Accueil >> Formation >> S'informer sur nos formations

Master 2 professionnel : Muséologie et médiation
Parcours Médiateur et Guide-conférencier du patrimoine et des musées


Nature :
Formation diplômante
Date de début formation :
17 septembre 2018
Date de fin formation :
31 août 2019

Accessible en :

Formation initiale
Formation continue


  • Observations importantes – actualités 

À compter de la rentrée universitaire prochaine (année 2019-2020),
cette formation ne sera plus assurée
.

Ce programme fera place au
Master MEDIATION DU PATRIMOINE ET DE L'EXPOSITION,
mention Direction de projets ou d'établissements culturels
.
 

Ce nouveau Master dont le périmètre est élargi conserve, au niveau du M2, la possibilité de délivrer la carte professionnelle de guide-conférencier, mais les enseignements associés s'inscrivent dans une formation enrichie conçue sur deux années consécutives.


Dans sa version actuelle (pour l'année 2018-2019 seulement), le Master 2 Pro « Muséologie et médiation » comprend deux parcours,
et deux promotions distinctes d’étudiant.e.s :

  • Master 2 Pro – Parcours « Médiateur et Guide-conférencier du patrimoine et des musées » (M2Pro MGC)
  • Master 2 Pro – Parcours « Muséologie et Nouveaux Médias » (M2Pro MNM)

Objectifs

Dans les musées, les sites patrimoniaux et les espaces d’exposition, les médiateurs traditionnels sont amenés à se professionnaliser en raison de l’évolution de l’étendue de leurs missions.
Grâce à leur connaissance particulièrement adaptée des publics, et grâce à leurs compétences en matière de conception et de direction de projets culturels, ces nouveaux médiateurs endosseront en réalité une grande diversité de responsabilités, liées à une variété de métiers.
Ils pourront mettre en place des actions de médiation dans des milieux et face à des groupes très diversifiés,
> dans le champ élargi du patrimoine muséal mais aussi du patrimoine bâti, historique, archéologique, industriel, ethnologique, immatériel, contemporain et numérique,
> dans le champ élargi de l’exposition et des métiers impliqués dans la conception, l’organisation et la production des expositions (comprenant notamment l’articulation entre l’art contemporain et le patrimoine).

Par ailleurs, ce Master 2 permet d'ores et déjà à ses diplômés d’obtenir de droit la carte professionnelle de guide-conférencier. Ceux-ci pourront, dès lors, mener des actions de médiation dans le cadre d’institutions culturelles relativement diverses (musées, théâtres, cinémas, centres culturels, sites patrimoniaux…). Dans le cadre du respect de la déontologie du métier, les étudiants devront élaborer une démarche d’interprétation appliquée à l’objet culturel ou au territoire à présenter. La formation a pour objectif de fournir des connaissances approfondies pour appréhender les enjeux d’un territoire (monument, musée, ville d’art et d’histoire, région, site naturel, parc naturel, site industriel…). Ce qui implique :
- de réfléchir sur la nature d’un territoire
- de définir ce qui fait l’essence et la particularité des territoires
- d’appréhender le territoire comme système dynamique et non comme une donnée factuelle et immuable
- de montrer les différents éléments (sociologiques, historiques, géographiques, artistiques et surtout humains) qui les composent
- d’apprendre à maîtriser la panoplie d’outils d’interprétation.

 

  • Connaissances attendues à l’issue de la formation :

Connaissances en histoire, géographie, histoire de l'art (archéologie/antiquité, Moyen-âge, temps modernes, époque contemporaine XX-XXIe s.), esthétique et sciences de l’art, sociologie ou anthropologie/ethnologie, philosophie

Connaissance du monde de la culture et plus spécifiquement des musées, de leur organisation, de leurs fonctions, de leur financement

Connaissance des musées et de la muséologie (plusieurs cours de muséologie, d’histoire des musées, de théorie de la muséologie)

Connaissance du patrimoine culturel, de son histoire, de l’extension de la notion et de ses enjeux contemporains

Connaissance des problématiques contemporaines de l’exposition (muséologie de l’art, théories de l’exposition, études curatoriales / curatorial studies)

Connaissance des développements de l’art contemporain, et plus largement de la création contemporaine au musée

Connaissance des outils liés à l’économie et à la gestion de projets culturels (organisation, cahier des charges, suivi de projets)

Connaissance des outils de médiation écrite et orale et d’interprétation critique du patrimoine, des objets culturels, des œuvres d’art (compétences des guides-conférenciers exigées pour l'obtention de la carte professionnelle)

Compétence(s) visée(s)


Compétences transversales

  • Conduite de recherches spécialisées (de type documentaire ou scientifique) dans le champ du patrimoine culturel, notamment dans les domaines de la médiation muséale et patrimoniale, et de la médiation de l’exposition et de l’art contemporain 
  • Utiliser et mobiliser diverses ressources documentaires spécialisées pour appréhender les objets culturels, leur contexte d’exposition ou de valorisation, et les territoires auxquels ils sont liés (projet de médiation et d’interprétation, projet de recherche, réalisation d’un mémoire)
  • Mobiliser une culture artistique, une réflexion théorique et critique (portant, notamment, sur les sciences de l’art) et les principales méthodes disciplinaires pour être en capacité de commenter (à l’aide d’une terminologie pertinente) et mettre en perspective, de façon avisée, les sites patrimoniaux, les créations et les faits artistiques (réalisation de mémoire, dossiers à rendre pour plusieurs enseignements)
  • Formation et encadrement de professionnels responsables de projets culturels (travail de groupe)
  • Conception et réalisation d’actions de médiation et d’interprétation visant à mettre en contact, dans le champ du patrimoine et des expositions, les publics et une offre culturelle et artistique (réalisation de projets de médiation et de guidage)
  • Conception d'outils de communication (sur divers supports) liés à un évènement culturel (projets de médiation et d’exposition)
  • Études sous différents angles (artistiques, budgétaires, organisationnels, échos auprès du public) d'un projet culturel, et éventuelle défense de celui-ci devant des décideurs, des clients, des partenaires, des élus

Compétences professionnelles

  • Concevoir puis encadrer la réalisation d’un projet artistique dans toutes ses dimensions artistiques, administratives, financières et liées à sa communication (projet de médiation et d’exposition)
  • Identifier et mobiliser la terminologie descriptive et critique développée en France et à l’étranger pour commenter les objets, sites et monuments patrimoniaux, et les créations artistiques contemporaines
  • Anticiper et penser l’évolution des pratiques patrimoniales, de leur fonctionnement et de leur règlementation, à partir d’une formation solide en muséologie (cours de muséologie)
  • Élaborer des démarches d’interprétation appliquées au territoire et à l’objet culturel, à partir d’une connaissance solide des outils de valorisation du patrimoine (cours sur le patrimoine culturel ; compétences des guides-conférenciers)
  • Maîtriser les bases réglementaires concernant les métiers du guidage, leur condition d’exercice, la responsabilité du guide et des opérateurs (cours de mise en situation professionnelle ; compétences des guides-conférenciers)
  • Anticiper et penser l’évolution des pratiques curatoriales, des rôles des différents acteurs impliqués dans la programmation d’expositions et d’événements associés, ou investis dans la documentation, la production et la régie d’œuvres.
  • Conduire une documentation complète des œuvres ou des objets patrimoniaux, coordonner l’élaboration de notices, de commentaires ou de textes scientifiques
  • Concevoir et élaborer des projets de médiation patrimoniale et muséale, écrite, orale et éditoriale ; analyser les paramètres d’une prestation de médiation ou de guidage, la mise en œuvre d’un terrain collectif
  • Concevoir et élaborer des projets de médiation de l’exposition, écrite, orale, et éditoriale, en particulier dans le domaine de l’art contemporain
  • Connaître et anticiper les demandes des différents publics et évaluer les projets de programmations proposés à ceux-ci : analyse des besoins et des caractéristiques des différents publics (réalisation d’enquêtes de public)

Spécificités


Stage professionnel obligatoire (voir plus bas)

Les étudiants devront impérativement effectuer un stage d’une durée minimale de douze
semaines, en France ou à l’étranger. Aucun stage ne peut durer plus de six mois, et la durée cumulée des stages effectués sur une année universitaire ne peut pas non plus excéder six mois.

Stages

Stage obligatoire

Stage en entreprise ou dans un établissement muséal ou patrimonial

Le stage professionnel, d'une durée de deux mois minimum, occupe le second semestre en général. Il est conçu comme une étape décisive dans la construction du projet professionnel des étudiants. Ces derniers choisissent eux-mêmes leur lieu de stage. 

Le stage doit donner lieu à un compte rendu écrit présenté en même temps que le mémoire lors du jury de sortie. 

Des rendez-vous réguliers à l'université permettent aux étudiants d' être accompagnés dans le déroulement de leur stage et de prévenir toute difficulté.

Et après ?

Poursuites d'études
La poursuite d’étude en doctorat (doctorat en sciences de l’art ou sciences de l’information communication) est possible, moyennant le souhait, par l’étudiant, de réaliser un mémoire plus directement orienté sur la recherche. 
Débouchés professionnels

Secteurs concernés :

  • Collectivités publiques locales, régionales et nationales (par ex. villes labellisées « villes d’art et d’histoire », DRAC, etc.)
  • Etablissements publics ou privés à caractère muséal et/ou patrimonial (musées, châteaux, monuments historiques, centres d'art...)
  • Associations culturelles (théâtre, musées, sites et monuments historiques, centres culturels…)
  • Fondations privées
  • Entreprises privées en lien avec les activités culturelles et notamment patrimoniales et muséales
  • Industries culturelles et créatives

Métiers

Côté patrimoine :

  • Animateur du patrimoine (villes d’art et d’histoire)
  • Guide-conférencier
  • Animateur, accompagnateur de voyages ou d’activités culturelles
  • Assistant ou attaché de conservation du patrimoine (fonction publique territoriale)
  • Chargé de projets culturels, de programmation culturelle (sites patrimoniaux, musées)
  • Responsable de service culturel (notamment au sein de collectivités territoriales)

Côté expositions et musées :

  • Responsable de la médiation, chargé de médiation écrite et/ou numérique
  • Chargé.e des publics (développement des publics, information des publics)
  • Chargé.e de production au sein d’un service d’expositions
  • Assistant.e d’exposition (production et conception)
  • Chargé.e de production (production des œuvres, des outils de médiation)
  • Chargé.e de la documentation des œuvres, des collections, au sein d'un musée
  • Chargé.e de la régie des œuvres, ou des espaces muséographiques
  • Chargé.e des éditions et projets éditoriaux liés à la médiation 
Niveau(x) de recrutement :
Bac + 4

Formation(s) requise(s)

  • Sélection à l’issue du Master 1 « Conception et direction de projets culturels » pour les étudiant.e.s de la Sorbonne Nouvelle ainsi que pour les titulaires d’un Master 1 d’une autre université française ou étrangère avec une spécialisation en lien avec le domaine de compétences.
  • Les professionnels diplômés justifiant d’une expérience suffisante et d’une activité en lien avec la médiation culturelle et/ou de la muséologie peuvent également faire acte de candidature

Admission

  • Capacité d'accueil : 25 places
  • Master ouvert à la formation initiale ainsi qu’à la formation continue.
  • Critères de recrutement : EXAMEN SUR DOSSIER et, le cas échéant, ENTRETIEN ORAL

    L'admission est prononcée sur la base de l'examen, par une commission pédagogique, d'un dossier détaillant le cursus suivi, les titres/diplômes/certifications et notes obtenus et, lorsqu’il y a lieu, tout justificatif de stages et/ou expériences professionnelles.
    De plus, le dossier comportera une lettre de motivation et/ou une présentation du projet professionnel établie par le candidat accompagnée, le cas échéant, de l’accord du directeur de recherche.
    Ce dossier doit notamment permettre d'apprécier et d’évaluer la nature et le niveau des enseignements suivis par le candidat, les connaissances et les compétences acquises, la motivation du candidat et l'adéquation du projet professionnel avec les finalités de la formation demandée.
    Le cas échéant, la commission pourra convier le candidat à un entretien oral dans la deuxième auinzaine de juin afin de d’échanger sur son parcours et/ou son projet.
  • Calendrier de campagne
    Début de candidature : 10 avril 2018
    Fin de candidature : 18 mai 2018

Inscription

  • Procédure

    Avant de postuler
    ci-dessous sur cette formation, vérifiez bien la procédure d'admission (Études en France ou procédure Université...) dont vous relevez ici.

    Si
    vous êtes bien concerné.e par la procédure d'admission Université, suivez les indications suivantes :

    La campagne d'admission sera ouverte à compter de fin avril, selon le calendrier propre à la formation et sous réserve de l'ouverture opérationnelle de l'application (pour les campagnes de candidature en ligne).
    Vous pourrez consulter le calendrier de dépôt de candidature, le détail des pièces à fournir et la marche à suivre pour déposer un dossier ici.

    • Une fois ce dossier saisi, vous devrez envoyer par courrier postal l'ensemble des documents demandés au correspondant qui vous sera indiqué lors de votre connexion.
    • Consultez régulièrement votre dossier en ligne.
    • Un accusé de réception sera envoyé par courriel quand le dossier sera traité.
    • Vous serez informé.e des résultats d'admission par courriel.

Organisation générale des études

 

Programme pour l’année 2018-2019

Le programme de la formation sera entièrement renouvelé à la rentrée 2019-2020.

La formation se concentre essentiellement au premier semestre et au début du second semestre, afin de permettre aux étudiants de consacrer le reste de leur temps à la réalisation de leur stage et à la rédaction de leur mémoire.

Tronc commun à tous les Masters
 

  • UE 1 : Langue vivante étrangère : anglais (48h – 3 ECTS)
  • UE 2 : Ouverture professionnelle (24h – 3 ECTS)


Cours de spécialité
 

  • UE 3 : Patrimoine, culture et développement (48h – 3 ECTS)

    • Patrimoine, culture et développement – 24h
    • Tourisme et patrimoine en Ile-de-France – 24h
  • UE 4 : Méthodologie de la recherche (48h – 6 ECTS)

Un cours à choisir parmi les suivants :

    • Géopolitique du musée – 24h
    • Esthétique et géopolitique de l’art – 24h
    • Sociologie des œuvres – 24h
       
  • UE 5 : Compétence des guides-conférenciers (96h – 9 ECTS)
     
    • Éthique et compétences des guides-conférenciers – 24h
    • Les publics spécifiques – 24h
    • Sociologie des publics – 24h
    • Patrimoine matériel et patrimoine immatériel – 24h
  • UE 6 : Mise en situation et pratique professionnelle (90h –  9 ECTS)
     
    • Mise en situation de guidage en langue française et langue anglaise – 36h
    • L’auteur, le personnage et le texte littéraire dans la visite guidée – 36h
    • Le guide conférencier et l’art contemporain – 18h
  • UE 7 : Informatique multimédias (24h – 3 ECTS)
  • UE 8 : Langues vivantes ou Ouverture professionnelle II (48h - 3 ECTS) 

    Choix entre :
    • Seconde langue reprise par le BET - 48h
    • Ouverture professionnelle II (cours mutualisés à l’échelle du BET) :
      - argumentation et présentation orale (notamment par le biais d’exercices de présentation, etc.) - 24h
      - présentation écrite (règles rédactionnelles, présentation de rapports, de CV, etc.) - 24h

Stage et Mémoire

  • UE 9 : Stage et rapport de stage, 10 ECTS
  • UE 10 : Mémoire (poursuite du mémoire entamé en M1), 20 ECTS

Responsables

  •  Responsables du Master 2 Pro "Médiateur et Guide-conférencier du patrimoine et des musées" : Sophie RATTO et Béatrice LAROCHE

mise à jour le 10 février 2019


Renseignements :

Département : Médiation culturelle (MC)
Bureau 209 -
13, rue Santeuil
75231 PARIS CEDEX 05

Mél.
Sur Internet

Recherche d'une formation

Recherche d'une formation