Accueil >> Université >> Présentation >> Portraits

Marguerite Leenhardt, doctorante, titulaire d'un contrat CIFRE et entrepreneur ...

le 23 octobre 2012

Bénéficiaire d'un contrat CIFRE, Marguerite Leenhardt prépare un doctorat en Sciences du Langage au laboratoire Syled CLA²T sous la direction d'André Salem. Elle a co-fondé XIKO, une agence conseil spécialisée dans l'analyse des conversations en ligne. XiKO a été lauréate du concours Cré'ACC.

Marguerite.jpg
Marguerite Leenhardt, pouvez-vous présenter votre parcours à la Sorbonne Nouvelle?
J'ai obtenu en 2004 une Licence de Sciences du Langage (SdL) et j'ai intégré un Master 1 en Sciences du Langage spécialité Traitement Automatique des Langues (TAL) PluriTAL* poursuivi en Master 2 Recherche & Développement - PluriTAL*. Depuis 2009, je prépare un Doctorat en Sciences du Langage au laboratoire SYLED-CLA²T, encadré par André Salem, PR Emérite. Par ailleurs, Serge Fleury, l'un des piliers du Master PluriTAL a la tête du CLA²T, a joué - et joue toujours - un rôle essentiel dans le parcours qui m'a mené à associer les univers de l'université et de l'entreprise.
[*le master Ingénierie Linguistique qu'on appelle aussi le master pluriTAL (car plusieurs établissements faisant du TAL se sont associés)]

Quel est votre parcours professionnel ?
Depuis la fin de la Licence 2 (2005-2006), j'ai eu la chance de pouvoir effectuer des stages en entreprise et en laboratoire tous les ans jusqu'en Master 2. A l'issue du stage de fin d'études, effectué dans le département de veille internet d'une agence de Relations Publiques, j'ai choisi d'effectuer une thèse sous convention CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche) dans un Cabinet d'études spécialisé dans les analyses sur Internet
Les savoirs que je mobilise sont aussi bien méthodologiques - organisation du travail, analyse linguistique de textes oraux et écrits, procédures d'expérimentation - que pratiques - manipulation des données avec l'outil informatique et exploitation des outils dédiés à l'analyse des textes développés par le SYLED-CLA²T en particulier. J'ajoute que le rythme de la formation PluriTAL m'a aussi permis d'acquérir des notions de gestion de projet, développées en entreprise par la suite. Le sujet de ma thèse concerne l'analyse des conversations en ligne, en particulier les échanges spontanés des utilisateurs sur Internet

Quels sont vos projets professionnels ?
J'espère pouvoir "faire vivre" mes travaux de thèse au travers d'une entreprise ayant une double culture recherche-industrie et spécialisée en Linguistique appliquée et en Traitement Automatique des Langues.
J'ai co-fondé XIKO en mars 2012 (www.xiko.fr) avec Gaël Patin, doctorant spécialisé en Ingénierie Multilingue (CRIM, INaLCO - thèse dirigée par Monsieur Pierre Zwegenbaum, DR CNRS). Nous avons décidé d'unir nos compétences à l'issue d'une formation Master et Doctorat qui nous a appris à travailler en contexte pluridiscipinaire, articulant théorique et pratique, recherche et industrie.

Quelle est la spécificité de XIKO ?
XIKO est à notre image : une structure qui porte la double-culture de la recherche et de l'entreprise,  née dans les laboratoires et mise en oeuvre dans le secteur privé. XIKO c'est aussi une technologie et une méthodologie nouvelle génération, résultats de plusieurs années de recherche dans la foulée de nos thèses respectives. Ce qui nous distingue avant tout, c'est la capacité à concilier rigueur académique et demande opérationnelle. Nos spécialités sont les analyses qualitatives à grande échelle, avec une pertinence accrue de la méthode, qui permet des découvertes inattendues dans la masse de conversations produites à chaque instant par les 2 milliards d'internautes actifs sur Terre.

Pourquoi la création d'entreprise lorsqu'on est doctorant CIFRE ?
Selon moi, la première motivation pour créer une entreprise lorsque l'on est/a été doctorant CIFRE, c'est l'envie de faire vivre sa recherche, qui a été appliquée industriellement ; un autre des leviers de motivation peut aussi être l'envie d'être valorisé différemment sur le plan professionnel, pour la capacité que confère la formation doctorale en CIFRE d'être un pont entre deux mondes : l'université et l'entreprise.

De quel accompagnement avez-vous bénéficié ?
Gaël et moi avons bénéficié, en premier lieu, du défi que se sont lancées Novancia Paris Business School et l'ANRT, au travers des "24h Chrono spéciales CIFRE", dont la première édition a eu lieu en septembre 2011 ; à la clé, des bases de formation et des premiers contacts noués pour avancer sur le projet d'entreprise qu'était XIKO à l'époque. Le réseau tissé via Novancia a beaucoup profité - et profite toujours - à XIKO.

L'ANRT et Novancia ont eu la gentillesse de penser à XIKO pour être membre des jurys de l'édition 2012 des "24h Chrono spéciales CIFRE", ce qui nous a permis d'être mis en contact avec le journaliste du Monde qui a couvert l'événement, et donc à XIKO d'être cité dans Le Monde paru le 23/10/2012.

Nous avons également eu la chance de bénéficier du soutien de la Région Ile-de-France, en étant conseillés par le Centre Francilien de l'Innovation, ce qui nous a permis d'avoir un stand au dernier salon PHD Talent. Nous avons pu y rencontrer des doctorants et futurs docteurs intéressés par l'activité de XIKO et avec qui nous gardons contact. XIKO a aussi pour objectif de grandir, créer des emplois, et des emplois qui valorisent autant les doctorants et jeunes chercheurs/docteurs que les autres postes nécessaires au bon fonctionnement d'une entreprise ! Nous avons profité du soutien du concours Cré'Acc (région Ile-de-France), qui a distingué le business plan et le positionnement stratégique de XIKO le 23 octobre dernier et l'a désignée comme lauréate du concours Cré'Acc catégorie "Création Innovante".

Et enfin mais pas des moindres, Gaël et moi avons la chance d'avoir la bienveillance et le soutien de nos Directeurs et collègues de laboratoire dans cette aventure : sans cela, il va sans dire que nous n'aurions pas eu autant de plaisir, d'envie et d'engagement à faire vivre XIKO !

Quels sont vos clients et partenaires ?
XIKO a la chance de compter Publicis Consultants, Patterns and Predictions ; plus récemment, IFOP Healthcare parmi ses clients et IFOP Media eXtend, SYLED-CLA²T de la Sorbonne Nouvelle, ERTIM de l'INaLCO, plus récemment le Salon des Entrepreneurs de Paris parmi ses partenaires.

Quelles sont les perspectives de développement pour XIKO ?
L'objectif est de consolider notre base de clients et partenaires, également de financer notre premier grand projet R&D ; nous y travaillons ! A plus long terme, c'est évidemment la création d'emplois qui nous motive : nous pensons qu'il y a beaucoup de talents, en particulier formés par l'université, découragés ou en manque de perspectives, qui partent à l'étranger pour chercher du travail ou se réaliser professionnellement ; si l'on donne à certains d'entre eux l'envie de rester et de faire évoluer XIKO à nos côtés, eh bien, cela sera un grand défi de gagné !

Quelles relations entretenez-vous avec l'Université ?
L'université nous a formés et nous accompagne aujourd'hui au travers des équipes de recherche qui nous entourent ; les bons rapports de travail développés au fil du temps, les travaux en équipe, l'enseignement, le travail de recherche... cela n'a pas de prix ! De ce fait, XIKO nous ressemble : la société réunit dans son "ADN", si je puis dire, l'université et l'entreprise. Ce mariage, parfois perçu comme difficile voire impossible, nous voulons montrer qu'il peut être heureux !
Il me tient également à coeur de poursuivre mon engagement associatif auprès des étudiants, via l'association AFTAL (http://tal.univ-paris3.fr/aftal/), lancée en 2009 avec trois autres anciennes étudiantes des formations de l'initiative PluriTAL  - Christelle Ayache, Marion Iché et Li-Chi Wu -, dont le but est d'accompagner les étudiants des formations en SdL et en TAL de différentes universités dans leur parcours d'insertion professionnelle. L'AFTAL a été ma première action d'entrepreneuriat : j'ai eu la chance de trouver 3 collègues pour m'accompagner et faire vivre cette association dédiée à l'insertion professionnelle des étudiants depuis 2009.

 


 
Plus d'informations sur  Cré'Acc :
Consultez le portrait vidéo de Marguerite

Type :
Portrait, -
Contact :
Sous-Direction de la Communication

mise à jour le 4 janvier 2016