Accueil >> Université >> Université >> Portraits

Diplômés, IHEAL

Portrait d'Isabel Peña Alfaro

le 19 février 2019

Rencontre avec Isabel Peña Alfaro, diplômée du Master Études internationales à l'IHEAL, et mainteant chef de file chez FleishmanHillard

Photo d'Isabel Peña Alfaro
  • Quel a été votre parcours au sein de la Sorbonne Nouvelle ?

À la Sorbonne Nouvelle, j’ai fait mon Master 1 et 2 à l’Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine. J’ai fait la recherche de mon mémoire de deuxième année sur les politiques publiques privées de la microfinance au Mexique. J’ai interviewé douze banques de microfinance, ainsi que les demandeurs de microfinancements à Mexico City, d’où je suis originaire. Je voulais comprendre comment les entreprises travaillent main en main avec le gouvernement pour avoir un impact financier et social sur les communautés locales. Mon Master m’a donné une richesse interne énorme car j’ai beaucoup appris non seulement sur la théorie politique et sociale, mais aussi son côté pratique, appliqué.

  • Quel est votre poste actuel ?

Actuellement je travaille chez FleishmanHillard à New York, c’est une agence internationale de relations publiques. En tant que chef de file, je suis spécialiste dans le développement et la mise en œuvre de campagnes de relations presse efficaces et créatives pour des entreprises dans différentes industries, notamment en technologie. Avec l’équipe, j’identifie le public cible, nous créons une stratégie de communication qui nous permettra de livrer un message pertinent et puis, nous identifions les journaux et les journalistes qui pourraient s’intéresser à l’histoire.

  •  Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

J’ai toujours été passionnée par la presse. J’ai lancé un petit journal quand j'étais à l’école au Mexique et j’ai rassemblé une équipe de journalistes. Je m’éclatais ! J’adore également la diversité des entreprises car je m’intéresse à comprendre comment le marché fonctionne. Cet intérêt que j’ai toujours eu pour les actualités et le « storytelling », c’est-à-dire la communication narrative, ainsi que les entreprises, fait toujours partie de ma vie. Dans mon métier, j’invite les entreprises à raconter leur histoire et je travaille de près avec les journalistes pour qu’ils aient tous les renseignements nécessaires.

  • Vous avez reçu le prix « 15 Under 35 » de la Société Américaine de Relations Publiques reconnaissant les jeunes professionnels d’exception dans le domaine de la communication. Qu’a-t-il représenté pour votre carrière ?

J’étais vraiment surprise et honorée quand j’ai reçu le prix ! Ma carrière est un mélange de mes passions : la presse, les langues et les différentes cultures (l’Amérique latine, l’Europe et les États-Unis). C’est ce mélange qui a séduit le jury. J’ai compris que le plus important est de continuer à suivre sa passion et que le reste suivra.

  • En quoi votre formation vous aide toujours aujourd’hui ?

C’est grâce à ma formation que je peux comprendre et continuer à apprendre sur le commerce, les défis socio-politiques et ce qu’ils représentent pour mes clients. L’année dernière, j’ai pu faire partie d’un projet de hauts potentiels en politiques publiques privées – c’était vraiment un 360 pour moi. C’est grâce à mon parcours que je me sens à l'aise en donnant des conseils judicieux de communication.

  • Avez-vous un conseil à donner aux étudiants de la Sorbonne Nouvelle ?

Chaque jour que vous vivez vous donne l’opportunité d’apprendre. Il faut être patient avec soi-même dans l’apprentissage, mais en même temps, il faut foncer vers les opportunités que l’on veut car chacun est capable de diriger son navire.


Type :
Portrait
Contact :
Frida Fofana - aide au développement du réseau Alumni en Service Civique

mise à jour le 7 mai 2019