Accueil >> Recherche >> Activités scientifiques >> Colloques - journées d'études

Recherche

Le « silence d’or » des poètes surréalistes

du 9 juin 2011 au 10 juin 2011

Colloque international

Lieux : Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, salle Las Vergnas / amphi B, 13 rue de Santeuil, Paris 5ème
Organisateurs : Henri Béhar et Sébastien Arfouilloux - EA 4400 - Écritures de la modernité, littérature et sciences humaines
Contact : sebastien.arfouilloux@paris.iufm.fr

Présentation


Ce colloque se voudrait une interrogation sur la défaveur de la musique aux yeux des poètes, sur les raisons de tenir à distance un art au plus près des perceptions immédiates et sur les pas qu'il reste à parcourir aux musiciens autant qu'aux poètes afin de partager « un peu de terre sonore et vierge ». On s'interrogera d'une part sur l'expérience de la musique dans le surréalisme. Est-ce que la musique a la même place que la poésie dans l'appréhension du monde ? Quid de la musique dans l'appréhension de la poésie ? Est-ce que la musique peut avoir la même fonction que la poésie ? Afin d'éclaircir la place de la musique dans le surréalisme, il s'agira de définir en quoi celle-ci a été exclue ou incluse dans le surréalisme, et d'analyser les débats que cette inclusion ou cette exclusion a provoqués. D'autre part, il s'agira de se demander en quoi la musique continue de constituer une source d'inspiration pour les poètes. On explorera donc les phénomènes de rencontres musico-littéraires dans les textes surréalistes. On interrogera ainsi les différentes modalités de présence de la musique dans le texte : l'évocation de musique comme thème, la mise en valeur des qualités acoustiques des mots, mais aussi les mises en musique. La réunification de la poésie et de la musique dépassant leur antagonisme était-elle possible et même souhaitable ? En quoi, en définitive, le rejet surréaliste de la musique, loin d'être seulement une question factuelle, est-il la conséquence d'une crise de la poésie dans ses formes, celle-ci  devenant le lieu d'une réflexion critique, qui trouve son origine bien avant le surréalisme et se prolonge bien après lui ?


Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 21 février 2011