Accueil >> Université >> Université >> Portraits

Diplômés, UFR LLCSE

Portrait de Damien Valade

le 16 mai 2019

Rencontre avec Damien Valade, diplômé du Master Management de Projets Internationaux, fort d’une solide expérience internationale en communication et UX Design.

Photo de Damien Valade
  • Quel a été votre parcours au sein de la Sorbonne Nouvelle ?

Mon parcours à la Sorbonne-Nouvelle a débuté en Septembre 2011 en 2ème année de Licence Langues Étrangères Appliquées (LEA) Anglais/Italien, parcours « Affaires et Commerce International ». Après une première année en classe préparatoire littéraire, j’ai tout de même pu mesurer que la formation était exigeante et demandait suffisamment de flexibilité pour passer d’une matière à l’autre, dans des langues différentes.

Le Master Management de Projets Internationaux est quant à lui une des poursuites évidentes de cette licence pour toute personne aspirant à un travail en entreprise dans un environnement multiculturel et je m’y suis donc naturellement orienté. Ce Master donne les clés permettant de s’exercer un des nombreux métiers liés au Commerce International.

 

  • Quels sont les postes que vous avez occupés ?

Le fil conducteur de mon parcours a toujours été la communication, dans diverses formes et langues.

J’ai commencé au sein de Société Générale à Paris, au cours d’un stage de fin d’études en Marketing. L’univers bancaire était pour moi un bon endroit où faire « ses armes », en ce sens qu’il allie rigueur et exigence.

J’ai ensuite effectué un VIE au Luxembourg, toujours au sein de Société Générale, en tant que Chargé de communication dans l’industrie des fonds d’investissements. Ce poste a réellement été pour moi l’occasion durant 2 ans d’être en complète autonomie et d’avoir des responsabilités conséquentes, tout en développant des projets qui me tenaient à cœur. Mon petit côté « geek » m’a notamment poussé à explorer de plus en plus la communication digitale.

Après deux ans au Luxembourg, une opportunité en interne s’est offerte à moi l’an dernier mais cette fois à Londres en tant qu’UX Designer. Ces dernières années, l’intérêt autour de l’UX design croît très rapidement et ce métier, bien que différent de la communication n’en est pas si éloigné. Tout comme la communication, il requiert une excellente maîtrise d’outils digitaux tels que la Suite Adobe (Photoshop , Adobe XD…) ou bien encore de réfléchir à la manière la plus efficace d’interagir avec l’utilisateur final.

Je pense que mon parcours prouve que l’on peut rester dans la même entreprise, même en début de carrière, tout en explorant de nombreux aspects d’un ou plusieurs métiers.

 

  • Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Son évolution constante ainsi qu’un champ des possibles très vaste en termes de missions et secteurs. En effet, surtout en communication, il est rare de commencer son parcours professionnel dans un domaine en particulier et d’y rester toute sa carrière.

 

  • Avez-vous fait un séjour à l'étranger dans le cadre de vos études ?

Après mon Master 1 à la Sorbonne Nouvelle en Management de Projets Internationaux, j’ai eu l’opportunité d’effectuer un premier stage en Marketing dans une joaillerie en Inde. C’était une petite entreprise familiale dans laquelle j’ai pu mettre en œuvre de manière concrète mes acquis universitaires encore récents à l’époque, mais aussi découvrir que la théorie diffère parfois bien de la pratique. En effet, ce stage a eu lieu durant la mousson et se rendre au travail dans des rues inondées était parfois un challenge en soi.

Bien que relativement courte, cette expérience me sert encore en entretien pour démontrer aisément certaines qualités comme la « débrouillardise ». Je ne peux que recommander aux étudiants d’effectuer des stages entre les années universitaires, aussi courts soient-ils, car ils permettent d’identifier les métiers et secteurs qui nous correspondent. Surtout, ils sont le meilleur tremplin vers des expériences professionnelles de plus en plus intéressantes.

Il ne faut donc pas hésiter à profiter des conventions de stage offertes par l’université.

 

  • En quoi votre formation vous aide toujours aujourd’hui ?

Que ce soit durant la licence ou le master, la formation dispensée à la Sorbonne Nouvelle a toujours été pluridisciplinaire et généraliste, ce qui donne au final beaucoup de latitude lorsque l’on est sur le marché du travail. Le master Management de Projets Internationaux vise notamment à rendre les étudiants suffisamment flexibles pour passer facilement d’un cours d’import-export à un cours de comptabilité en anglais. On comprend alors aisément la possibilité de changer de secteur et de métier.

 

  • Avez-vous un conseil à donner aux étudiants de la Sorbonne Nouvelle ?

Si vous avez une passion en dehors de votre formation universitaire, cultivez-la ! Elle vous rend unique et pourra se révéler être un élément différenciant à un moment durant votre parcours universitaire ou professionnel. Et surtout n’hésitez pas à essayer des métiers différents, surtout au début de votre parcours professionnel. C’est le moment où l’on peut s’ajouter de nombreuses cordes à son arc et acquérir plus de valeur sur le marché du travail. La clef de la réussite a pour moi été de toujours conserver une zone de confort dans mes différents emplois – la communication – tout en la combinant avec une zone à développer, comme l’UX Design par exemple. Cela permet de se sentir immédiatement à l’aise dans une partie de ses missions tout en développant de nouvelles compétences professionnelles.


Type :
Portrait
Contact :
Frida Fofana - aide au développement du réseau Alumni en Service Civique

mise à jour le 16 mai 2019