EA 2288 >> EA 2288 - DILTEC >> Présentation >> Axe 1

Recherche

La scolarisation des enfants migrants haïtiens au Chili. Des politiques éducatives aux besoins de formation

Suite au tremblement de terre de janvier 2010, de nombreux haïtiens ont fui leur terre et se sont installés au Chili, ces mouvements migratoires ayant été particulièrement importants de 2016 à 2017. De ce fait, les écoles chiliennes ont dû accueillir de plus en plus de jeunes apprenants haïtiens. Dans ce projet, nous nous intéressons à la préparation des enseignants chiliens à l’accueil du public plurilingue migrant : qu’est-il prévu en formation initiale et continue ? quels sont les choix de politique éducative locale et nationale ? Notre attention se focalise sur le système de formation des enseignants, sur les alternatives et adaptations mises en œuvre en milieu scolaire, telles que le recrutement de professeurs de nationalité haïtienne, de médiateurs interculturels, de traducteurs, ainsi que les formes de partenariats repérables dans le tissu associatif qui intègre l’école. Enfin, nous nous interrogeons sur les besoins potentiels en offre de formation : connaissance du public, organisation d’évaluations diagnostiques, développement d’une éducation interculturelle ouverte à la pluralité des apprenants…. 

Début du projet : 2019

Responsables : Laura Uribe, docteure, ATER à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, DILTEC, EA 2288 et Guerlande Bien-Aimé, docteure à l’Université d’État d’Haïti, laboratoire LangSÉ (Langue-Société-Éducation).
Enseignantes- chercheures associées : Catherine Mendonça Dias et Muriel Molinié, EA2288, DILTEC, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

Mots clés : Éducation plurilingue et interculturelle- Formation des enseignants du premier degré- Médiation linguistique et pédagogique- Scolarisation des élèves allophones.

À venir : Participation au symposium RIED (Réseau International Éducation à la Diversité), « Étendue de la formation des enseignants aux diversités sociolinguistiques et culturelles des élèves plurilingues migrants » (Bruxelles, juillet 2020).

mise à jour le 14 mai 2020