Accueil >> Université >> Présentation >> Histoire de l'université

Les origines de la Sorbonne Nouvelle

La faculté des Lettres de l’université de Paris

L’histoire de la Sorbonne Nouvelle, c’est avant tout l’histoire de l’ancienne Université de Paris et plus particulièrement de sa faculté des Lettres. La ville de Paris dispose depuis le XIIIe siècle d’une institution dédiée à l’enseignement supérieur. La forme moderne de cette institution est créée par le décret du 17 mars 1808 et organisée par l'arrêté du 6 mars 1809, sous l’appellation « Université de Paris » organisée en cinq facultés : la faculté des lettres, la faculté des sciences, la faculté de droit, la faculté de médecine, la faculté de pharmacie. L’enseignement est dispensé par des conférences dirigées par des professeurs titulaires assistés de maîtres de conférences et d’assistants permettant aux étudiants de réussir leurs examens de 1er cycle et de 2e cycle.

De plus, depuis le décret du 31 juillet 1920, des instituts rattachés soit à une faculté en particulier soit à l’Université se forment afin de compléter l’enseignement, notamment par la construction de bibliothèques spécialisées dans le domaine de connaissances.

Mai 1968 et la partition de l’Université de Paris


En mai 1968, un mouvement sans précédent des étudiants éclate sur fond de malaise latent, et se cristallise sur le rejet de toutes formes d’autorité. L’université de Paris est le siège de ce mouvement de contestation qui se propage sur l’ensemble du territoire. Les étudiants parisiens occupent les locaux de la Sorbonne comme lieu d’expression de leurs idées d’un nouveau souffle de l’enseignement supérieur.

Suite à ces événements, le paysage universitaire parisien est réorganisé en profondeur et acquiert sa physionomie actuelle.

La loi d’orientation de l’enseignement supérieur dite « loi Faure » est votée au Parlement le 12 novembre 1968. Elle pose le principe de l’autonomie et de la pluridisciplinarité des universités à venir qui doivent se constituer par le rassemblement d’unités d’enseignement et de recherche (UER).

Débat à l’assemblée Nationale du 10 octobre 1968



Emission relative à l’application de la loi Faure



Dès lors, de fin novembre 1968 à septembre 1969, les professeurs des facultés élaborent des projets de création d’UER ; ces UER ainsi constituées élaborent des projets d’universités proposés au ministère de l’enseignement supérieur. Le décret du 21 mars 1970 officialise la création de treize projets d’universités parisiennes qui en fixe la dénomination ainsi que les UER affectées à chacune. Ce décret fixe pour « l’université Paris 3 » les UER qui lui sont rattachées selon trois modalités : le rattachement d’une UER en totalité (UER n° 26 Etudes théâtrales), le rattachement d’une UER en partie, c’est-à-dire que les enseignants d’une même UER ne se sont pas mis d’accord sur l’université de rattachement et se sont dès lors séparés afin d’adhérer à l’université de leur choix (UER n°29 littérature et langue française s’est divisée entre l’université Paris 3 et l’université Paris 4), la création d’une nouvelle UER (département des techniques d’expression et de communication)

mise à jour le 27 septembre 2016