Accueil >> Université >> Présentation >> Portraits

Lucie Bouquet, l'une des quatre majors de promo du Master CEI

le 12 février 2013

Après une année de CPGE littéraire, Lucie est arrivée à la Sorbonne Nouvelle en licence de Lettres Modernes. Elle s'est ensuite inscrite en Master au département : Institut de la Communication et des Médias. Elle est l'une des 4 majors de promo du Master 2 Communication des Entreprises et des Institutions. Elle souhaite travailler pour la fonction publique territoriale.

Photo remise diplome.jpg

 

  • Pouvez vous présenter votre parcours à la Sorbonne Nouvelle ?

Je suis arrivée à la Sorbonne Nouvelle en 2007 après une année de CPGE littéraire. Après une licence de Lettres Modernes, j'ai décidé de continuer dans la communication. J'ai pu obtenir une équivalence pour entrer directement en L3. J'ai ensuite suivi la première année du Master Information et Communication avant d'avoir la chance d'être sélectionnée pour le Master 2 Communications des Entreprises et des Institutions.

  • Pourquoi avoir choisi le Master 2 CEI ?

 Continuer mon parcours universitaire à la Sorbonne Nouvelle était très important pour moi. Les cours du Master 2 CEI sont dispensés à la fois par des professeurs de Paris 3 avec qui j'avais déjà travaillé au cours des années précédentes mais également par des intervenants professionnels qui nous permettent de compléter notre vision des métiers de la communication. 

C'est une formation très complète qui permet d'acquérir de nombreuses compétences dans tous les secteurs de la communication (marketing, communication visuelle, relations presses, réseaux sociaux, etc.) mais également des connaissances dans les domaines sociologiques, anthropologiques et psychologiques qui sont essentielles pour analyser le contexte et la portée des actions mises en place.

 Enfin, le véritable point fort de ce master est d'être effectué en alternance. Il offre la chance d'avoir une véritable expérience professionnelle plus longue et souvent plus concrète qu'un stage. Personnellement, cela m'a permis d'abandonner mon « job alimentaire » pour me consacrer à un poste qui correspondait réellement à mes aspirations futures.

  • Dans quelle organisation avait vous effectué votre apprentissage et comment s'est déroulée l'année ?

Je souhaitais m'orienter vers la fonction publique territoriale et c'est pourquoi il était très important pour moi d'effectuer mon apprentissage au sein d'une collectivité locale. J'ai eu la chance d'être embauchée à la Mairie d'Evry en tant que chargée de communication interne au sein de la Direction des Ressources Humaines. La collectivité d'Evry offre un univers professionnel extrêmement dynamique et l'année a été très formatrice. J'ai participé à la mise en place de nombreuses actions qui m'ont permis de me familiariser avec les spécificités de la communication locale et les problématiques propres aux collectivités territoriales. Dans le cadre de mon mémoire, j'ai réalisé une large enquête auprès des agents d'Evry sur leur ressenti et leurs attentes par rapport à la communication interne. Les résultats de cette enquête vont permettre à la collectivité de mettre en place de nouvelles actions et de nouveaux supports de communication permettant de répondre au mieux aux attentes des agents.        

  • Quels sont vos projets professionnels ?

Je viens d'emménager à Lille et je suis actuellement à la recherche d'un poste en tant que chargée de communication dans une collectivité locale. Parallèlement, je prépare le concours d'attachée territoriale afin de pouvoir devenir titulaire de la fonction publique.

           

 

 

Type :
Portrait, -
Contact :
Sous-Direction de la Communication

mise à jour le 6 mars 2013