Accueil >> Vie de campus >> vie de campus

Vie étudiante, Vie de l'établissement

Partenariat entre la Sorbonne Nouvelle et l'Agence pour le développement de l'athlétisme en Europe !

le 10 juin 2021

Dirigée par l’association Européenne d’Athlétisme et l'Agence pour le développement de l'athlétisme en Europe (ADAE), l'équipe du programme éducatif anti-dopage « I Run Clean », qui met l’accent sur les valeurs du sport propre, propose une série de 8 modules interactifs aidant les athlètes à « courir propre ». L’équipe a proposé aux étudiants du master Management de Projets Internationaux de la Sorbonne Nouvelle de rejoindre le projet pour renforcer la communication autour du programme.

Capture d’écran 2021-06-08 à 14.30.38.png

À l’initiative de Fiona Olivier, intervenante en communication internationale au sein du master Management de Projets Internationaux (MPI), les étudiants des promotions du master 2 se sont lancés entre 2018 et 2020 dans une étude de cas, dirigée par leur enseignante, sur les plans de communication proposés par le programme « I Run Clean ». A la suite de cette étude, les étudiants ont reçu la proposition d’intégrer l'équipe du projet.

Dès lors, une convention de partenariat entre la Sorbonne Nouvelle et l’ADAE a été signée le 4 décembre 2020. Les étudiants de l’année 2020-2021, ont ainsi pu travailler avec l'ADAE, European Athletics et six fédérations sportives et rédiger le plan de communication et les recommandations afin de lancer la prochaine phase du programme « I Run Clean ».

Dès le mois d’octobre 2020, les étudiants ont élaboré des recommandations pour une stratégie de communication efficace afin de sensibiliser à la lutte contre le dopage dans le milieu sportif.

Pendant trois mois, ils ont travaillé sur la création d’une stratégie de communication et d’outils de communication personnalisés pour soutenir la prochaine phase du programme en collaboration avec l’association Européenne d’Athlétisme, l'ADAE et les fédérations nationales d’athlétisme, comme l’explique Marie Lesimple, étudiante en master MPI : 

« Dans notre groupe, nous devions prendre contact à plusieurs reprises avec les fédérations car nous n’avions qu’un semestre pour finaliser notre travail. Il a donc fallu faire preuve de beaucoup d’organisation. Nous avons pris des rendez-vous, échangé sur les problématiques de la fédération et proposé des solutions adaptées. 
A partir des retours que nous avons eus, nous avons transmis nos solutions aux groupes dédiés à la stratégie de communication au niveau européen. Par exemple, le groupe dédié à la Bulgarie a décidé de créer un podcast sur « I Run Clean » et cette recommandation a été sélectionnée par le groupe dédié à l’Europe. En Allemagne, un conseil de jeunes athlètes a été créé pour travailler sur le programme « I Run Clean ». Enfin, des workshop* sur le programme et sur l’antidopage ont été proposés dans les écoles en Italie. »

Les étudiants de la promotion 2020 étaient répartis en 8 équipes afin d’assurer  chacune la liaison avec une organisation partenaire. A l’issue du projet, les différentes recommandations élaborées ont permis de proposer une stratégie de communication globale.

Bill Glad, responsable du développement de contenu et des communications pour « I Run Clean », a déclaré être « impressionné par le sérieux des étudiants aujourd'hui et il est clair qu’ils comprennent que c'est une excellente occasion pour eux d'acquérir de l'expérience en travaillant avec un client réel sur un projet qui a des objectifs concrets à développer dans le monde du sport ».

En janvier dernier, les étudiants ont présenté tous les projets de communication élaborés aux fédérations ainsi qu’aux personnes de l’ADAE et de la fédération Européenne d’Athlétisme. Deux étudiantes, Lara Hamdan et Marie Lesimple, ont été choisies pour sélectionner les meilleures recommandations parmi celles présentées, afin de les proposer au comité de direction de « I Run Clean » composé de membres des fédérations, de personnes de l’ADAE, de European Athletics et de l’Unité d’Intégrité de l’Athlétisme (organisme lié à l’Agence mondiale antidopage). Leur présentation a eu lieu en mai dernier et fut un réel succès.

Jean Gracia, membre du Conseil de European Athletics et Président de l’ADAE a déclaré être « vraiment reconnaissant de la qualité du travail fourni par les étudiants qui, sans aucun doute, fera une différence dans la stratégie nationale de communication des partenaires pour le programme I Run Clean. »

Fiona Olivier, leur professeure en communication internationale juge que « cette opportunité a permis aux étudiants de s'engager avec le leadership de l'athlétisme sur un sujet important de la vie réelle, de mener une analyse rigoureuse en tirant parti des connaissances et des compétences acquises en classe, puis, dans une vraie relation client, d'obtenir un retour instantané sur leur travail. »




*ateliers de travail


mise à jour le 10 juin 2021