Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Les figures de l'opposition dans l'Espagne des XVIe-XVIIe siècles

du 12 janvier 2012 au 14 janvier 2012

 

programme-CRES.jpg
Colloque international

Lieu : Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3,  Maison de la Recherche,
4 rue des Irlandais - Paris 5e
Organisatrice : Hélène Tropé
EA 3979 - Les cultures de l'Europe Méditerranéenne Occidentale (LECEMO)
CRES - Centre de recherche sur l'Espagne des 16e et 17e siècles
Contact : Helene.Trope@univ-paris3.fr

Programme [PDF - 375 Ko]



Présentation


Ce colloque est consacré aux manifestations d'opposition à l'intérieur de la Monarchie Hispanique des XVIe-XVIIe siècles.
Le premier volet du colloque, dont le premier exposé, soulignera la diversité des discours politiques et l'ample gamme de situations et d'attitudes vis-à-vis du pouvoir. Seront examinées ensuite certaines manifestations spécifiques d'opposition sous les règnes successifs des Habsbourg d'Espagne, de Philippe II à Charles II, et la problématique des affrontements entre pouvoir central et périphérie sera envisagée dans le cadre des relations entre le royaume de Valence et le monarque.
La critique du pouvoir sera également abordée du point de vue des opposants : la prophétie, l'opposition aux statuts de pureté de sang, le regard oblique des Vénitiens sur la population morisque de la Péninsule.
L'étude des systèmes de représentation littéraire des conflits constituera le second volet du colloque. Nous écouterons tout d'abord les voix poétiques de l'hétérodoxie et de l'opposition au pouvoir et verrons s'affronter au théâtre diverses figures d'ennemis. La thématique des conflits nous conduira ensuite vers les représentations de l'opposition à l'autorité exercée par les marginaux en représentation dans la littérature auriséculaire, notamment dans la picaresque.
Sociabilités conflictuelles et résistances souterraines seront ensuite étudiées dans le folklore et les mentalités. Enfin, nous reviendrons vers les représentations des ennemis intérieurs que furent, d'une part, les sorcières, d'autre part des courants religieux tenus pour hérétiques.

 

Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 31 octobre 2012