Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Le corpus : corps à corps

du 12 mai 2023 au 13 mai 2023
 

Organisation : Marie Kondrat , Matilde Manara

Présentation

Le colloque Le Corpus : corps à corps a pour but d'explorer la notion de « corpus », ses significations et sa pratique dans différents contextes historiques, linguistiques et académiques. Terme latin qui jusqu’au XIXe siècle a relevé de la sphère religieuse (corpus Dominicorpus Christi), « corpus » désigne dans les langues modernes un regroupement structuré de documents réunis en vue de leur étude et choisis à partir d’un critère commun : générique, auctorial ou chronologique. L'idéal d'organicité et de cohérence auquel cette notion renvoie demeure présente, quoique de manière parfois implicite, dans tous les domaines de son usage : en linguistique, où depuis les années 1960 il existe une « stylistique du corpus » ; en sciences de l’information, où l’interprétation des donnés se fait sur de grands corpora souvent numérisés ; en psychologie sociale, où les outils de la « culturomique » permettent l’investigation du comportement humain à travers l’analyse d’un corpus de produits culturels. Tout aussi opérationnel et justifiable qu’il puisse paraître lorsqu’il est revendiqué par ces disciplines, le corpus n’est pourtant jamais un objet aux contours arrêtés, mais plutôt une unité hypothétique. Ce caractère virtuel fait en sorte que ses critères, ainsi que ses frontières, doivent être établis au moment même de sa constitution.

 

Des journaux de confinement aux corpora numériques, des bibliothèques médiévales aux archives ouvrières de Jacques Rancière, plusieurs sont les corps à corps qu’un rapport non orthodoxe à cette notion rend possibles. Les questions théoriques – tel le rapport entre constitution de corpus et autorité, ou encore celui du canon et de sa représentativité – se trouveront alliées à celles historiques et méthodologiques : les transformations du corpus en parallèle avec celles du discours scientifique, les enjeux d'archivage et d'analyse à l'âge du numérique, la justification même du corpus ou le traitement spécifique des corpora oraux. Aux cinq sessions de travail organisées autour de ces axes s'ajoutent une table ronde sur les limites (chronologiques, spatiales, mais aussi et surtout théoriques) de la notion de corpus et un panel consacré à Giacomo Leopardi, auteur canonique s'il en est et cependant exemplaire des métamorphoses que peut subir un corpus en fonction de sa réception critique. Une conférence de la philosophe Adriana Cavarero sur la politique de la voix clôturera le colloque.

 

 

Vendredi 12 mai : Battelle, bâtiment A, auditoire RDC, 7 route de Drize

Samedi 13 mai: Samedi 13 mai | Uni-Mail, salle MR070, Bd du Pont-d’Arve 40

 

Comité d’organisation : Marie Kondrat et Matilde Manara

Assistante du colloque : Sabrina Sampaio Martins (Sabrina.Sampaio@etu.unige.ch)

 

Comité scientifique :

Guido Furci (Sorbonne Nouvelle)

Massimo Natale (Università di Verona)

Nathalie Piégay (UNIGE)

Martin Rueff (UNIGE)

Tiphaine Samoyault (EHESS)


Type :
Colloque / Journée d'étude
Lieu(x) :
Université de Genève
Partenaires :

mise à jour le 9 mars 2023


Lieux


Université de Genève

Vendredi 12 mai 2023
Battelle, bâtiment A, auditoire RDC, 7 route de Drize

Samedi 13 mai 2023
Uni-Mail, salle MR070, Bd du Pont-d’Arve 40