Clesthia >> CLESTHIA

Recherche

Opération "La transmission et la diffusion des connaissances: analyse du discours et traductologie"

Responsable: Sandrine Reboul-Touré

Les discours de transmission des connaissances sont abordés du point de vue de leur domaine de spécialité et de leurs supports et formes de diffusion et du point de vue de la traduction. Les spécialités des chercheurs du Clesthia permettent de faire se rencontrer l’analyse du discours, la traductologie et la (socio)terminologie et des collaborations avec des réseaux extérieurs invitent à des ouvertures du côté des sciences de l’information et de la communication. Plusieurs pôles sont explorés.

  1. Une réflexion s’inscrit en analyse du discours, sémantique discursive et (socio)terminologie sur des corpus de la vulgarisation scientifique (par exemple, des spécialités: le médical; des supports: les discours de l’internet) qui conduisent  à s’interroger sur les figures de la vulgarisation (experts, politiques, vulgarisateurs, médiateurs, patients, amateurs…) ou encore des discours de transmission des connaissances de type institutionnel ou associatif présents sur le web (sites dits "in-formatifs", sites à visée "didactique" ou sites dont l’objectif relève explicitement de l’e-learning). Les analyses conduisent à l’identification de catégories linguistiques et de catégories discursives à (re)modeler (nomination, genres, hétérogénéités discursives, hybridités...). Pour le prochain quinquennal, nous élargirons les recherches à l'interprétation en langue des signes de discours pédagogiques, dans le cadre de l'inclusion des enfants sourds au sein des établissements scolaires en milieu ordinaire afin de collaborer à une recherche action menée avec des professionnels de 2LPE, Deux Langues Pour une Education qui est un service d'éducation bilingue LSF/français à Poitiers. La fonction d'interprète nous amène à réfléchir et à élaborer une interprétation de discours qui transmet des connaissances, voire qui les vulgarise.
  2. Partant du fait qu’on produit la connaissance et qu’on ne la découvre pas, on peut considérer que la traduction est le vecteur fondamental de la production et de la circulation de toutes formes de connaissance. On peut rendre compte de l’impact de la traduction sur la production, la renégociation et la réification de la connaissance, en relation avec un thème ou des thèmes de l’activité humaine (point de vue théorique, empirique et/ou historique; discours scientifique expert, vulgarisation scientifique, production d’une connaissance générée en sciences humaines ou dans les discours profanes…). L’analyse du produit traduit peut rendre compte de l’intervention de l’agent traducteur dans la représentation du savoir scientifique: accent mis sur la rhétorique, l’idéologie et l’agentivité du traducteur.

 

Livrables  

  • Une journée d’étude internationale à la Sorbonne nouvelle, co-organisée par le réseau 1 (voir ci-dessous):  "La biodiversité en discours: communication, transmission, traduction", mars 2017, Sorbonne nouvelle.
  • Un colloque international à l’université de São Paulo en novembre 2017 co-organisé par le réseau 2 (voir ci-dessous),  "Analyse des discours et comparaison: enjeux théoriques, méthodologiques et empiriques".
  • Une journée d'étude sur l'interprétation pour les enfants (jeunes enfants et adolescents) avec ouverture aux langues vocales (pour aller au-delà de l’expérience de la langue des signes).

 

Publications :

  • Les Carnet du Cediscor
  • Ouvrage publié en France suite au colloque de São Paulo

 

Collaboration

Réseau Distracom

Depuis 2010, avec le réseau regroupant des chercheurs en sciences du langage, traductologie et terminologie (Clesthia, Langage, systèmes, discours, Sorbonne nouvelle), en traduction (Dipartimento di Interpretazione e Traduzione, DIT; università di Bologna - Dipartimento di Lingue, Letterature e Culture Straniere, università Roma Tre) et en sciences de l’information et de la communication (Sciences, Philosophie, Humanités, SPH, université de Bordeaux et université Bordeaux-Montaigne).

Réseau Logos

Depuis 2008, avec le réseau axe "sens et discours" de Clesthia et le groupe de recherche DIALOGO CNPq / Université de São Paulo dont Sheila Vieira de Camargo Grillo est responsable.

 

Équipe

V. Delavigne, S. Moirand, F. Plassard, S. Pointurier, F. El Qasem, F. Rakotonoelina, S. Reboul-Touré (membres); C. Claudel (associée) ; W. Benaboura, Université de Chlef, Algérie, F. Machado, Université de Poitiers, M. Pordeus et S. Chraïbi, Université Sorbonne nouvelle (docteurs); E. Arcambal (doctorante); S. Hirschi, F. Bouchard, interprètes LSF.


mise à jour le 28 janvier 2018