Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Les discours sur la pauvreté : cultures, économie, commerce

le 12 mars 2020
De 9h00 à 17h30

affiche.png
En partenariat avec le CLESTHIA, Sorbonne Nouvelle et la CARDIE, Rectorat de Paris




[PDF - 478 Ko]



Programme [PDF - 478 Ko]


Programme :

9h00 : Ouverture de la journée :
  • Claudine Ledoux, proviseure de l’ENC.
  • Claire Mazeron, directrice académique adjointe des services de l’éducation nationale chargée des lycées.
  • Sandrine Reboul-Touré, maître de conférences, Sorbonne Nouvelle-Paris 3, CLESTHIA.
  • Nadine Civiale, Conseillère Académique pour la Recherche, CARDIE.
  • Sylvie Chraïbi, enseignante, ENC, et chercheure, CLESTHIA.
9h30 - 10h30 : Présidence : Hosseïn Tengour
La pauvreté exprimée en dessins : l'appropriation de la situation de crise en Espagne par les enfants, Leena Gilleron, 1ère année de CPGE, ENC.

« Ali Zaoua Prince de la rue » de Nabil Ayyouch : le cinéma au service de la lutte contre la pauvreté, Haïtham Boujabale et Ahmed Belyazid, 1ère année de CPGE, ENC.

Les effets de la pauvreté sur la jeunesse mexicaine dans les années 50 à travers le regard de Luis Buñuel (Los olvidados)
, Caroline Staat, 1ère année de CPGE, ENC.

Discussion : 10 minutes
10h30 – 11h30 : Présidence : Chantal Bastelica
Pauvreté et vulnérabilité dans le discours du « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières », Marrakech 2018, Haïfa Hubert, professeure de langue (arabe, FLE) et de géopolitique, ESSEC, Paris.

« El Tesoro » (Manuel Vicent) ou le rôle de l’éducation quant à la jeunesse défavorisée d’Amérique Latine, Chanelle Perié, 1ère année de CPGE, ENC.

« Les petits débrouillards » du port de Casablanca : entre pauvreté matérielle et richesse humaine, Youssef Benjebbar et Ghali Slaoui, étudiants en 2ème année de CPGE, ENC.

Discussion : 10 minutes
Pause-café


 
11h45 – 12h45 : Présidence : Sandrine Reboul-Touré
De la nécessité d’un nouveau discours sur la pauvreté en Haïti, Grégory Gustemable, doctorant en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Aix-Marseille.

« Mais qu'est-ce que les pauvres ont dans la tête ? », analyse du témoignage de Mayra Arena (Argentine), Hugo Collin Hardy, 1ère année de CPGE, ENC.

Figures et zones grises de la pauvreté dans les pays avancés, Patrick Dieuaide, Sorbonne Nouvelle, Département des Études Européennes, Laboratoire ICEE / LISE, Cnam, Cnrs.
 
Discussion : 10 minutes

Pause déjeuner
14h00 - 15h00 : Présidence : Michele Pordeus Ribeiro
Sortir de la pauvreté : le rôle du microcrédit en Amérique Latine, Auryane Silvan, 1ère année de CPGE, ENC.

« Repenser la pauvreté » ; Qu’apporte de nouveau la démarche microéconomique menée par E.Duflo et B.Abhijit ?, Naoufal Houmache et Ismaïl Laamiri, 1ère année de CPGE, ENC.

La sociologie structurale : quels apports pour sortir de la pauvreté ?, Patrick Bruneteaux, chercheur en sociologie politique au CNRS et membre du Centre de Recherches Politiques de la Sorbonne.

 
Discussion : 10 minutes
 
15h00-16h00 : Présidence : Guillaume Le-Lay

D’une réponse universelle à des pratiques discursives locales : une étude des discours sur la « pauvreté » dans des documents institutionnels internationaux et nationaux en chinois, Lai Wei, doctorant en sciences du langage, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.

Quand la pauvreté rime avec violence: le Salvador et les maras, Jade WaffoTeguo, 1ère année de CPGE, ENC.

Le Glas de l'infortune de Régina Yaou ou du piège de la pauvreté dans le contexte culturel africain, Sylvain Kouassi, docteur de L'Université Alassane Ouattara, Lettres Modernes et Contemporaines, Côte d’Ivoire.
 
Discussion : 10 minutes
Pause-café

16h15- 17h30 : Présidence : Sylvie Chraïbi
La représentation de la pauvreté dans « Un parfum de cannelle » de Samar Yazbek, Nawal Alhalah-Harb, INALCO, Centre de Recherches Moyen-Orient Méditerranée (CERMOM).

La part de la pauvreté dans la création artistique maghrébine, Omar Chahbouni et Anouar Assakhi, 2ème année de CPGE, ENC.

Enfants pauvres et travail en littérature, Elisabetta Sibilio, professeur de Littérature Française à l’Université de Cassino e del Lazio Meridionale et directrice du laboratoire inter artes.
 
 
 
 
 
 

Type :
Colloque / Journée d'étude
Lieu(x) :
Amphithéâtre de l'École Nationale de Commerce
70, Boulevard Bessières
75017 Paris

mise à jour le 12 mars 2020