Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Le présent au cœur du théâtre : Textes / Dispositifs / Gestes artistiques

du 24 janvier 2019 au 26 janvier 2019

Colloque international

Organisation : Joseph Danan et Catherine Naugrette

En savoir davantage : Joseph Danan et Catherine Naugrette


Présentation :

 

Programmer un colloque au cœur d’un festival, c’est se situer au cœur du théâtre en train de se faire, du théâtre au présent. Mais l’acte théâtral n’est-­‐il pas, par définition, un acte au présent ? Il faut bien se rendre à l’évidence : ce présent n’a pas le même sens pour tout le monde, et les rapports que le théâtre entretient avec le présent sont complexes.

Face à Vitez, qui assurait rendre compte du présent lorsqu’il montait des classiques, Vinaver défendait un théâtre de l’aujourd’hui, pour reprendre le titre-­‐manifeste de sa première pièce (Aujourd’hui ou les Coréens). Un théâtre sans « détour » est-­‐il pour autant possible ? Cette notion de « détour » a été théorisée par Jean-­‐Pierre Sarrazac1, qui voit dans les stratégies multiples qu’elle met en jeu une nécessité pour échapper à l’illusion d’une immédiateté, qui serait le propre de la performance lorsque celle-­‐ci prétend accomplir un pur geste de présentation du présent, et non de représentation. Mais ce geste est-­‐il jamais « pur » ?

Reste que le « présentisme », pour citer François Hartog2, ou encore ce que l’historien Jérôme Baschet appelle « la tyrannie du présent »3, guette aujourd’hui le théâtre, à l’image du monde dans lequel nous vivons. Sa critique est sans doute tout autant nécessaire que l’est la prise en compte du présent, au-­‐delà de la tautologie avancée (le théâtre est un acte au présent).

Mais de quel présent s’agit-­‐il ? Celui de la scène – de la présence partagée avec un public – ou celui du monde de référence que la scène convoque ou évoque selon le vieux principe de la mimèsis ? Et si l’on admet le recours à la mimèsis, encore faudra-­‐t-­‐il tenter de définir ce qu’est au juste ce présent qu’elle voudrait refléter. Le présent n’est pas seulement l’actualité, dont les médias nous inondent de leurs flux. N’y a-­‐t-­‐il pas aussi un présent, qui l’est parce qu’il échappe à l’immédiat : un présent, dirait Nietzsche, intempestif ?

La réflexion s’attachera à mettre en lumière les dispositifs élaborés par les artistes – dispositifs qui peuvent concerner aussi les processus de création – afin de capter, ou de capturer, quelque chose du présent, tel qu’ils l’appréhendent et le conçoivent. Elle essaiera de rendre compte du geste artistique qui préside à leurs créations. Elle se penchera aussi sur la nature et le statut des textes convoqués, sans omettre de s’interroger sur ce qu’une écriture dramatique peut encore faire à la scène actuelle.

Type :
Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :
Maison de la Recherche de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
salles ATHENA
4 rue des Irlandais - Paris 5ème

Comédie de Reims
3 chaussée Bocquaine - Reims

mise à jour le 11 janvier 2019


Accès


Maison de la Recherche
de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
salles ATHENA
4 rue des Irlandais - Paris 5ème


Métro / RER :

Ligne 7 : Place Monge
Ligne 10 : Cardinal Lemoine
RER B : Luxembourg

Plan d'accès