ESIT >> LES FORMATIONS >> Traduction

Master professionnel : Traduction éditoriale, économique et technique


Nature :
Formation diplômante
Diplôme national
Durée des études :
2 ans

Accessible en :

Formation initiale
Formation continue

 

Objectifs

Former des spécialistes de la traduction capables de s'adapter à tous les contextes et de garantir la fiabilité et la qualité de l'information écrite, afin d'apporter une réelle valeur ajoutée aux entreprises et organisations dans le cadre de leurs échanges internationaux.

Spécificités

Langues de travail :

L'enseignement est dispensé en combinaison linguistique trilingue, incluant la langue maternelle. Ces langues sont classées A, B et C (voir ci-dessous). L'inscription en combinaison bilingue est toutefois possible pour quelques langues, mais le taux de réussite au Master est beaucoup plus faible et les perspectives professionnelles sont plus limitées.
  • Langues proposées (effectif minimal de 4 étudiants) : anglais, allemand, arabe, chinois, espagnol, français, italien, japonais, portugais, russe.
  • En combinaison trilingue, le français doit obligatoirement être la langue A ou B. L'anglais doit être la langue A, B ou C, à l'exception des combinaisons suivantes : français-russe-allemand et français-allemand-russe.
  • En combinaison bilingue, le français doit obligatoirement être la langue A ou B.
Qu'est-ce qu'une combinaison linguistique ?
 
Langue A : langue maternelle cultivée, riche, maniée avec grande précision et aisance. C'est la langue principale vers laquelle travaillent les interprètes et traducteurs.

Langue B : moyen d'expression oral et/ou écrit, rapide et précis, dont toutes les nuances doivent être comprises, même si l'expression est un peu moins élégante que dans la langue A. 

Langue C : aussi parfaitement comprise que les langues A et B, mais les traducteurs ne sont pas appelés à travailler vers leur langue C. Toutefois, étant donné qu'on ne saurait comprendre parfaitement une langue que l'on n'écrit/ne parle pas, il est indispensable de savoir au moins s'exprimer de façon véhiculaire dans cette langue.

Commentaires sur la formation continue
 
Commentaires sur la formation en alternance
 
Commentaires sur la formation en apprentissage
 
Commentaire sur la formation à distance
 

Stages

Stage obligatoire

Durant leur cursus, les étudiants doivent effectuer un stage en milieu professionnel d'au moins six semaines, en France ou à l'étranger, avec rédaction d'un rapport et soutenance.

Et après ?

Débouchés professionnels
Les traducteurs diplômés de l'ESIT exercent leur métier soit en tant que professionnels libéraux, soit comme salariés. Les débouchés sont nombreux et variés, dans les entreprises de l'industrie, du commerce et des services, la fonction publique et les organisations internationales, en France comme à l'étranger.

Admission

Peuvent se présenter tous les étudiants titulaires d'une licence ou de tout autre diplôme équivalent, français ou étranger, quelle qu'en soit la spécialité. L'examen d'entrée n'est pas un concours, le nombre de candidats admis n'est pas limité. Il se compose d'épreuves d'admissibilité et d'admission. Un candidat ne peut se présenter que trois fois aux examens d'entrée

Les examens d'entrée se déroulent à Paris, dans les locaux de l'ESIT, aux dates indiquées sur la page Candidats.

Épreuves d'admissibilité :
Il s'agit de tests écrits, en français quelle que soit la langue maternelle du candidat, qui visent à vérifier les capacités d'analyse et de synthèse ainsi que le raisonnement logique.

Épreuves d'admission :
Ces épreuves se déroulent sur une journée et ont pour but de vérifier la maîtrise des langues de travail et de la langue maternelle. Pour les candidats inscrits en combinaison trilingue, elles comportent des épreuves de compréhension et de traduction de B en A et de C en A, ainsi qu'une épreuve de rédaction en B. Les candidats en combinaison bilingue passent deux épreuves de compréhension et de traduction (B en A et A en B) ainsi qu'une épreuve de rédaction dans la langue B.
Deux des épreuves consistent, à partir de textes d'information générale en langue B et C, à réaliser une synthèse dans la langue A et à traduire un extrait du texte, également vers la langue maternelle (ou vers la langue B pour les candidats en combinaison bilingue). La troisième épreuve est destinée à vérifier la maîtrise de l'expression en langue B.

Les critères d'évaluation portent d'une part sur le fond : pertinence de la synthèse (compréhension et analyse du texte source), qualité de la composition (agencement des idées, enchaînement, articulation logique), et d'autre part sur la forme : qualité de la langue maternelle, correction syntaxique et lexicale de l'expression en langue B. La note requise pour l'admission est de 12 sur 20 à chacune des épreuves pour les candidats en combinaison linguistique à trois langues et de 14 sur 20 pour les candidats en combinaison linguistique bilingue.

Nota : la capacité d'adaptation est une des qualités recherchées chez les candidats traducteurs. Les textes proposés pour la synthèse comptent environ 1 500 mots et la synthèse à effectuer doit avant tout en refléter le sens et l'articulation des idées. Un nombre indicatif de mots sera donné le jour de l'examen, mais la "longueur" optimale de la synthèse doit être appréciée par le candidat en fonction du texte et aucune information précise ne sera donnée en la matière.

Inscription

L'inscription aux examens d'admission s'effectue en ligne exclusivement.

Organisation générale des études

 
Organisation des études :
Formation en 2 ans, en cours magistraux et ateliers pratiques :
 
 
- Master 1 : apprentissage de la méthode
- Master 2 : professionnalisation du traducteur

Les cours sont assurés par des traducteurs professionnels, enseignant vers leur langue maternelle.
 

Les cours magistraux permettent d'acquérir des connaissances extralinguistiques indispensables à l'exercice de la profession (économie, droit comparé, terminologie, etc.).

Les ateliers portent sur l'acquisition et la maîtrise des méthodes et outils de la traduction professionnelle.  En outre, des conférences sont présentées en cours d'année par des traducteurs intervenant dans des contextes différents, afin de permettre aux futurs diplômés d'appréhender la réalité de la profession, ainsi que la diversité des domaines d'application de la traduction.
 


En Master 2, les étudiants doivent rédiger un mémoire de master portant sur un thème présentant une certaine complexité ou exposant une technologie innovante. Ce travail de traduction et de recherche fait l'objet d'une soutenance.

Détail des enseignements et ECTS : cliquez ici [PDF - 178 Ko].




 

Laboratoires partenaires

 

Etablissements partenaires

 

Entreprises partenaires

 
Echanges internationaux
 
Langues d'enseignement
 

Responsables

Carmen Alegría
Directrice de la section Traduction

Bureau P 213 bis - 2e étage
Centre universitaire Dauphine - 75775 - Paris Cedex 16
Courriel

mise à jour le 7 décembre 2016


Renseignements :

École Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs (ESIT)
Centre Universitaire Dauphine (2ème étage)
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75016 Paris

Tél. : 01 44 05 42 05
Mél.

Autre(s) établissement(s) délivrant le diplôme :

 

VAE :

 Consulter la page dédiée à la VAE-VAPP pour la traduction.

Préparation aux épreuves

Il est conseillé de lire la presse tous les jours dans chaque langue de travail, de s'intéresser aux thèmes qui y sont abordés et de combler activement toute lacune de compréhension.

Les supports de préparation aux examens d'entrée en master Traduction et Interprétation de conférence sont désormais en vente dans notre boutique en ligne.
Cliquez ici pour en savoir plus et commander ces documents, ils vous seront adressés par voie postale.
 

Recherche d'une formation

Recherche d'une formation