Accueil >> Université >> projet d'établissement

Le contrat de site 2019-2023

L’articulation entre une offre de formation pluridisciplinaire à forte qualification et des activités de recherche centrées sur les langues, les lettres, les sciences humaines et sociales, les arts et les médias, fait de la Sorbonne Nouvelle un acteur scientifique et culturel majeur du territoire parisien. Fort de ce constat, le contrat de site 2019-2024, porté par la nouvelle équipe présidentielle, repose sur trois axes majeurs.

Il s’agit tout d’abord de consolider l’attractivité des formations et de valoriser le potentiel en matière de recherche internationale de l’université, particulièrement auprès des étudiants, grâce au développement de la vie de campus, tout en poursuivant la mise en œuvre de la loi ORE en termes d’innovation pédagogique et de réussite (formation à dis- tance, hybridation, etc.).

En parallèle, une nouvelle dynamique internationale, grâce à une stratégie de partenariats académiques efficiente, a vocation à accentuer le rayonnement scientifique de la Sorbonne Nouvelle, qui sera également porté par des projets fédérateurs tels que la Cité des écritures ou l’inscription de l’établissement dans la convention de coordination territoriale « Sorbonne Alliance », aux côtés de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de l’ESCP Business School.

Il s'agit ensuite de poursuivre l'ouverture de la Sorbonne Nouvelle vers les milieux socio-économiques. Cette ouverture passe aussi bien par un renforcement de la professionnalisation des formations et de l’aide à l’insertion professionnelle (junior entreprise, mécénat, réseau des alumni, etc.) que par un développement de la Formation Tout au Long de la Vie (FTLV).

Ces chantiers ne sauraient être mis en œuvre sans la définition d’un nouveau schéma de gouvernance et de pilotage de l’université dans le cadre d’une politique de développe- ment durable et de responsabilité sociale. Celui-ci s’appuie notamment sur une rationalisation du fonctionnement de la chaîne financière et budgétaire de l’établissement, sur la mise en place d’une politique de ressources humaines dynamique, au plus près des attentes des personnels, ainsi que sur une nouvelle structuration immobilière de l’université dans la perspective du déménagement sur le nouveau campus Nation à l’horizon 2021.

Une démarche collaborative

Des outils collaboratifs ont été mis à la disposition des personnels pour faire re- monter leurs besoins :

  • Projet d’établissement : les propositions de la communauté universitaire ont été recueillies dans le cadre d’un mur collaboratif en trois volets : “formation” (décembre 2019, 39 propositions publiées, nombre de vues 7629), “recherche” (février 2020, 22 propositions, nombre de vues 4 053) , “territoires etsociété”. Le troisième volet n’a pu être mis en place du fait de la pandémie.
  • Campus Nation : un mur collaboratif a été mis en place en septembre 2019 et a permis de recueillir 114 questions/propositions. Chacune d’elle a pu bénéficier d’une réponse spécifique grâce au groupe de travail constitué des secrétaires du CHSCT, de la présidente de la commission des locaux, du service de prévention et de sécurité, des VP CFVU et CA, de la DPIL et de la DSIC.

     

mise à jour le 9 décembre 2021