Accueil >> Vie de campus >> Vie du personnel >> Personnels de l'Université

Enseignant et/ou chercheur

M. Traian SANDU

Corps :
PRAG HDR
Coordonnées :
C.I.E.H., 1, rue Censier, 75231 Paris Cedex 05.
Téléphone :
0145874183
Mél :
traian.sandu@sorbonne-nouvelle.fr
Structure(s) de rattachement :
ICEE - Intégration et Coopération dans l'Espace Européen - Etudes Européennes - EA 2291
ED 514 - EDEAGE - Etudes Anglophones, Germanophones et Européennes
Fédération de Recherche Etudes pluridisciplinaires sur l'Europe Intermédiaire - CIEH&CIEFi
Discipline(s) :
section 22 - Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes...

Discipline(s) enseignée(s)

Histoire, relations internationales, construction européenne

Fonction(s)

Co-responsable avec le professeur Xavier Richet du projet international Économie et géopolitique des récents et futurs élargissements européens. Une analyse comparative des modalités des élargissements dans les Balkans.

Membre du comité de lecture de la collection Cahiers de la Nouvelle Europe chez L’Harmattan.

Membre de la Sous-commission de publication des Archives diplomatiques (Documents diplomatiques français) des années vingt dirigée par le professeur Jacques Bariéty (1992-2002).

Thèmes de recherche

Relations internationales entre les deux guerres

Fascisme générique, fascisme centre-européen et roumain

Communisme, guerre froide

Construction européenne

Activités / CV

Titres universitaires

1984 : Concours général  (1984, 2e prix de Français).
1988 : Élève de l'École normale supérieure (Fontenay/Saint-Cloud).
1992 : CAPES et Agrégation d'histoire.
1998 : Doctorat en histoire  : La France, la Roumanie et la sécurité en Europe de 1919 à 1933, soutenue le 12 décembre 1998 à Paris sous la direction de Jacques Bariéty.
2010 : Habilitation à diriger les recherches : « Mutations géopolitiques et radicalité politique en Roumanie dans le contexte centre-européen du XXe siècle ». Thèse d’habilitation : La Légion de l’Archange Michel/ Garde de Fer. La révolution fasciste dans une Roumanie en voie de modernisation (1919-1938)


Responsabilités pédagogiques

Un doctorant.
Responsable de l’équipe «Jeunes chercheurs» de l’École Doctorale « Espace Européen Contemporain » de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3  (2002-2005).


Liens avec les partenaires institutionnels du domaine de recherche

Association des Historiens Contemporanéistes de l’Enseignement supérieur et de la Recherche 
 

Activités internationales

Référent scientifique des Éditions universitaires de Târgu Jiu.

Membre du comité scientifique du colloque international sur Les Guerres balkaniques 1912-1913 : conflits, enjeux, mémoires, organisé par Catherine Horel dans le cadre d’un cycle sur les Balkans dans les relations internationales, et qui doit se tenir à Paris I en juin 2013.

Membre du projet The Italian Fascism abroad. Men, ideas and institutions in crossnational comparison (Main Applicant: Dr. Federico Trocini, University of Turin, Italy, Co-Applicant: Dr. Robert Mallett, Falisco Institute for Historical Studies, Rome, Italy).

Membre du groupe de recherche sur la Garde de fer et l’extrême-droite roumaine de l’entre-deux-guerres dirigé par les professeurs Oliver Schmitt de l’Université de Vienne et Armin Heinen de l’Université d’Aachen.

 

Publications  

Livres

1. Le système de sécurité français en Europe centre-orientale, l’exemple roumain (1919 à 1933), L’Harmattan, coll. Aujourd’hui l’Europe, 1999, 495pp. Version allégée de la thèse de doctorat.

2. La Grande Roumanie alliée de la France, une péripétie diplomatique des Années Folles ? (1919-1933), L’Harmattan, coll. Aujourd’hui l’Europe, 1999, 284 pp. Recueil de documents introduits et annotés.

3. Histoire de la Roumanie, Paris, Perrin, 435 pp., 2008 (trad. en bulgare, Riva Publishers, 2010).

4. Le Fascisme roumain. La Légion de l’Archange Michel/ Garde de fer et son héritage, Paris, Perrin (à paraître début 2013). Version allégée de la thèse d’habilitation.

5. Une biographie de Nicolae Ceauşescu (en préparation, à paraître chez Perrin en 2014).


(Co-)Direction d’un ouvrage

1. Identités nationales, identité européenne, visibilité internationale, Paris, L’Harmattan, coll. Cahiers de la Nouvelle Europe, 2004, 276pp.

2. Illusions de puissance, puissance de l’illusion, l’Europe centrale dans les relations internationales entre les deux guerres : historiographies et histoire, Paris, L’Harmattan, coll. Cahiers de la Nouvelle Europe, 2005, 292pp.

3. Élisabeth du Réau, Christine Manigand et Traian Sandu, Dynamiques et résistances dans le nouvel espace politique européen, Paris, L’Harmattan, coll. Cahiers de la Nouvelle Europe, 2005, 227pp.

4. Catherine Horel, Traian Sandu et Fritz Taubert, La Périphérie du fascisme, spécification d’un modèle fasciste au sein de sociétés agraires ; le cas de l’Europe centrale entre les deux guerres, L’Harmattan, coll. Cahiers de la Nouvelle Europe, 2006, 187pp.

5. Élisabeth du Réau, Christine Manigand et Traian Sandu, Frontières et sécurité de l’Europe. Territoires, identités et espace européens, colloque jeunes chercheurs tenu le 3 octobre 2006 à Sciences-Po, L’Harmattan, coll. Aujourd’hui l’Europe, 2008, 262pp.

6. Vers un profil convergent des fascismes ? « Nouveau consensus » et religion politique en Europe centrale, Paris, L’Harmattan, coll. Cahiers de la Nouvelle Europe, 2010, 274pp.
 

(Co-)Direction d’un numéro

7. Christine Manigand, Traian Sandu et Julien Thorel, L’Union à 25 au miroir des opinion d’Europe centrale et orientale, n°spécial de Dialogues européens, n°5, automne 2003, Presses de la Sorbonne-Nouvelle, 132pp.

8. Quelle politique étrangère et de sécurité et quelle défense pour quelle Europe ?, Paris, Presses de la Sorbonne-Nouvelle, Dialogues européens, n°6 et n°7, 2005, 165pp.

9. Patrick Renaud, Judit Maàr et Traian Sandu, Temps, espaces, langages, la Hongrie à la croisée des disciplines, actes du colloque international organisé les 14-16 décembre 2006 par le Centre Interuniversitaire d’Études Hongroises, L’Harmattan, Les Cahiers d’Études hongroises, volume I (504pp) et II (574pp), mai 2008.

10. Patrick Renaud, Judit Maàr et Traian Sandu, Ouest-est : dynamiques centre-périphérie entre les deux moitiés du continent, des regards interdisciplinaires, Paris, L’Harmattan, coll. Cahiers de la Nouvelle Europe, 2011, 512pp.

11. Judit Maàr et Traian Sandu, Paysages en dialogues, espaces et temporalités entre centres et périphéries européens, Paris, L’Harmattan, Cahiers de la Nouvelle Europe, 294pp, 2012.

12. La tension centre-périphérie à l’épreuve de l’interdisciplinarité (à paraître chez L’Harmattan, Cahiers de la Nouvelle Europe à l’automne 2012).

13. Patrick Renaud, Judit Maàr et Traian Sandu, La Dynamique centre-périphérie en Europe à l’épreuve de la pluridisciplinarité, colloque de clôture du programme Ouest-est : dynamiques centre-périphérie, tenu à Paris du 1er au 3 décembre 2011 (à paraître dans les Cahiers de la Nouvelle Europe en 2013).

Chapitres de livres, articles et communications (fascisme/populisme, histoire des relations internationales, relations internationales, divers)

(sélection)
 

Fascisme/ Populisme

Chapitres de livres et actes de colloques

1.      «Le modèle fasciste en Roumanie et en Bulgarie dans les années Trente : un impact inégal», dans les actes du colloque La France, l’Europe et les Balkans, crises historiques et témoignages littéraires des 22-23 septembre 2000, tenu aux Universités d’Arras et de Paris IV, Artois Presses Université, 2002, pp.174-187.

2.       « Mémoire de la Première Guerre mondiale au sein des jeunes droites roumaines de l’entre les deux guerres », dans Antoine Marès (dir.), La mémoire de la Première Guerre mondiale en Europe médiane, n° spécial de Guerres mondiales et conflits contemporains n°228 d’octobre 2007, Paris, 158pp, pp7-21.

3.       « Signes et couleurs de la mobilisation fasciste dans un pays majoritairement agraire : le Mouvement légionnaire roumain », dans Denise Turrel, Martin Aurell, Christine Manigand, Jérôme Grévy, Laurent Hablot et Catalina Gîrbea (dir.), PUR, 2008, pp71-88.

4.      « De Charles Maurras à Lucien Rebatet : un alibi de droite français pour le fascisme roumain de la Garde de fer ? », dans Olivier Dard et Michel Grunewald (dir.), Charles Maurras et l’étranger – l’étranger et Charles Maurras. L’Action Française – culture, politique, société II, Berne, Peter Lang, 2009, pp.169-191.

5.      « A Model of Fascism in European agrarian Peripheries. The Romanian case », dans Dietmar Müller et Angela Harre (dir.), Transforming rural societies. Agrarian Property and Agrarianism in East Central Europe in the Nineteenth and Twentieth Centuries, dans Jahrbuch für Geschichte des ländlichen Raumes, Vienne, Studienverlag, 2011, 227pp, pp204-222.

6.       “Militant Rentability and Regional Penetration of the Iron Guard: Electoral Behavior and Theoretical Consequences”, dans Armin Heinen et Oliver Jens Schmitt, “Vergessene Gewalt”. Die “Legion Erzengel Michael” in Rumänien der Jahre 1918/27 – 1938, colloque tenu à l’Université de Vienne les 23-25 février 2011 (à paraître).

7.       « Roumanie : la nostalgie fasciste », dans Marie-Claude Esposito, Alain Laquièze et Christine Manigand, Populismes : l’envers de la démocratie, Paris, Vendémiaire, 2012, 271p, pp193-201.

8.      « The Romanian case – The Romanian Iron Guard as Part of the fascist Network », dans Die faschistische Herausforderung. Netzwerke, Zukunftsverheißungen und Kulturen der Gewalt in Europa 1922 bis 1945, colloque organisé par l‘Institut für Zeitgeschichte München – Berlin, en collaboration avec la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich (Martin Baumeister) et l’Université de Constance (Sven Reichardt) du 28 au 30 juin 2012 (publication à paraître).

Articles de revues et interventions en colloques

9.      «La génération fasciste en Roumanie : recrutement, doctrine, action», dans Histoire, Economie, Société, n°3, 2003, pp.437-449.

10. «Droite française, fascisme italien : influences croisées sur la Garde de Fer», dans Analele Universităţii Bucureşti, année VI, 2004, p.61-77.

11.  « Le fascisme roumain dans un contexte centre-européen°: historiographie et problématiques », déposé sur le site HAL.
 

Histoire des relations internationales 

Participation à la publication des Documents Diplomatiques Français des années 1920.

Documents diplomatiques français, sous la direction de Jacques Bariéty, volume I, Imprimerie nationale, 1997, 689p. ; volume II, Imprimerie nationale, 1999, 688p. ; volume III, Peter Lang, 2002, 667p.

Chapitres de livres et actes de colloques

1.       « La France et la Bessarabie roumaine de 1918 à 1920 : une reconnaissance difficile », dans Christian Baechler et Carole Fink (dir.), L’Établissement des frontières en Europe après les deux guerres mondiales : une étude comparée, Berne, Peter Lang, 1995, pp.369-387.

2.       «La Roumanie et l’impossible articulation d’un système de sécurité français en Europe centre-orientale, septembre 1920 - décembre 1921», dans La France à la recherche de sécurité, 1920-1922, numéro spécial de septembre 1999 de la revue Guerres mondiales et conflits contemporains, n°193, coordonné par Jacques Bariéty, pp53-68.

3.      «La Roumanie dans le dispositif de sécurité français dans les années 1920», actes du colloque international organisé à Paris les 2-4 décembre 1999 par le C.E.H.D. et par le S.H.A.T., Bâtir une nouvelle sécurité, La Coopération militaire de la France avec les pays d’Europe centrale et orientale dans les années 1920, Château de Vincennes, 2001, 705pp., pp. 467-481.

4.       «La Roumanie sur l’axe Paris Moscou, 1933-1937 : sécurité européenne et coopération militaire», dans Bonneville-de Gayffier, Anne-Claire (sous la direction de), actes des journées d’étude Sécurité et coopération militaire en Europe, 1919-1955, Paris, L’Harmattan, Cahiers d’Histoire de Saint Cyr-Coëtquidan n°1, 2004, pp. 249-267.

5.       « Tableau géostratégique de l’Europe au lendemain de Locarno », dans Jacques Bariéty, Aristide Briand, la Société des Nations et l’Europe, 1919-1932, Presses Universitaires de Strasbourg, 2007, 542 p., pp. 106-116.

6.       « La politique roumaine des minorités dans l’entre-deux-guerres : entre pression nationaliste et protection internationale », dans Histoire comparée des politiques minoritaires des États balkaniques aux XIX et XX siècles, colloque organisé par Vojislav Pavlović à l’Institut d’études balkaniques de Belgrade les 24-25 octobre 2008, Balcanica, 2012.

7.       « Amender Trianon sous le choc de la Grande Dépression : la Roumanie entre sujet et objet des plans d’intégration durant la crise de 1929-1932 », dans Catherine Horel, Conceptions sur l’État et la nation dans le bassin des Carpates depuis Trianon (actes à paraître).

8.       « La participation de la Roumanie à la seconde guerre balkanique : entre règlement balkanique, signal irrédentiste tous azimuts et mobilisation nationale », participation au colloque « Les guerres balkaniques, 1912-1913 : conflits, enjeux, mémoires », colloque prévu à Paris en juin 2013.

Articles de revues et interventions en colloques

9.       «La coopération franco-roumaine et la sécurité en Europe entre 1919 et 1925», dans Etudes danubiennes, tome XI, n°2, 1er semestre 1995, pp.57-96.

10.  « La Roumanie dans les plans d’intégration européenne des années vingt : entre intérêt national et émergence d’une conscience européenne », Öt Kontinens, revue de l’Université Eötvös Lorand de Budapest, 2005, pp. 31-52.

11.  « The Iron Guard and Antonescu’s Regime Revisionism – The Transylvanian Syndrom », présentation au colloque Social Actors, Practices and Conceptions of Revisionist Politics in Europe, 1938-45 tenu à Berne les 10-12 septembre 2009, organisé par Marina Cattaruzza et Dieter Langewiesche, consultable en ligne sur HAL.

 

Relations internationales

1.             «Conclusions : une mise en perspective historique», dans Christine Manigand, Traian Sandu et Julien Thorel, L’Union à 25 au miroir des opinion d’Europe centrale et orientale, n°spécial de Dialogues européens, n°5, automne 2003, pp.121-126.

2.              « Transition institutionnelle, stagnation politique : la révision en 2003 de la Constitution roumaine », dans Analele Universităţii Bucureşti, 2005, pp3-14.

3.             « Géostratégie du deuxième élargissement à l’est : nouveaux membres, nouveaux voisins », actes du colloque franco-hongrois tenu à Paris le 22 septembre 2005 dans le cadre du programme Balaton, parus dans Öt Kontinens, revue de l’Université Eötvös Lorand de Budapest, 2006, p.65-88.

4.             avec Christine Manigand, « Introduction : la géopolitique des frontières européennes : les habits neufs du débat approfondissement-élargissement », introduction générale de la table-ronde « jeunes chercheurs » Frontières et sécurité de l’Europe. Territoires, identités et espace européens, table ronde tenue le 3 octobre 2006 à Sciences-Po, L’Harmattan, coll. Aujourd’hui l’Europe, 2008, pp5-17.

5.              « La crise constitutionnelle roumaine de l’été 2012 », à paraître dans les notes de l’IFRI fin 2012.
 

Divers

1.       « Les Roumains dans l’entre-deux-guerres. La modernisation contrariée », dans François Boulet, Les Traités de paix, 1919-1920, et l’Europe au XXe siècle, Les Presses franciliennes, p.261-271.

2.      en collaboration avec Vojislav Pavlović, « Guerre et société en Hongrie, Yougoslavie et Roumanie, 1911-1946 », Cahiers d’Histoire de Saint Cyr-Coëtquidan n°2, Paris, L’Harmattan, mars 2005, pp. 49-74.

3.       « La Roumanie, une perspective historique », dans Nadji Rahmania (dir.), La Roumanie dans l’Europe : intégration ou transition prolongée ?, Paris, L’Harmattan, Cahiers lillois, 2010, pp11-58.

4.       « Centre-périphérie : clivage politique et modèle géopolitique du passé ? Une approche multicritères du continent européen », dans Traian Sandu, La tension centre-périphérie à l’épreuve de l’interdisciplinarité (à paraître dans les Cahiers de la Nouvelle Europe au printemps 2012).

Dictionnaires et revues grand public

Articles « Balkans », « Empire ottoman » et « Neutres » dans Lagrange, François (dir.), Inventaire de la Grande Guerre, Encyclopaedia Universalis, 2005.

Article « L’Europe vue de Roumanie » dans Yves Bertoncini, Thierry Chopin, Anne Dulphy, Sylvain Kahn, Anne Levade, Christine Manigand (dir.), Dictionnaire critique de l’Union européenne, Armand Colin, 2008.

Informations complémentaires

Points forts des activités de recherche

Contribution au renouvellement de l’historiographie de la politique étrangère de la France dans les années vingt

 Contribution à l’introduction des théories du fascisme générique en France (notamment des débats autour du « new consensus » de Roger Griffin) et application de leurs résultats à un cas précis documenté dans les archives

 Histoire de la Roumanie


Points forts de vos activités relevant des missions autres que la recherche 


Enseignement : 310 heures effectives (384 équivalent TD) :

 - cours sur l’histoire comparée des pays d’Europe médiane

- cours sur la construction européenne avant et après Maastricht

- cours sur le populisme centre-européen

- TD d’histoire de l’Europe, XIX-XX



mise à jour le 7 mars 2018


Photo

traian sandu

Recherche dans l'annuaire

Recherche dans l'annuaire