Journée Portes Ouvertes - 2018

Accueil >> Formation

Mineure HUMANITES NUMERIQUES

Majeures associées 

 Nb.  places 
Lettres  10
Sciences du langage  10
 
  • Présentation de la mineure  

    La mineure Humanités numériques est une nouveauté, proposée aux étudiants de l’université de la Sorbonne Nouvelle depuis la rentrée 2017.

    Elle est ouverte aux étudiants qui souhaitent découvrir comment l’ordinateur a modifié notre approche et notre compréhension du langage et des textes littéraires. Sans demander des connaissances de programmation ou de mathématiques, elle permet de voir comment on passe des livres (ou du discours en général) aux données, tout en s’interrogeant sur ce qu’est une « donnée » dans les études de lettres ou de linguistique et pourquoi une telle approche peut nous aider à mieux saisir la complexité des œuvres littéraires ou de la communication langagière. Elle permet d’acquérir des compétences poussées en informatique (bien au-delà de la manipulation de la suite bureautique), tout en développant des qualités de logique, d’analyse et de synthèse, et en confortant sa culture générale.

 

 
  • Présentation des enseignements  
    Semestre 1 :

o    Introduction aux humanités numériques

Ce cours a comme objectif d’introduire la problématique de l’apparition de données numériques dans les sciences humaines et sociales. Après avoir balayé le champ des humanités numériques, nous présenterons des outils en ligne permettant d’explorer des documents numériques. On introduira ensuite la structure des documents Web et on produira quelques pages Web interactives.

o    Culture numérique

Ce cours permettra aux étudiants de prendre conscience des grands enjeux et problématiques engendrés par la "révolution numérique". Il s'agit d'identifier le rôle des différents acteurs du monde numérique, et de percevoir l'importance croissante des données, de leur marchandisation, et notre identité numérique. Seront abordées des questions de sécurité, de droit, etc., afin de voir comment l'essor des nouvelles technologies modifie notre rapport au savoir, à notre environnement, à l'autre.

Semestre 2 :

o    Création de site web

Les étudiants seront invités à suivre un MOOC « HTML5/ CSS ». La découverte du MOOC et la prise en main de l’outil seront faits en présence d’un enseignant. Pour la validation, les étudiants devront envoyer les exercices proposés dans le cadre du MOOC à l’enseignant référent.

o    Écriture web

Ce cours a pour objectif d’acquérir et de maîtriser les règles de l’écriture web, de comprendre le référencement naturel (SEO), d’adapter le contenu au digital, et de définir une stratégie éditoriale.


  Semestre 3 :

o    Production de documents numériques 1

Ce cours se propose de couvrir la chaîne complète de la numérisation d’une source textuelle analogique : acquisition d’images, publication de ces images au moyen d’un outil facile à prendre en main (Omeka), océrisation, correction d’OCR. Dans une deuxième partie, on s’intéressera à la construction de corpus à partir de sources internet (webscrapping), et on introduira quelques notions de construction de visualisations. 

o    Archivage numérique 

Les étudiants seront invités à suivre un MOOC abordant la question de l’ordre et du désordre numérique. La découverte du MOOC et la prise en main de l’outil seront faits en présence d’un enseignant. Pour la validation, les étudiants devront envoyer les exercices proposés dans le cadre du MOOC à l’enseignant référent.

 

Semestre 4 :

o    Exploration de textes numériques 

Ce cours vise deux objectifs complémentaires :

1- l'exploration des textes numériques : la constitution de listes de formes et de fréquences, la distribution lexicale, l'observation de concordances à partir d'outils  spécifiques, la formulation de requêtes (y compris par "expressions régulières")

2- la fréquentation de bases textuelles : Frantext, Scientext, etc.

 Aucune compétence en informatique n'est exigée. 

o    Production de documents numériques 2 

Ce cours se propose d’introduire les étudiants à la technique de l’annotation structurelle et sémantique des textes littéraires (et pas seulement), fondée sur les recommandations de la Text Encoding initiative. Une première partie, plus théorique, fera le point sur la question des formats électroniques, sur le problème des caractères, sur les différentes solutions de formatage, pour se concentrer ensuite sur la nécessité et l’intérêt de livrer un texte accompagné d’informations sur sa structure, ses états, ses différentes dimensions (grammaticale, sémantique, symbolique, topique…). Dans la seconde partie, un travail concret d’encodage sera mené en salle informatique, au moyen du logiciel oXygen.

    

 Semestre 5 :

o    Programmation 1

Ce cours a pour objectif d’apprendre comment manipuler toute sorte de fichiers informatiques textuels rencontrés en linguistique. Un des projets consistera à programmer complétement un script capable de déterminer la langue d'un texte, un autre à extraire certains phénomènes syntaxiques d'un corpus annoté.

 

o    Patrimoine numérique, ressources en ligne

Ce cours permettra de découvrir différents corpus accessibles en ligne avec leurs interfaces de consultation, ainsi que d’autres outils web (plateformes d’autoformation, outils divers). Nous nous poserons la question de l’utilisabilité de ces sources et outils, ainsi que de la réappropriation des données dans une démarche de construction de nouvelles connaissances.

 
 Semestre 6 :

o    Statistiques textuelles

Ce cours a pour objectif de présenter les étapes conduisant de la préparation des données (construction d’un corpus issu du web via le logiciel Gromoteur, par exemple) à leur analyse quantitative par des outils du domaine (Le Trameur, mkAlign, Lexico). La présentation des méthodes classiques de la Textométrie et l’exploration de corpus annotés seront également étudiés. 

o    Exploration informatique de corpus annotés

Ce cours tentera de montrer comment exploiter le treebank du français oral conjointement créé dans le cours de linguistique de corpus du premier semestre dans une perspective d’une linguistique empirique. On s’interrogera pour savoir en quoi la syntaxe du français oral diffère réellement de la syntaxe du français écrit. Ce cours permettra également de rencontrer différents outils d’annotation et d’exploitation de corpus écrits et oraux, annotés et bruts.

 Volume horaire hebdomadaire : 4h (2h + 2h)


 Poursuite d’études :

Les étudiants ayant suivi la mineure « Humanités numériques » pourront s’inscrire dans un master « Humanités numériques », mais également dans les masters « Lettres » ou « Sciences du langage », en fonction de leur majeure. De même, il est possible de s’orienter vers un master « Métiers du livre » ou « Documentation ».


 Débouchés :

Grâce à la formation solide au numérique, le parcours permet de s’orienter vers les métiers d’ingénieur d’études, de rédacteur web, et plus largement vers les métiers de la culture et du patrimoine.

 

 

mise à jour le 9 février 2018