Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Métamorphoses des « Mille et Une Nuits » de Bagdad à Versailles et au-delà - Du miroir des princes à l’objet culturel

du 19 avril 2023 au 21 avril 2023

 

Présentation :

Historiquement, Les Mille et Une Nuits n’ont pas toujours été Les Mille et Une Nuits. Elles cesseront même très vite de l’être en tant qu’objet textuel pour devenir un objet culturel multilingue et multi-médial dès leur entrée dans la modernité et, surtout, depuis la révolution des médias (Musawi 2021 ; Hiddleston et Ouyang 2021 ; Marzolph 2019 ; Stead 2011, etc.). Leur naissance, dans le monde arabe, à Bagdad, n’est pas une création mais, déjà la métamorphose d’un vénérable ouvrage persan, les Hazâr afsân ou Mille contes destiné à l’éducation des princes, réarrangé, réinvesti, transformé, et devenu brusquement avec une nouvelle matière Alf layla wa-laylaLes Mille et Une Nuits. Et comme s’il fallait continuer à essaimer d’autres textes possibles, et d’autres contenus, il devient aussi Les Cent et Une Nuits, ainsi que des centaines d’ouvrages du même genre dont on a pas encore pris toute la mesure, comme le Livre des histoires étonnantes et des anecdotes surprenantes : des ouvrages dans lesquels, comme leur nom ne l’indique pas, la politique, le commerce, l’art de vivre, mais aussi l’art d’éduquer et d’influencer, jouent un rôle majeur  (Chraïbi 2015).

Depuis leur adaptation en français par Antoine Galland et les ajouts que l’on doit au jeune syrien Hannâ Diyâb (Akel 2017) au tout début du XVIIIe siècle dans le contexte de la cour de Versailles, depuis la vogue littéraire des contes de fées et leur reconnaissance fulgurante, Les Mille et Une Nuits n’ont cessé de se transformer et d’essaimer de nouveau, à une plus grande échelle, et à une tout autre vitesse, en contact avec de nombreuses langues et cultures qui, à leur tour, les ont transformées et fécondées.Connues aujourd’hui dans le monde entier grâce aux éditions, aux expositions, au cinéma, à l’internet, à la vidéo et aux jeux, et se prêtant aisément à la dimension globale des études littéraires, elles se trouvent désormais quelque peu à l’étroit dans le contexte littéraire, leur aura culturelle ayant surpassé leur existence textuelle (Akel et Granara 2020). Les Mille et Une Nuits ont en effet investi tous les médias, du livre à l’album, à la bande dessinée, et tous les genres, du conte au roman, au théâtre, à la poésie, au ballet, à la pantomime et au cinéma, et bien au-delà, y compris la publicité, la mode vestimentaire, le design, le mobilier et les arts décoratifs. L’encyclopédie qui leur a été consacrée est là pour en témoigner (Marzolph et Van Leeuwen 2004). Les Nuits ne sont plus seulement un texte, mais un mythe, un matériau fécond, plastique, qui continue à inspirer.

Les Nuits ont trouvé leurs premières lectrices européennes parmi les dames de la cour de Versailles. Proche de ce lieu et depuis le siège historique de l’École des langues orientales, ce colloque international et pluridisciplinaire entend interroger des moments pivots de telles réinterprétations, à commencer par l’héritage bagdadien et ses disséminations, en poursuivant par l’époque parisienne d’Antoine Galland et de Hannâ Diyâb, et en se prolongeant jusqu’aux xxe et xxie siècles. Ouvert aux spécialistes d’horizons différents, il se propose d’explorer les modes de réception, d’assimilation, de stylisation et d’emploi du chef-d’œuvre médiéval depuis les contes qui marquent ses origines, jusqu’à l’histoire culturelle d’aujourd’hui (Elmaz 2020). Le colloque cherchera à identifier des concepts culturels majeurs à l’œuvre :

  • dans les traitements, réécritures et  emplois des contes lors de leurs disséminations pré-modernes et modernes ;
  • dans les livres illustrés, les publicités et les arts décoratifs ;
  • dans les spectacles et les arts du divertissement ;
  • au cinéma et à la télévision, dans les bandes dessinées et l’internet ;
  • dans la mode et les emplois sociaux des Nuits ;
  • dans la stratification culturelle.


Modalités de participation :

Les langues de travail du colloque sont le français et l’anglais. Les propositions de participation doivent comporter un titre, un bref résumé (abstract) et une biobibliographie. Elles sont à envoyer avant le 24 juillet et en parallèle à evanghelia.stead@uvsq.fribrahim.akel@sorbonne-nouvelle.fr  et aboubakr.chraibi@inalco.fr De son côté, le comité organisateur enverra sa réponse avant la fin août. Les frais de transport et de séjour sont à la charge des participants ou de leur institutions. Une attestation de participation pourra être fournie à la demande.
 

Bibliographie indicative :

Akel, Ibrahim, et William Granara, eds. The Thousand and One Nights: Sources and Transformations in Literature, Art, and Science. Leiden: Brill, 2020.  

Akel, Ibrahim. « Quelques remarques sur la bibliothèque d’Antoine Galland et l’arrivée des Mille et une nuits en Occident », in Antoine Galland et l’Orient des savants, dir. Pierre-Sylvain Fillozat et Michel Zink, Paris : Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2017, p. 197-215.

Capezzone, Leonardo et Elisabetta Benigni. Paradossi delle Notti. Dieci Studi su Le Mille e Una Notte. Pisa and Rome: Fabricio Serra editore, 2015.

Cassarino, Mirella. Le Notti di Tawhidi: variazioni sull’adab. Soveria Mannelli : Rubbettino, 2017.

Chraïbi, Aboubakr et Ilaria Vitali, dir. Francofonia, n° 69, n° spécial Variations françaises sur les Mille et Une Nuits : quelles versions pour quels effets?, 2015.  

Chraïbi, Aboubakr, ed. Arabic Manuscripts of the “Thousand and One Nights”: Presentation and Critical Editions of Four Noteworthy Texts. Observations on Some Osmanli Traditions. Paris: espaces&signes, 2016.

Chraïbi, Aboubakr. « Quand l’Autre est dépossédé(e) de son humanité: L’instrumentalisation des djinns dans les Mille et une nuits et l’Aladdin de Disney », in Medioevo e Moderno: fenomenologia delle rappresentazioni dell’alterità fra Oriente e Occidente. II: Esplorazioni, visioni, tempi, spazi. dir. Laura Bottini, Mirella Cassarino, Aboubakr Chraïbi, Eliana Creazzo, Marilia Marchetti. Soveria Mannelli: Rubbettino, 2021, p. 271−288.   

Elmaz, Orhan, ed. Endless Inspiration: One Thousand and One Nights in Comparative Perspective. Piscathaway, NJ: Gorgias Press, 2020. 

Hiddleston, Jane et Ouyang, Wen-Chin, eds. Multilingual Literature as World Literature. London: Bloomsbury, 2021.

Jullien, Dominique. Les Amoureux de Schéhérazade : variations modernes sur les “Mille et Une Nuits”. Genève : Droz, 2009.

Kennedy, Philip et Marina Warner, eds. Scheherazade’s Children. Global Encounters with the Arabian Nights. New York and London: New York University Press, 2013.  

Marzolph, Ulrich et Richard van Leeuwen. The Arabian Nights Encyclopedia. Santa Barbara, Calif., Denver, Col., Oxford: ABC-CLIO, 2004.

Marzolph, Ulrich. « Aladdin Almighty: Middle Eastern Magic in the Service of Western Consumer Culture », Journal of American Folklore, 132 (525), 2019, p. 275-290.  

Musawi, Muhsin J. al-. The Arabian Nights in Contemporary World Cultures: Global Commodification, Translation, and the Culture Industry. Cambridge: Cambridge University Press, 2021. 

Rabadi, Waël et Isabelle Bernard, dir., Medievales, n° 51n° spécial La Réception mondiale et transdisciplinaire des Mille et une Nuits, Amiens: Presses du Centre d’Études Médiévales, 2012.

Rahman, Risvanur et Syed Akhtar Husain. Essays on the Arabian Nights. New Delhi: India International Centre, 2015.

Stead, Evanghelia, éd. et trad. Contes de la mille et deuxième nuit, textes réunis, commentés et en partie traduits. Grenoble: Jérôme Millon, 2011.

Stead, Evanghelia. « Les secrets d’un inventeur. Galland, auteur des Mille et Une Nuits », in Antoine Galland et l’Orient des savants, dir. Pierre-Sylvain Fillozat et Michel Zink, Paris, Académie des Inscriptions et belles-lettres, 2017, p. 181-196.

Van Leeuwen, Richard. The “Thousand and One Nights” and Twentieth-Century Fiction: Intertextual Readings. Leiden: Brill, 2018.  

Wen-chin, Ouyang et Geert Jan van Gelder, eds. New Perspectives on Arabian Nights. London, New York : Routledge, 2005.



Comité d'organisation :

Evanghelia Stead, Ibrahim Akel et Aboubakr Chraïbi


Type :
Colloque / Journée d'étude
Lieu(x) :

les 19 et 20 avril 2023 : Bibliothèque centrale de Versailles, 5, rue de l’Indépendance américaine, 78000 Versailles

le 21 avril : Maison de la Recherche, Inalco, 2, rue de Lille, 75007 Paris

Partenaires :
Maison de la Recherche de l'Inalco ; UVSQ Paris-Saclay

mise à jour le 8 juin 2022