Accueil >> Vie de campus >> Portraits

Laura Thomassaint étudiante en Etudes Théâtrales vient d'être primée au Festival Rideau Rouge

le 15 avril 2013

En licence 2 d'études théâtrales, Laura vient de recevoir un prix au festival Rideau Rouge organisé par Sciences Po pour sa mise en scène de la pièce Blackbird de David Harrower.

Laura.JPG
  • Laura, pouvez-vous vous présenter ?
Je suis actuellement étudiante à la Sorbonne Nouvelle où je suis en licence 2 d'études théâtrales et je suis également inscrite au Conservatoire du 14ème arrondissement en Art Dramatique. Cette année, j'ai eu l'envie et le besoin de me concentrer autour d'un projet artistique plus concret que mes études. J'ai alors rencontré Thibault Sartori (inscrit en L3 cinéma et audio-visuel et également M2 astrophysique à l'ENS et Justine Rouet-Chabeaux (inscrite en L2 au département d'études théâtrales). Nous étions à la fois inscrits à la Sorbonne Nouvelle et au conservatoire. Nous avions cette même envie de théâtre, eux voulaient jouer et moi mettre en scène, alors nous avons créé Vertige Collectif et nous avons décidé de monter un spectacle.
 
  • Vous venez de recevoir un prix  au festival  Rideau Rouge pour la mise en scène de Blackbird de David Harrower ?

Oui nous avons participé au festival Rideau Rouge, organisé par des élèves de Sciences Po. Nous avons présenté un extrait de notre spectacle aux auditions puis nous avons été sélectionnés parmi plusieurs troupes étudiantes pour jouer dans le cadre du festival à l'Espace Jemmapes devant un public et un jury professionnel. C'est donc à la suite de cette représentation que j'ai reçu le prix de la meilleure mise en scène.
 
  • Vos deux acteurs ont également été primés?
Thibault a reçu le prix du meilleur acteur, oui. Nous avons également eu le prix du jury, que je considère comme le plus important, parce qu'il nous revient à tous les trois. C'est celui qui récompense tout notre travail, celui que l'on a fait ensemble, à trois. C'était important pour nous de nous confronter à un jury, à d'autres troupes. Nous étions pleins d'incertitudes, c'était ma première mise en scène, le texte a ses complexités, la pièce dure 1h30, ils ne sont que  deux sur scène, enfermés.
C'était un vrai challenge pour nous, alors nous sommes fiers d'avoir eu ces prix !
 
  • Où voir la pièce ?
Nous jouons très bientôt, le jeudi 18 avril et le samedi 20 avril à 20h30 au Théâtre de l'école Normale Supérieure. Puis plus tard et plus loin surtout, à Cabourg pour un festival étudiant. D'autres dates sont encore à préciser.

  • Avez-vous d'autres projets ?
Je considère que le travail n'est jamais totalement fini, notre spectacle a encore le temps de mûrir et nous d'apprendre. Au début de notre travail, quand je parlais de notre démarche, je disais que nous étions des "apprentis comédiens" et que j'étais une "metteur en scène encore nourrisson". C'est toujours le cas, mais nous avons sans doute déjà un peu avancé. Quand Blackbird sera assez grand, je le laisserai voler de ses propres ailes et pour l'instant j'y travaille encore. Ce qui ne m'empêche pas de réfléchir à nouvelle création...
 

Type :
Portrait
Contact :
Sous-Direction de la Communication

mise à jour le 8 mars 2015