Accueil >> Université >> Présentation >> Portraits

Marianne Esclangon, nouvelle responsable de la bibilothèque du campus Censier

le 25 mars 2013

Après une première carrière comme professeur de philosophie, Marianne Esclangon a passé le concours de conservateur des bibliothèques. Elle est depuis la rentrée 2013, responsable de la bibliothèque universitaire Censier.

Marianne.JPG
  • Marianne Esclangon, pouvez-vous vous présenter ?
Après une première carrière comme professeur de philosophie, discipline que j'ai enseigné pendant une douzaine d'années, j'ai passé le concours de conservateur des bibliothèques et débuté une seconde carrière, toujours animée par la transmission du savoir et la mise en place de ses conditions.

J'ai occupé à la sortie de l'Enssib le poste d'adjointe à la responsable de la bibliothèque Jean Dausset, à l'université Paris 13, sur le campus de Bobigny, au moment de l'ouverture d'un nouveau bâtiment. J'ai participé à la mise en place du fonctionnement dont l'ambition était de favoriser la cohabitation de différents types de publics étudiants dans la bibliothèque et de promouvoir l'offre de formation et de services. Il s'agissait d'une bibliothèque à dominante scientifique, et pour laquelle j'ai réalisé les acquisitions en médecine et santé publique, et participé à la formation à la recherche documentaire des étudiants en médecine ou en biologie sur les bases spécialisées, ce qui a été l'occasion de collaborations fructueuses avec les enseignants.

  • Quel poste occupez-vous à la Sorbonne Nouvelle ?

J'ai pris mes fonctions à la Sorbonne Nouvelle en janvier comme responsable de la bibliothèque universitaire Censier et responsable des services au public à la suite de Dominique Minquilan.  Je souhaitais à la fois exercer des responsabilités plus importantes et renouer avec des domaines disciplinaires plus familiers.
Le poste de responsable des services au public présente l'intérêt de se situer à la croisée des chemins et des projets de la bibliothèque puisqu'il s'agit de favoriser la rencontre entre des collections et leurs utilisateurs. À ce titre, le responsable des services au public est partie prenante de la plupart des projets et contribue à leur conception puis à leur mise en œuvre. Il s'agit, selon moi, de saisir puis de traduire l'identité d'un établissement dans l'articulation entre les collections et les publics qui les consultent, les publics qui les contournent, et ceux à qui les collections sont destinées dans l'imaginaire des bibliothécaires.
 
  • Quelles sont vos missions ? 

  Je travaille avec l'équipe de la bibliothèque à l'accueil du public, pour proposer les conditions aussi propices que possible à l'étude et à la recherche, et pour l'accompagner dans ses recherches de documentation. Au delà du fonctionnement quotidien, il s'agit de réfléchir aux axes d'amélioration et de renouvellement de l'offre de services.

À mon arrivée, des modifications suscitées par la nouvelle implantation des collections dans les salles de lecture avaient été partiellement réalisées, d'autres se font jour ; il faut dans un premier temps poursuivre cette dynamique engagée et en tirer parti pour améliorer les conditions d'accueil. Actuellement, l'équipe travaille sur l'entrée de la bibliothèque et la première orientation que le public peut y recevoir.

Type :
Portrait
Contact :
Sous-Direction de la Communication

mise à jour le 10 mai 2013