rédaction d’articles et de dépêches, maîtrise des techniques du reportage à l’écrit et en radio et connaissance de l’actualité des pays anglophones. J’ai ensuite réalisé deux stages de trois mois : le premier au sein de la chaîne parlementaire Public Sénat, le second chez F1i Magazine en Belgique, publication spécialisée dans les sports mécaniques, univers dans lequel je voulais absolument travailler après mes études. 

  • Quel est votre poste actuel ?

Je suis actuellement grand reporter F1 pour l’hebdomadaire spécialisé AUTOhebdo qui fait partie du groupe de presse Michel Hommell. Concrètement, je couvre toute l’actualité de la Formule 1. À ce titre, je me rends sur l’ensemble des Grands Prix de la saison.

  • Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Cela va paraître bateau mais je suis passionné de sport automobile depuis tout petit et j’avais toujours rêvé de travailler dans cet univers. Plus que les voitures, j’aime bien y raconter l’histoire des hommes et des femmes qui y gravitent car il faut être un peu fou pour évoluer dans cette industrie. Le mode de vie est très particulier avec beaucoup de déplacements et de journées loin de chez soi mais au fil du temps on a le sentiment d’appartenir à une vraie famille…dont les membres sont hauts en couleurs !

  • Quels sont vos projets futurs ?

Poursuivre dans la même voie car ce n’est qu’après plusieurs années de présentiel en continu que les gens vous reconnaissent et commencent à s’ouvrir pour vous donner de vraies informations et pas seulement des formules convenues.

  • En quoi votre formation vous aide toujours aujourd'hui ?

Au début de ma carrière, j’ai effectué beaucoup de traductions anglais-français et français-anglais. J’ai également travaillé pour un site internet spécialisé où je faisais du desk exclusivement en anglais. Aujourd’hui, je rédige certes en français mais la quasi-totalité du travail d’interview, d’enquête, etc. se fait toujours en anglais car c’est la langue de la F1.

  • Avez-vous un conseil à donner aux étudiant.e.s de la Sorbonne Nouvelle ?

Profiter à fond de leurs années à la fac car le temps passe trop vite ! Pour les aspirants journalistes, sachez que n’avoir aucun réseau n’est pas un souci. Personne dans ma famille n’évolue de près ou de loin en sport automobile et j’ai tout de même réussi à y entrer, d’abord grâce à mon deuxième stage, ensuite en empruntant une voie détournée. En effet, j’ai commencé comme attaché de presse avant de passer de l’autre côté de la barrière. Certes, il y a une part de chance dans le timing mais quand on persévère, les portes finissent toujours par s’ouvrir.

 

Type :
Portrait
Contact :
Frida Fofana - aide au développement du réseau Alumni en Service Civique

mise à jour le 7 mai 2019