EA 2288 >> EA 2288 - DILTEC >> Activités scientifiques

Recherche

Les études françaises dans la mondialisation et le devenir des humanités

du 4 décembre 2017 au 5 décembre 2017

Colloque organisé par le Pôle HALL « Humanités, Arts, Lettres et Langues » (USPC) en collaboration avec les centres de recherche DILTEC, EA 2288, Sorbonne nouvelle (« Didactique des langues, des textes et des cultures ») et THALIM, UMR 7172 CNRS-Sorbonne nouvelle (« Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité »)

La question de la place, du rôle et des contours des études universitaires relevant des humanités est particulièrement aigue aujourd’hui, et elle se pose de manière universelle. Il reste que la crise que traversent les études littéraires depuis plusieurs décennies revêt des intensités et des formes très variées selon les espaces politiques et culturels envisagés.

À cet égard, et sans qu’on s’y limite nécessairement, le « français » (langue, littérature, culture) constitue un bon indicateur des défis que doivent relever les humanités. C’est vrai autant en France que dans le reste du monde où on assiste, au-delà de variations dans les effectifs, à de nombreuses évolutions et recompositions tant au plan des dispositifs institutionnels que des contenus et des représentations disciplinaires.

L’objectif des deux journées de rencontre des 4 et 5 décembre est de faire un point, de manière croisée, sur les situations, perspectives et problématiques affectant les humanités en France et dans le monde, et tout particulièrement le « français ». Comment analyser à la fois la crise et les réponses qui lui sont apportées ?

Il importe en effet de voir à quel degré les « humanités » sont en situation de crise. Crise symbolique en Europe, particulièrement sensible en France, qui porte sur la question de l’utilité des études littéraires et de leur reconnaissance. Cette crise, qui est aussi pour partie une crise des vocations et des effectifs étudiants, peut être perçue comme l’expression d’un déclin irréversible ou, plus heureusement, comme celle d’un changement d’état et donc d’une redistribution /recomposition / rénovation des « humanités ». Le recours actuel à une série de segmentations d’objet d’études (Gender Studies, Subaltern Studies, Children Studies, Afro-American Studies, Colonial Studies, Educational Studies, etc.) apparaît comme une réponse parfois émiettée à l’obsolescence des anciens modes d’organisation du savoir, alors que la notion de Cultural Studies peut figurer un lieu de rassemblement ou, celle utilisée dans le pôle

HALL, de « Nouvelles Humanités » (dont les « humanités numériques » et les « humanités médicales »). Il s’agit moins de périmer les « anciennes » (classiques et modernes) que d’affirmer avec force la présence des littéraires, des linguistes et des spécialistes des arts dans l’ensemble de ces domaines.

Dans cette perspective, chacune des quatre demi-journées sera consacrée à la situation en France et dans diverses régions du monde, en Europe comme en Amérique du Nord, comme en Extrême-Orient ou dans la francophonie. Au total seront invités 8 intervenants étrangers et une douzaine d’intervenants français, notamment issus de USPC. Une table ronde consacrée à l’avancée des travaux du pôle HALL clôturera le colloque. Le public sera notamment constitué de doctorants et de mastérants. Le colloque donnera lieu à une publication imprimée


Programme

LUNDI 4 DECEMBRE 2017

09:00 Accueil : Carle Bonafous-Murat Président de l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

09:30 Emmanuel Fraisse (Sorbonne Nouvelle - Paris 3) : « Aspects français de la crise mondiale des humanités »

10:00 Pause

Présidence Sébastien Velut (Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

10:15 Mortimer Guiney, Kenyon College (États-Unis) : « Loi du marché ou exception culturelle ? L'offre et la demande de français dans les universités aux États-Unis »

10:45 Bengt Novén, Université de Stockholm : « L’état du français et des humanités en Suède. Crise et redistribution »

11:15 Fiona Horne, Université du Witswatersrand (Afrique du Sud) : « La ‘décolonisation’ des humanités en Afrique du Sud – vers une redéfinition des frontières disciplinaires »

11:45 Discussion.

12: 15 Fin de la session

Présidence Laurence Labardens-Corroy (Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

14:15 Marie Manuelle Da Silva, Université du Minho (Portugal) : « Les études culturelles en contexte mondialisé : porosité des frontières et glissements des enjeux pour le français au Portugal »

14: 45 Chen Wei, Université des études internationales de Shanghai : « Le français et la Chine: hier, aujourd’hui, demain »

15: 15 Lisbeth Verstraete-Hansen, Université de Copenhague : « L'avenir des études françaises : entre philologie et francophonie »

15:45 Pause

16:00 Maria Jesus de Cabral, Université Nova de Lisbonne : « Le français comme enjeu pour la recherche et la formation au Portugal»

16:30 Gérard Boismenu, Université de Montréal : « Les humanités et l’utilitarisme »

17:00 Discussion.
 

MARDI 5 DECEMBRE

09:00 Table ronde 1 « Quels devenirs pour les humanités ? »

Présidence Valérie Spaëth (Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

Catherine Coquio (Université Paris-Diderot)

Jean-Louis Chiss (Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

Francis Marcoin (Université d’Artois)

Gilles Sioufi (Université Paris Sorbonne)

11:00 Pause

11:30 Discussion

12:15 Fin

14:00Table ronde 2 : Vers de nouvelles humanités ? Les expériences conduites par le pôle HALL de Sorbonne Paris Cité (USPC)

Présidence François Houllier (Président de USPC)

Humanités médicales : Alain Schaffner (Sorbonne Nouvelle - Paris 3) et Sophie Vasset (Université Paris-Diderot)

Humanités Numériques : Ioana Galleron (Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

Études de genres et humanités : Rebecca Rogers (Université Paris-Descartes)

Études d’enfance et humanités : Alyah Morgenstern (Sorbonne Nouvelle - Paris 3) et Marie Leroy-Collombel (Université Paris-Descartes)

16:30 Fin


 


Type :
Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :
Sorbonne, Amphithéâtre Durkheim

mise à jour le 10 octobre 2017