Accueil >> Université >> Université >> Portraits

Diplômés, Recherche

Portrait de Benoît Chazal

le 5 avril 2019

Rencontre avec Benoît Chazal, docteur en Études Latines, et enseignant de Français, Latin, Théâtre, ainsi que metteur en scène et acteur

Crédits Photo : Adrián Elizondo
  • Pouvez-vous vous présenter ?

Je m'appelle Benoît Chazal. Je suis franco-suisse et j'ai 29 ans. Mon parcours universitaire est marqué par l'obtention d'une Licence et d'un Master de Lettres Modernes (respectivement en 2010 et 2012) puis d'un Doctorat d'Études Latines (en 2018). Je parle couramment anglais et espagnol et suis en train d'apprendre l'italien. Je cherche actuellement un poste d'enseignant-chercheur dans un établissement d'enseignement supérieur en Amérique et en Europe. 

  • Quel est votre poste actuel ?

J'exerce plusieurs professions. Professeur certifié de Lettres Modernes depuis 2015 (date de ma titularisation ; j'ai passé le CAPES en candidat libre en 2014), j'enseigne actuellement le Français, le Théâtre et le Latin au Lycée Franco-Mexicain de Mexico à des Secondes, Premières et Terminales. J'exerce également les métiers d'acteur et de metteur-en-scène professionnels à Mexico (ma carrière artistique a débuté à Paris en 2007). Mes domaines d'activité sont le théâtre, la publicité et le cinéma. 

  • Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Mes métiers d'acteur et de metteur-en-scène m'offrent la possibilité de m'évader de la réalité et de vivre des nouvelles vies par procuration. Cela est extrêmement grisant ! Par ailleurs, l'enseignement et la recherche universitaire me permettent d'apprendre chaque jour de nouvelles choses et de les partager.

  • Quels défis rencontrez-vous au quotidien ?

Le marché des Docteurs est très compétitif et les annonces de poste ne sont pas nombreuses. Je dois régulièrement consulter les sites des universités pour voir si elles proposent des offres et élaborer des dossiers de candidature très solides, dans différentes langues. Les maîtres mots sont patience et persévérance ! Pour ce qui est du métier d'acteur, la difficulté à décrocher des contrats à un rythme régulier est bien connue. Il faut toujours tâcher de se rendre disponible pour les castings et rencontrer de nombreuses personnes afin d'étoffer son carnet d'adresse et créer de nouvelles opportunités. Cela nécessite une certaine organisation quand on exerce une autre activité salariée.

  • Avez-vous fait un séjour à l'étranger dans le cadre de vos études ?

J'ai déménagé au Mexique en 2016, pendant mon Doctorat. Par ailleurs, j'ai réalisé une enquête bibliographique pour ma thèse en Amérique du Nord en 2016. 

  • Quels conseils donneriez-vous aux étudiant.e.s de la Sorbonne Nouvelle ?  

Je leur conseillerais de se construire un profil le plus complet possible. Acquérir des compétences dans différents domaines, afin de ne pas se retrouver "prisonnier" d'un champ disciplinaire trop spécialisé, et pour lequel il n'y aurait que peu d'offres d'emploi (tous les secteurs, cela dit, ne sont pas en crise). Je reste convaincu que la polyvalence est un très bon atout. Je leur conseillerais aussi de vivre une expérience étudiante à l'étranger, même si leur séjour dans le pays ne dure que quelques mois ou un an. Il est très important de se faire des contacts dans différentes parties du monde.

  • Quels sont vos projets pour l'avenir ?

Ils sont nombreux ! Participer à des colloques et des séminaires, continuer à faire des castings, jouer dans différentes langues, dans des nouvelles pièces et de nouveaux films, travailler sur des mises en scène. J'écris également un roman et compte publier ma thèse et des articles.


Type :
Portrait
Contact :
Frida Fofana - aide au développement du réseau Alumni en Service Civique

mise à jour le 15 novembre 2019