Accueil >> Formation >> Découvrir la formation continue

Les dispositifs de financement de votre projet

Les solutions de financement pour la formation continue

Dans le cadre des dispositifs de la Formation tout au long de la vie, plusieurs solutions s'offrent à vous pour financer votre projet.

Cette page ne recense que les situations les plus fréquentes.
Si vous êtes dans une autre situation, consultez le site du ministère du travail.

Vous êtes salarié en CDI ou en CDD


  • Vous pouvez réaliser votre projet dans le cadre du PLAN DE FORMATION (PF).

Votre employeur peut, dans le cadre du plan de formation de votre entreprise, décider de vous faire participer à une formation longue et diplômante. Dans ce cas, il prend en charge l'ensemble des coûts : salaires, frais de formation et de déplacement.


  • Vous pouvez suivre une formation dans le cadre d'un CONGE INDIVIDUEL DE FORMATION (CIF)

Si vous êtes salarié, la loi vous donne aussi la possibilité de prendre un congé pour intégrer la formation de votre choix grâce au dispositif du Congé Individuel de Formation (CIF). Dans les organismes publics, l'équivalent existe sous le nom de Congé de Formation Professionnelle. Renseignez-vous auprès de votre entreprise pour savoir si vous remplissez les conditions d'accès à un CIF et pour connaître l'organisme dont elle dépend.


  • Vous pouvez suivre une formation dans le cadre du COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF) à compter de janvier 2015. Le compte permet de capitaliser des heures de formation à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures jusqu’à la limite de 150 heures au total. Pour un temps partiel, les heures sont calculées à due proportion du temps de travail effectué.
Compte tenu de cette limite d'heures, le CPF est utile pour les personnes désirant entreprendre une formation courte ou n'ayant, après validation des acquis, que peu de cours à suivre.
 

Vous êtes intermittent du spectacle


Renseignez-vous auprès de l'AFDAS pour examiner les conditions d'accès à un Congé de Formation.
 

Vous êtes travailleur indépendant


Les professions libérales, commerçants, chefs d'entreprise de moins de 10 salariés cotisent automatiquement à un Fonds d'Assurance Formation (FAF). Les plus courants sont : Vivea, AGECIF, FAF-PM, FIF-PL. Adressez-vous au FAF auquel vous cotisez pour connaître les conditions de prise en charge de votre formation.

Vous êtes intérimaire


Pour demander un financement, vous devez être en mission ou avoir terminé une mission depuis moins de 3 mois dans l'entreprise de travail temporaire où vous déposez votre demande et y totaliser 1600 heures de travail. Retirez un dossier de demande de financement d'un CIF auprès du FAF TT.

Vous êtes demandeur d'emploi, inscrit au Pôle Emploi


Vous êtes indemnisé : adressez vous au pôle Emploi dont vous dépendez. Il vous dira si vous remplissez les conditions pour bénéficier d'une prise en charge de votre formation.

Vous avez travaillé en CDD au cours de l'année écoulée : vous pouvez peut-être prétendre à un CIF.

Que vous soyez indemnisé ou non, les conseils généraux peuvent, à certaines conditions, financer tout ou partie de votre formation.

Vous préparez une VAE


Si la commission pédagogique du diplôme que vous demandez vous autorise à vous diriger vers un jury VAE, vous avez droit, à certaines conditions, à un congé pour être accompagné dans la préparation de cette validation et pour participer au jury de validation. La durée du congé est limitée à 24 heures sur temps de travail (environ six demi-journées).

mise à jour le 4 janvier 2016