Accueil >> Université >> Université >> Portraits

Diplômés, UFR LLCSE

Portrait d'Amandine Proust

le 18 janvier 2019

Rencontre avec Amandine Proust, diplômée du Master Management de projets internationaux, et maintenant gestionnaire import chez Sergent Major/Natalys

Photo d'Amandine Proust
  • Quel a été votre parcours au sein de la Sorbonne Nouvelle ?

J’ai fait mes 5 années d’études à la Sorbonne Nouvelle. J’ai tout d’abord commencé par une licence en Langues Étrangères Appliquées (LEA) spécialité affaires et commerce (langues anglais-espagnol), puis j’ai poursuivi avec un master en Management de projets internationaux (MPI) qui m’a permis d’acquérir des connaissances de base dans de nombreux domaines transverses tels que la communication, la comptabilité, la gestion de projets ou encore le commerce international. C’est dans ce dernier que je me suis spécialisée.

  • Quel est votre poste actuel ?

Depuis un an, je travaille au sein du service import chez Sergent Major / Natalys où je suis gestionnaire import. Mon rôle est de coordonner les flux de marchandises, que ce soit par mer, air ou route (pilotage des transitaires, contrôle des documents de douane et de transport, ouverture et traitement des crédits documentaires ou encore suivi des règlements fournisseurs). Je suis donc en contact avec de nombreux autres services, entre autres, la qualité, les achats, l’entrepôt ou encore la comptabilité. 

  • Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Le caractère international du poste, et donc l’usage quotidien de la langue anglaise, qui a toujours été très importante pour moi. J’apprécie également le côté gestion de projets et multitâche de mon travail, qui le rendent d’autant plus intéressant à mes yeux.  

  •  Avez-vous fait un séjour à l'étranger dans le cadre de vos études ?

Pas dans le cadre de mes études, néanmoins j’ai souvent eu la chance de pouvoir me déplacer lors de diverses expériences. Je suis partie en stage de 2ème année en Angleterre où j’ai passé deux mois en tant qu’accompagnatrice lors de séjours linguistiques. À la fin de mes études et avant de commencer à travailler, je suis allée passer un mois en Ontario (Canada) en tant que bénévole au sein d’une réserve naturelle. Enfin, j’ai pu participer aux salons du jouet de Nuremberg et de Hong Kong dans le cadre de mon précédent poste.  Le côté international est toujours assez présent !

  • Avez-vous un conseil à donner aux étudiants de la Sorbonne Nouvelle ?

Ne pas se sous-estimer face aux étudiants sortant de grandes écoles. L’autonomie et les méthodes de travail acquises pendant les études universitaires sont très précieuses !

 


Type :
Portrait
Contact :
Frida Fofana - aide au développement du réseau Alumni en Service Civique

mise à jour le 7 mai 2019