Formation LMD

Master 2 professionnel : Conception et direction de projets culturels (formation 2014-2018)


Année de sortie :
Bac + 5
Niveau de sortie :
Niveau I
Durée des études :
1 an
Date de début formation :
3 septembre 2018
Date de fin formation :
31 août 2019

Observations importantes – actualités

À compter de la rentrée universitaire prochaine (année 2019-2020), cette formation ne sera plus assurée dans sa configuration actuelle.

Le Master 2 Conception et direction de projets culturels évolue vers des contenus enrichis, appliqués à des domaines où la pluridisciplinarité de la création est centrale.
 
Cette nouvelle formation portera désormais l'intitulé et la mention de diplôme suivants :
Master MEDIATION ET CREATION ARTISTIQUE,
mention Direction de projets ou d'établissements culturels
.

Ce programme est conçu sur deux années consécutives, du Master 1 au Master 2 ; il reste accessible en M2 sous réserve de places disponibles et des conditions d'admission précisées.

Objectifs

L’objectif de cette formation est de former des étudiants aptes à conduire des projets culturels et à assurer rapidement des fonctions d’encadrement dans des établissements culturels, des entreprises, des scènes (spectacle vivant notamment), événements ou festivals, des friches culturelles ou des organisations publiques (observatoires, syndicats, sociétés d’auteurs, collectivités territoriales, associations dans une logique de service public et d’intérêt collectif). Les diplômés possèdent à la fois des compétences généralistes de haut niveau et des compétences spécifiques et appliquées à la médiation et à la création artistique.

Les profils des postes visés sont principalement ceux de chargés des relations avec les publics et de médiateurs culturels, de chargé de mission au développement culturel, de concepteur-réalisateur de projets culturels, et de communication. Les futurs professionnels pourront rejoindre une équipe de programmation ou de production dans les domaines du spectacle vivant, de l’audiovisuel, ou des structures pluridisciplinaires.

Connaissances attendues à l’issue de la formation

Ce Master vise à développer un socle de compétences pour concevoir des projets culturels appliqués à des domaines où la pluridisciplinarité de la création artistique est centrale. Cette notion de « pluridisciplinarité » doit s’entendre comme la capacité à articuler des propositions artistiques à des enjeux de différentes natures - sociaux, éducatif, médiatique et scientifique.
 
    • Posséder les connaissances théoriques et pratiques de la conception de projets culturels.
    • Être capable de situer les risques et les opportunités liés aux transformations économiques, sociales, politiques et culturelles contemporaines et de percevoir les dynamiques en cours dans le secteur culturel.
    • Avoir des connaissances en sociologie, en histoire, en sciences des arts du spectacle, en sciences de l’information et de la communication pour être en capacité de mener une réflexion structurée portant sur la médiation et la création artistique.
    • Mobiliser des savoirs dans une perspective opérationnelle et transversale.
    • Être capable d’articuler les médiations et actions en direction des publics, de concevoir et conduire des projets culturels au sein de structures culturelles, de festivals, de compagnies, d’associations et entreprises, dans le cadre des politiques de développement culturel.
    • Définir une problématique adaptée aux conclusions d’un diagnostic et disposer des aptitudes pour appréhender le rôle transversal de la culture dans le processus du développement.

Spécificités

Ce Master offre aux étudiants la possibilité de suivre la formation dans le cadre d’un stage ou d’un contrat de professionnalisation via le service de formation continue (FCP3).

D'une durée de deux mois minimum, le stage professionnel ou le contrat de professionnalisation peut débuter à un rythme hebdomadaire (2 jours de formation intensive et 2 à 3 jours en entreprise) dès le premier semestre et se poursuivre à temps plein à partir du mois de mars. Pour ceux qui n’auraient pas trouvé de stage à mi-temps, il sera possible de partir en stage pratique ou en contrat de professionnalisation à temps plein à compter du mois de mars. Le stage est conçu comme une étape décisive dans la construction du projet professionnel. Un suivi régulier permet aux étudiants d’être accompagnés dans le déroulement de leur stage et de prévenir toute difficulté.

Et après ?

Débouchés professionnels
Les futurs professionnels ont vocation à travailler dans le secteur culturel et celui des industries de contenu qui renvoient à de multiples appellations professionnelles et une quinzaine de conventions collectives. Ces secteurs sont caractérisés par une grande diversité et une transversalité de plus en plus forte dans des structures publiques ou privées ainsi que dans des associations ou des entreprises de moins de dix salariés.
 
  • Chargé de conception projets culturels dans un établissement culturel, un festival, des tiers lieux
  • Cadres des relations publiques et de la communication
  • Chargé de mission dans une collectivité territoriale
  • Assistant de production et d’administration spectacle, cinéma et audiovisuel
  • Responsables de programmation
  • Intervenant dans le domaine socioéducatif
  • Responsable d’un centre de ressources et d’enquêtes dans une agence, un observatoire, un syndicat, une société d’auteur.
     

Organisation générale des études


Les enseignements s’appuient sur une connaissance approfondie de l’environnement professionnel et portent sur la conception de démarches en relation avec des services des relations avec les publics en lien avec les modes d’intervention publique et des projets de territoire.
Au terme de cette année de formation, les étudiants doivent être capables de mobiliser : des savoirs théoriques (concepts et théories sociales sur la culture et les média, sur l’histoire culturelle, sur les publics de la culture) ; des savoirs méthodologiques appliqués (conception de projets culturels, approches de la médiation culturelle, techniques d’enquête) ; des savoirs transversaux (organisation des institutions culturelles, anglais, culture numérique) ; des savoirs professionnels (stratégie de communication, connaissances des dispositifs et plateformes numériques de médiation dans les institutions culturelles ; gestion d'un site web, transmission de l’expertise des professionnels du secteur culturel et acquisition d'expériences de terrain).
 
Les cours et exercices pratiques du Master ont pour fonction de renforcer ces compétences, en particulier les capacités à évaluer la pertinence d’un projet culturel et à définir les moyens de sa mise en œuvre.


Les descriptifs de chaque enseignement seront intégrés dans la version complète de la brochure, téléchargeable à la rentrée

mise à jour le 15 mai 2019


Recherche d'une formation

Recherche d'une formation