Journée Portes Ouvertes - 2018

Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Léonard et la langue de la peinture en Europe : sources et réception. I. Les mots

du 4 avril 2019 au 5 avril 2019
 

Colloque international



Organisation : Anna Sconza (contact) et Margherita Quaglino (Université de Turin / contact)


 
Présentation : 

A l’occasion du cinquième Centenaire de la mort de Léonard de Vinci en 2019, le Centre Interuniversitaire de Recherche sur la Renaissance Italienne (CIRRI) de l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 en collaboration avec le Dipartimento di Studi Umanistici de l’Université de Turin propose deux journées d’études internationales intitulées Léonard et la langue de la peinture en Europe : sources et réception. I. Les mots.

Les journées d’études seront complétées par un Colloque international consacré à Léonard et la langue de la peinture en Europe : sources et réception. II. Les textes, élargissant la réflexion aux sources de l’artiste-écrivain et la réception en Europe qui aura lieu à l’Université de Turin en novembre 2019.

Les deux initiatives se déroulent sous le haut patronage de l’Académie de France, de l’Académie de la Crusca et s’inscrivent dans le cadre des Célébrations organisées par la Commission nationale d’études sur Léonard de Vinci (Commissione nazionale Vinciana).

Dans le sillon d’études sur les sources de Léonard de Vinci et l’analyse de son style littéraire, la recherche se spécialise aujourd’hui sur les lexiques techniques de l’artiste-écrivain dans les champs de la mécanique, de l’optique et de l’anatomie ; tout en explorant aussi le sort de ces écrits en Italie et en Europe.

La réflexion sur le lexique de la peinture se propose d’ouvrir des pistes d’investigation innovantes sur les outils de travail de Léonard dans son atelier, dans lequel se rencontrent l’écriture, la technique et la création figurative. Le lexique de la peinture constitue ainsi le fils rouge reliant les sources écrites de Léonard (la “bibliothèque” perdue de l’écrivain) à sa pensée ainsi qu’à sa mise en œuvre, d’une part, à la réception et à la fortune des écrits de l’artiste dans les traités d’art successifs, d’autre part. Par conséquent, d’un point de vue chronologique, la période concernée est relativement étendue, allant de la moitié du XIVe au début du XVIIe siècle.

Ces rencontres scientifiques se caractérisent par l’interdisciplinarité des approches : les manifestations de Paris et de Turin sont envisagées comme des occasions de dialogue entre historiens de la littérature, de la langue et des arts, avec des spécialistes de la conservation et restauration de l’œuvres peinte et graphique de l’artiste. S’ajoute à cela une perspective historique : les textes de Léonard seront examinés dans leurs contextes culturel, social et artistique de production.

Les communications sur la langue de la peinture seront reparties en trois sections, en rapport avec le milieu de production et circulation des textes, considérant les divers genres de texte et les relations qu’ils entretiennent entre eux, afin d’interroger les aspects suivants :

·   le lexique relatif aux matériaux, outils, modalités du dessin et du coloris, recettes et préparations ; phénomènes d’optique et techniques perspectives ; théorie et critique de la production artistique ;

·   le lexique d’un point de vue historique : première occurrences, les cas de transferts d’une langue commune à un langage sectoriel, les néologismes et néoformations, le réemploi de termes techniques dans un contexte littéraire (nouvelle, roman, poésie), la réception et la translittération d’italianismes dans les langues européennes ;

·   la relation entre mots et images (artistiques et techniques) ; les formes et finalités de l’ekphrasis littéraire ; l’articulation entre lexique et syntaxe.


Type :
Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :
Maison de la Recherche de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
salles ATHENA
4 rue des Irlandais - Paris 5ème


mise à jour le 21 janvier 2019