Accueil >> Université >> Présentation >> Portraits

Recherche

Les travaux de thèse de Sophie Barreau récompensés par le prix de l’INATHEQUE 2010

le 29 novembre 2010

(c)Sorbonne Nouvelle/E. Prieto Gabriel

Sophie Barreau, pouvez-vous vous présenter ?

 

Je suis docteur en sociologie. Après un baccalauréat économique et social, je me suis dirigée vers des études universitaires dans le domaine de la sociologie. Mes mémoires de maîtrise et de DEA portaient sur les images documentaires. Les nombreuses questions soulevées dans ces premières enquêtes appelaient un approfondissement. Je l'ai conduit dans le cadre d'un travail de thèse au sein de l'Université Sorbonne Nouvelle Paris-3 où la pluridisciplinarité favorisée entre les filières cinéma, médias et sciences sociales a été bénéfique à mon approche.

 

Quel était le sujet de votre thèse ?

 

A partir du constat des transformations économiques du marché du documentaire en France et des nouvelles conditions de création et de production qui en découlent, j'ai observé la politique documentaire de la chaîne de télévision ARTE. Je me suis intéressée aux transformations d'un genre artistique à partir de ses articulations entre le cinéma et la télévision, en me concentrant sur les processus de coproduction des films entre le secteur artistique indépendant et les structures du pôle français d'ARTE. Mon directeur de thèse, Bruno Péquignot a soutenu mes travaux par ses conseils avisés. Les discutions dans son séminaire mensuel sur la sociologie des œuvres, des arts et de la culture ont été précieuses.

Pouvez-vous nous rappeler les critères d'attribution de ce prix ?

 

L'INA encourage des recherches sur les médias audiovisuels, ayant mobilisées ses bases de données et ses archives de la télévision comme sources. L'accès aux collections de l'INATHEQUE m'a permis d'étudier la structure de la programmation d'ARTE, année après année et de pratiquer des analyses précises de films. La thèse ne doit pas dater de plus de trois ans au moment du concours et être présentée en deux exemplaires avec un court résumé. Il faut aussi avoir de bons rapports de soutenance de thèse.

 

Que représente-t-il pour vous ?

 

L'attribution de ce prix récompense bien sûr ces quatre années de thèse. Cette reconnaissance institutionnelle et son soutien financier encouragent mes futures activités de recherche. Ce prix témoigne aussi de la rencontre des intérêts de représentants du monde scientifique, de professionnels des médias et d'une institution publique. Ma recherche permet de nourrir des discutions autour de la création documentaire à la télévision.

Et maintenant, quels sont vos projets ?

 

Aujourd'hui, je prépare l'édition d'un ouvrage tiré de ma thèse avec les éditions du Bord de l'eau, en collaboration avec l'INA. Je poursuis mes recherches sur le genre documentaire, en analysant les investissements d'ARTE et de certaines maisons de production dans les médias numériques. Je suis également chargée de cours dans le milieu universitaire et en classes préparatoires.


Type :
Distinction / prix, Portrait

mise à jour le 16 juin 2014