Accueil >> Formation

Marielle Vautier-Longo

le 18 janvier 2012

Marielle Vautier-Longo, étudiante salariée en reprise d'études, en 3e année de Licence LLCE italien

M. Longo treport.JPG
Je m'appelle Marielle et ... je fais déjà partie des quinquagénaires.

Non seulement je suis étudiante, mais j'exerce les fonctions d'assistante de directeurs au sein d'une Administration de l'Etat.

Comment suis-je arrivée à La Sorbonne Nouvelle ?  L'opportunité s'est présentée à moi d'une évolution professionnelle me permettant d'exercer les fonctions d'assistante au sein d'une organisation internationale en Italie, projet que j'avais toujours remis à plus tard.... Mais, pour postuler en ayant une chance que ma candidature soit retenue, il me fallait acquérir les connaissances nécessaires dans le domaine italien.

Sur les conseils de la Secrétaire du Département d'Italien, à qui j'avais téléphoné pour une première information, j'ai monté et présenté un dossier de VAE (validation d'acquis par l'expérience) qui a été accepté par la Responsable des validations d'acquis. Cette démarche a débouché pour moi sur une reprise d'études, en accord avec le bureau de la Formation continue de mon administration et avec le soutien de ma hiérarchie.

Voilà ce qui m'a donc amenée à m'inscrire en Licence LLCE d'Italien (Langue, Littérature et Civilisation Etrangère), parcours CER (Culture, Enseignement et Recherche), par un accès direct en 2e année.

En suivant les cours de cette 2e année de Licence, j'ai eu l'agréable surprise de voir d'autres étudiants comme moi, « plus âgés » que la majorité, ce qui m'a permis de me sentir moins isolée. Il me faut quand même avouer que reprendre des études après avoir quitté « les bancs de l'école » depuis plus de 30 ans, ce n'est pas évident au début, surtout à cause du rythme soutenu des cours : devoir réapprendre à prendre des notes, courir d'une salle à l'autre, ne pas oublier son matériel, rédiger évidemment des devoirs, mais aussi mémoriser le tout et ne pas céder au stress en période d'examens... J'avais un peu oublié... C'est d'autant plus astreignant qu'il faut apprendre à gérer le tout sans perdre pied, parce que, dans ma situation, il faut courir  pour repartir au travail et, le soir à la maison, il y a encore bien des choses à faire...

Heureusement l'ambiance est extrêmement sympathique entre les étudiants ; peut-être qu'ils « nous » observent avec un peu de curiosité au début, mais le courant passe très vite : ils partagent avec nous leurs impressions, échangent leurs notes et prodiguent même des conseils, ça aussi c'est sympa. Et nous leur apportons aussi quelque chose en retour.

Les professeurs sont, quant à eux, tellement passionnés qu'on n'a qu'une envie : c'est de participer et de leur montrer que tout nous intéresse. Quelle satisfaction d'apprendre toutes ces nouvelles choses, de visionner des films jusqu'alors inconnus, d'écouter des opéras, de retourner au Louvre revoir des tableaux sous un autre angle, avec un autre œil, de lire des œuvres dont on avait entendu parler, d'aller voir de nouvelles expos... C'est cela aussi que m'a apporté la reprise d'études. Je termine cette année ma Licence, qui me permettra de progresser dans mon poste et m'ouvrira très probablement de nouveaux horizons...

Je profite de ce petit bilan pour remercier tous les enseignants qui m'ont accompagnée de leur confiance au cours de ces deux années d'études passionnantes.


Type :
Portrait

mise à jour le 29 juin 2015