Accueil >> Université >> Histoire de l'Université

La Sorbonne Nouvelle réaffirme son soutien et son attachement à la Bibliothèque Sainte-Geneviève

L'Université Sorbonne Nouvelle déplore la circulation de fausses informations sur la situation patrimoniale et sociale de la Bibliothèque Sainte-Geneviève (BSG), institution à laquelle elle porte la plus grande attention.

Afin de parvenir à une meilleure gestion des bâtiments dont elle a la responsabilité, l’université a créé au printemps dernier une Direction du Patrimoine Immobilier (DPI) qui coordonne l’ensemble des actions à mener sur ses différents sites. Dans ce cadre, les instances de l’établissement sont actuellement consultées afin de procéder au simple rattachement hiérarchique à cette nouvelle Direction de trois postes dédiés aux affaires bâtimentaires de la BSG. Les agents affectés sur ces postes resteront présents physiquement sur le site de la BSG et permettront ainsi d’assurer pleinement la continuité du service de proximité. La création de cette nouvelle direction a déjà pu montrer toute sa pertinence dans le suivi des grands dossiers immobiliers relatifs à la BSG.
 
Par ailleurs, les modalités d'application du nouveau régime indemnitaire ont été discutées avec l'ensemble des représentants syndicaux de l’université, dont un représentant de la bibliothèque Sainte-Geneviève, avec l'objectif qu'aucun agent ne soit perdant. Des dispositions incompatibles avec le cadre réglementaire national ont été supprimées et le régime désormais en vigueur permet aux personnels de connaître dès à présent une augmentation du volume total de leurs indemnités. Ils bénéficieront en outre d'une nouvelle augmentation à partir d'avril 2022 avec effet rétroactif au 1er janvier 2021 du fait d'un alignement sur les valeurs de référence ministérielles.
 
Depuis sa prise de fonction à l’été 2019, l’équipe présidentielle actuelle s’est constamment mobilisée pour soutenir les initiatives des bibliothèques Sainte-Geneviève et Sainte-Barbe, et notamment leur projet de fusion, par la demande d’un financement conséquent dans le cadre du Contrat de plan Etat-Région. De même, l’université est intervenue dans le cadre du Plan de relance pour que la BSG puisse bénéficier d’une première subvention de 888 000 euros de subventions complémentaires pour engager des travaux de réparation et d’entretien de ses bâtiments. Enfin, la Sorbonne Nouvelle abonde le budget de la BSG chaque année afin de couvrir ses charges courantes de fonctionnement et pour couvrir son déficit.

           Télécharger le communiqué de presse [PDF - 356 Ko]


mise à jour le 25 novembre 2021


Renseignements