Accueil >> Formation >> S'informer sur nos formations

Formation LMD

Master 2 Professionnel
Journalisme franco-allemand


Nature :
Formation diplômante
Diplôme national
Année de sortie :
Bac + 5
Durée des études :
1 an

Accessible en :

Formation initiale
Formation continue
+ d'infos

Objectifs

Visant à répondre aux besoins des médias, ce Master professionnel, créé en 1999 avec le soutien de la Fondation Robert Bosch, a pour objectif de familiariser de futurs journalistes avec les réalités politiques, économiques, juridiques, institutionnelles et culturelles qui aujourd'hui régissent au cœur de l'Europe la vie d'environ 100 millions d'habitants, parlant tous la même langue, l'allemand, mais appartenant à des espaces historiques et étatiques différents (Allemagne, Autriche, Suisse germanophone).

En apportant une formation professionnalisée aux futurs journalistes (presse, radio, télévision, Internet) spécialisés dans l'information et la communication sur ou avec les pays de langue allemande, il s'agit de les doter d'une compétence solide et adaptée à ce marché du travail en pleine évolution.

Spécificités

Le Master combine deux aspects :
  • une maîtrise parfaite de la langue allemande associée à une compétence interculturelle
  • une maîtrise pratique des techniques de l'information et de la communication dans les différents médias ("traditionnels" et nouveaux).
Les enseignements sont assurés à la fois par des enseignants-chercheurs et par des journalistes professionnels, en français et en allemand (voir la liste des enseignements dans la rubrique "Programme).

Stages

Stage obligatoire
Stage à l'étranger

Les stages doivent être effectués pour une durée de 3 à 5 mois dans des entreprises des médias en France et en RFA, Autriche ou Suisse germanophone.

Et après ?

Débouchés professionnels
Le débouché majeur de la formation est bien sûr celui de journaliste franco-allemand, avec des spécialisations dans l'information politique, économique, culturelle et sportive. Les grands médias français (journaux, télévision, AFP) ont besoin de spécialistes des pays germanophones, un profil qui correspond également aux besoins d'entreprises de médias germanophones comme la Deutsche Welle ou l'agence de presse dpa, sans parler d'entreprises franco-allemandes comme la chaîne Arte. D'ailleurs, plusieurs de nos diplômés ont été lauréats du Prix Franco-Allemand du Journalisme.

Si le journalisme reste la cible prioritaire de ce Master, les relations publiques et la communication d'entreprise et institutionnelle offrent également des perspectives non négligeables. 

Des productions de nos étudiant(e)s stagiaires ou de nos diplômé(e)s sont visibles ici.


Quelques exemples d'emplois occupés par les diplômé(e)s du Master Professionnel :
  • correspondante à Berlin pour l'AFP ;
  • chargée de mission auprès de la Présidente d'Arte France ;
  • rédactrice, Arte ;
  • rédacteur dans une agence de communication ;
  • rédactrices à la rédaction francophone, Deutsche Welle (Bonn) ;
  • correspondante à Berlin pour le programme francophone de la Deutsche Welle ainsi que pour RFI ;
  • journaliste formatrice à la radio européenne Eur@dioNantes, Nantes ;
  • assistante de réalisation ;
  • pigiste, Der Tagesspiegel (Berlin) ;
  • rédacteur et présentateur, Radio Classique (Paris) ;
  • service de communication de l'Institut Français (Vienne),
  •  « Volontariate » à la dpa (agence de presse, Hannovre), au MDR (Mitteldeutscher Rundfunk, Berlin), à la Badische Zeitung (Freiburg), à la Thüringer Allgemeine ;
  • correspondance particulière à Berlin pour L'Humanité ;
  • assistante au secteur presse à l'OFAJ ;
  • rédactrice au Nordbayerischer Kurier ;
  • rédactrice en chef de la version allemande de Café Babel ;
  • rédactrice online pour Arte Deutschland ;
  • rédactrice au Rundfunk Berlin Brandenburg (rbb) ;
  • chef de projet dans une agence de communication éditoriale ;
  • responsable éditoriale des sites internationaux d'AlloCine.com ;
  • attachée de presse pour l'Office national allemand du tourisme à Paris
  • chargée de communication à la Direction de la Communication du Conseil général de l'Orne ;
  • rédactrices pour "Le Blogueur", "Personne ne bouge"  (Arte) ;
  • rédactrice, France 24 ;
  • chargée de programme, DAAD/Paris ;
  • responsable des ventes d'images d'Associated Press pour la France et l'Europe du Sud ;
  • journaliste chez Réservoir Prod puis Isoëte Productions ;
  • journaliste researcher pour Point du Jour ("Toutes les télés du monde", "Tous les habits du monde", ARTE) ;
  • chargée de communication au Centre Européen de Promotion de l'Histoire
  • pigiste pour Les Inrockuptibles, slate.fr, "One Shot Not" sur Arte ;
  • pigiste régulière auprès de différentes radios de l'ARD - Kulturradio vom rbb, Radio Bremen, Deutschlandradio Kultur, la rédaction francophone de la Deutsche Welle, ainsi que arte.tv ;
  • journaliste pour So Foot ;
  • directrice de la Maison européenne de l'architecture Rhin supérieur ;
  • journaliste pour la ZDF à Berlin ;
  • pigiste pour die tageszeitung ;
  • Pauschalistin au Tagesspiegel et pour le magazine économique régional du Tagesspiegel, "Berlin maximal", pigiste pour la Badische Zeitung et badische-zeitung.de ;
  • Pigiste pour Ouest-France, Radio Canada, Orange Voyages, RFI, Radio Vatican, L'Express.fr, Rue89, Arte.tv ;
  • Pigiste pour le supplément de Libération NEXT, Magic, Grazia ;
  • pigiste pour la Kehler Zeitung ;
  • Responsable de la version allemande d'EurActiv.com, à Bruxelles ;
  • Pigiste pour le programme français de Radio Vatican
  • Attachée culturelle à l'Institut français de Sachsen-Anhalt
  • Coordinatrice des émissions culturelles et secrétaire générale de l'émission Square, ARTE
  • Rédactrice, Berlin Maximal/Tagesspiegel, Berlin
  • Rédacteur, La Correspondance de la presse ...

Métiers
Rédacteur/rédactrice de presse, Chargé/chargée de communication, Animateur-présentateur/animatrice-présentatrice, Professionnel/professionnelle du montage de l'image et du son, Créateur/créatrice de support de communication visuelle, Spécialiste de la gestion de l'information
Niveau(x) de recrutement :
Bac + 4

Formation(s) requise(s)


Cette formation s'adresse à des titulaires d'un diplôme national de niveau Bac+4 (ancienne maîtrise ou Master 1) issus par exemple des filières suivantes :

  • études germaniques, allemand-histoire, études franco-allemandes ;
  • 1ère année d'autres masters, par exemple: sciences politiques ; sciences économiques et sociales ; sciences de l'information et de la communication ; histoire ; géographie ; LEA ; disciplines littéraires ; écoles de commerce etc.
  • pour les étudiants étrangers, un diplôme équivalent.
La validation des acquis de l'expérience professionnelle est également possible.

Quelle que soit la formation d'origine, ce Master n'a pas pour vocation une remise à niveau en allemand : les candidats doivent donc d'ores et déjà disposer d'un excellent niveau d'allemand (si possible consolidé par plusieurs séjours en pays germanophones) ainsi que de français. Une expérience préalable, même limitée, du journalisme représente bien évidemment un plus. Enfin, des connaissances poussées en civilisation contemporaine des pays germanophones sont nécessaires, ainsi qu'une pratique régulière habituelle et spontanée des médias français et germanophones (lecture de la presse etc.).

Admission

Le dossier de candidature et ses annexes sont à télécharger ci-contre et à renvoyer au département d'études germaniques.

Le concours se déroule en deux temps.

Admissibilité : Epreuve écrite (durée : 3h, coefficient 100%) consistant en 4 exercices :
- test de connaissances (coefficient 32% de la note de l'épreuve écrite)
- rédaction en allemand d'une brève à partir de documents en français (coefficient 29% de la note de l'épreuve écrite)
- rédaction en français d'une brève à partir de documents en allemand (coefficient 29% de la note de l'épreuve écrite)
- traduction de l'allemand vers le français (coefficient 10% de la note de l'épreuve écrite)
L’épreuve écrite doit permettre d'évaluer notamment le niveau des connaissances et des compétences requises pour la poursuite des études envisagée.

A l'issue des épreuves d'admissibilité le jury établit la liste des candidat-ess autorisé-e-s à prendre part aux épreuves orale d'admission.

Admission : Epreuve orale avec le jury (durée : 20 minutes; coefficient 100%) : Etretien avec le jury, en français et en allemand, portant sur le parcours, le projet professionnel et la motivation des candidat-e-s, visant à évaluer leur capacité à s'exprimer ainsi que leur connaissance des pays germanophones, en particulier l'Allemagne, et de leur actualité.

A l'issue des épreuves orales le jury établit la liste des admis sur la base des évaluations de l'épreuve orale. Les notes obtenues à l'épreuve écrite n’étant valables que pour l'admissibilité, elles n’entrent plus en compte pour les résultats définitifs d’admission.
Le jury ne les utilise que pour départager les éventuels ex-aequo à l’oral.
Toute absence à l'une des épreuve écrite ou orale est éliminatoire.

Deux sessions d'admission
: en juin et en septembre, sans priorité de l'une sur l'autre

Première session 2017
:
  • date limite d'arrivée du dossier papier et des pièces justificatives au secrétariat du département d’&eacuTe;tuteó germaniques (bureau 384 à Censier) : 8 juin 2017
  • examen écrit d'admissibilité : lundi 12 juin 2017, 10h à 13h
  • épreuve orale d'admission (pour les candidat(e)s admissibles) : mardi 13 juin 2017

Deuxième session 2016 :
  • date limite d'arrivée du dossier papier et des pièces justificatives au secrétariat du département d’études germaniques (bureau 384 à Censier) : 1er septembre 2017
  • examen écrit d'admissibilité : mardi 5 septembre 2017, 10h à 13h
  • épreuve orale d'admission (pour les candidat(e)s admissibles) : mercredi 6 septembre 2017

Résultats communiqués par mail le soir des épreuves orales.

DÉBUT DES COURS LUNDI 11 SEPTEMBRE 2017


Organisation générale des études


Les enseignements débuteront le 15 septembre 2014

1ER SEMESTRE : PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS
Les enseignements comportent un volume horaire de 330 heures (22h par semaine sur 15 semaines) dont 180h assurées par des journalistes professionnels et 150h par des enseignants-chercheurs.

Axes prioritaires de la formation
  • travail sur les technologies de l'information et de la communication  (presse, radio, télévision, Internet)
  • enseignements de langue et de civilisation axés sur les exigences des médias (65% en allemand)
  • apprentissage des techniques journalistiques en français et en allemand
  • cours et séminaires assurés à 60% par des journalistes professionnels
  • travail en petits groupes et suivi du travail personnel

Equipements spécifiques
  • caméras, mini-discs, salle de montage, studio radio
  • salle Internet, mise à disposition de divers logiciels professionnels, salle de lecture (presse et périodiques) 
Techniques de collecte et de traitement de l'information
  • Ecriture de presse en français et techniques journalistiques
  • Journalisme radio
  • Journalisme en ligne
  • Journalisme télé
Spécialisation linguistique
  • Langue de spécialité
  • Ecriture de presse en allemand
  • Journalisme culturel en allemand
  • Langue et grammaire (validation d'acquis pour certains)
Connaissance de l'aire géographique et culturelle
  • Actualité de l'Allemagne
  • Paysages médiatiques en France et en Allemagne
Enseignants
  • Patrick Farges (maître de conférences, département d'allemand)
  • Pierre-Olivier François (journaliste et réalisateur pour diverses télévisions publiques européennes - ARTE, France 2, 3, 5, WDR, NDR, ZDF etc.-, ancien rédacteur en chef de l'émission Zoom Europa, ARTE ; lauréat du prix franco-allemand du journalisme )
  • Elisa Goudin (maître de conférences, département d'allemand)
  • Joseph Hanimann (correspondant culturel à Paris de la Süddeutsche Zeitung, lauréat du Grand prix franco-allemand du journalisme)
  • Andréa Lauterwein (maître de conférences, département d'allemand)
  • Hervé Le Tellier (écrivain, éditorialiste pour lemonde.fr)
  • Audrey Parmentier (journaliste radio, Deutsche Welle, RFI)
  • Jürgen Ritte (professeur des universités et journaliste culturel, collaborateur entre autres de la Neue Zürcher Zeitung et de la radio nationale allemande Deutschlandfunk/Deutschlandradio)
  • Valérie Robert (maître de conférences au département d'allemand)
  • Emmanuel Vaillant (journaliste, L'Etudiant - EducPros.fr)
2EME SEMESTRE : STAGES EN ENTREPRISE
Ces stages permettent de valoriser les acquis théoriques et d'acquérir une compétence professionnelle à laquelle les futurs employeurs attachent une grande importance. Ils doivent être effectués pour une durée de 3 à 5 mois dans des entreprises des médias en France et en RFA, Autriche ou Suisse germanophone.

Des étudiants de ce master participent régulièrement au programme d'échange pour jeunes journalistes français et allemands organisé par la Fondation Robert Bosch.

Exemples de stages effectués par les étudiant(e)s des promotions précédentes :
  • en France ou en français : lexpress.fr, Arte Journal, lemonde.fr, Le Dauphiné Libéré, Karambolage (Arte), Paris/Berlin, Courrier International, ZDF Paris, Deutsche Welle, Radio Vatican, Marianne, Eur@dioNantes, L'Humanité, Chambre Franco-Allemande de Commerce et d'Industrie, Libération, Le Nouvel Observateur, Studio Magazine, Alternatives économiques, service culturel de l'Ambassade de France à Vienne, AFP Berlin, 20 Minutes, Metro...
  • en Allemagne ou en allemand : Deutsche Welle (Bonn),  RFI (Paris), die tageszeitung (Berlin), Berliner Morgenpost, Berliner Zeitung, Badische Zeitung (Freiburg), SWR (Baden-Baden), La  Gazette de Berlin, Westdeutsche Allgemeine Zeitung (Bochum), faz.net, Frankfurter Allgemeine Zeitung, Main-Spitze (Mayence), Junge Welt (Berlin), Süddeutsche Zeitung (Munich), Bayerischer Rundfunk (Munich), ZDF (Mayence), Arte Deutschland, Peszter Lloyd (Budapest), Deutsche Presseagentur, Mitteldeutscher Rundfunk (mdr, Magdebourg), DIE ZEIT.online (Hambourg), n-tv (Berlin), Kölner Stadt-Anzeiger (Cologne),  Frankfurter Rundschau (Francfort), Der Tagesspiegel (Berlin), radio berlin brandenburg (rbb), Märkische Allgemeine Zeitung (Potsdam), Sächsische Zeitung (Dresde), Art-Magazin (Hambourg), Westdeutscher Rundfunk, WDR (Cologne), woox (Luxembourg), ORF (Radio-télévison nationale autrichienne, Vienne),  Kehler Zeitung (Kehl), BILD (Hanovre), Die Welt (Berlin), Rheinischer Merkur (Düsseldorf)...

Renseignements

Un groupe Facebook réunit les ancien(ne)s de cette formation. On peut aussi leur écrire.
Et pour les actualités du Master, c'est ici.


mise à jour le 5 avril 2017


Renseignements :

Département : Etudes germaniques
Bureau 384

13 rue Santeuil
75005 Paris

Tél. : 01 45 87 48 72
Mél.
Sur Internet

Actualités



Recherche d'une formation

Recherche d'une formation