Accueil >> Université >> Présentation

Vie de l'établissement, Vie des personnels, Vie étudiante

Mémoire sonores : Les sons de Censier

le 28 avril 2017

Avec la construction imminente d’un nouveau campus à Nation et son emménagement futur, L’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 souhaite valoriser son histoire institutionnelle et patrimoniale.

Il est apparu opportun de documenter aujourd’hui d’une manière sonore la vie, l’enseignement et la recherche dans le campus Censier, ainsi que la place occupée par l’université dans le quartier latin.

L'association étudiante Radio Campus Paris partenaire de l'université Sorbonne Nouvelle depuis plusieurs années, a coordonné la prise de sons et le montage. La prise de son a été développée dans une démarche participative :  confiée en grande partie à un groupe de six étudiants de La Sorbonne Nouvelle, formés à cette pratique pour l'occasion par RCP. La mission handicap a été associée à ce projet pour rendre compte également du point de vue étudiants non et mal voyants.
 


Les sons de Censier veulent présenter un portrait du Campus Censier : ses origines historiques, les gens qui le composent, les atmosphères qui le traversent ainsi que les idées qui y circulent. Ainsi, la centaine de contenus présente dans la version finale du site, qui sera lancée à la rentrée 2017, se compose de quatre rubriques différentes :

  • Portraits (interviews de personnes liées au Campus Censier : personnels de l'Université, étudiants ou proche habitants du quartier),
  • Ambiances (un micro immobile est déposé dans un endroit du Campus pour capter les bruits qui le traversent),
  • Déambulations (visite commentée esthétique, sentimentale, sonore ou historique du Campus).
  • Histoires (visites historiques des environs du campus)
Le site des Mémoire sonores : Les sons de Censier, dont nous présentons le 28 avril la version bêta, est accessible via le site internet de l’université, il pourra également être utilisé comme première approche favorisant une découverte anticipée de la Sorbonne Nouvelle par les primo-entrants et participer au renforcement de la politique d’information des étudiants et personnels non-voyants et malvoyants. La constitution de telles archives, augmentées d’une visite sonore, va permettre à la communauté universitaire d’appréhender le campus de façon nouvelle et ludique.

mise à jour le 13 novembre 2017