Accueil >> Université >> Espace presse >> Ils publient...

Publication, Recherche, UFR LLCSE

Mathilde Abel, Hugo Claret et Patrick Dieuaide publient Plateformes numériques Utopie, réforme ou révolution ?

le 6 juillet 2020

1ère-et-4ème-de-couverture.jpg

Régulièrement, depuis la fi­n des années 2000, les plateformes numériques font la une de l’actualité. Suscitant l’espoir d’une nouvelle économie fondée sur le partage, la coopération et la con­ ance, en quelques années, leur image s’est fortement dégradée dans l’opinion publique. Les contentieux juridiques continuels d’Uber et de Deliveroo avec les travailleurs indépendants pour la requali­ cation de leur prestation en contrat de travail, l’impact d’Airbnb sur la déserti­ cation des centres-villes, les menaces d’Amazon sur le commerce et la grande distribution, l’emprise de Facebook et de Google sur l’information et la vie privée, l’apparition de nombreuses addictions sur les plateformes de jeux, etc., on ne compte plus les problèmes et les questions que soulève l’intrusion des plateformes dans nos comportements de tous les jours, mais aussi dans les modes d’organisation et de fonctionnement des économies et de la vie en société.

Les contributions rassemblées dans cet ouvrage sont une invitation à réfléchir sur l’importance et la singularité des plateformes. À partir de grilles de lecture et de situations spéci­ ques, économistes, sociologues, juriste, gestionnaire identi­ ent et discutent toute une série de catégories clefs, de points d’in‑ exion ou de rupture qui font la différence avec les catégories d’analyse et les représentations usuelles généralement employées : la polarisation ; la co-régulation ; le coopérativisme ; la métropolisation ; l’auto-entrepreneuriat ; la prosumation ; la spoliation ; le marketing politique ; la performation ; la triangulation.
Cet ouvrage ne tranche pas la question, mais appelle à prendre les plateformes au sérieux et à poursuivre le débat.

Mathilde Abel est économiste, doctorante, membre du laboratoire Intégration coopération dans l’espace européen (ICEE), université de la Sorbonne Nouvelle. Ses recherches portent sur la création de valeur et les modèles d’affaires des plateformes numériques.

Hugo Claret est économiste, doctorant, attaché d’enseignement et de recherche, membre du laboratoire Intégration coopération dans l’espace européen (ICEE), université de la Sorbonne Nouvelle. Ses recherches portent sur la dimension matérielle des transformations de la division du travail et sur le rôle des métropoles dans la restructuration postfordiste du capitalisme.

Patrick Dieuaide est économiste, maître de conférences, membre du laboratoire Intégration coopération dans l’espace européen (ICEE), université de la Sorbonne Nouvelle. Ses recherches portent sur la gouvernance numérique et les transformations de la relation d’emploi dans la globalisation.


Ont également contribué à cet ouvrage : S. Balech, N. Brémand, G. Compain, J.-P. Durand, A-M. Nicot, B. Paulré, N. Prokovas.


Type :
Média, Parution

mise à jour le 6 juillet 2020


Derniers articles des autres rubriques 

Sorbonne Nouvelle dans les médias


Ils sont passés par la Sorbonne Nouvelle