ED 622 >> Activités Scientifiques >> Samedi de l'ED

Recherche

La Représentation du Discours Autre : principes pour une description

Samedi 29 février 2020
9h-16h
Maison de la recherche

Journée organisée par Claire Doquet (CLESTHIA)

Présentation
La présence dans un discours de voix autres que celles du locuteur principal est traditionnellement traitée au prisme du discours rapporté. Cette dénomination laisse penser que le locuteur importe tel quel un autre discours dans le sien, sans que soit explicitement questionnées les modalités de ce transfert ni le positionnement énonciatif de l’extrait rapporté. C’est précisément la perspective énonciative qui préside à l’émergence du terme « représentation de discours autre », apporté par les travaux de Jacqueline Authier-Revuz. Envisageant le discours autre comme représenté plutôt que rapporté, elle met l’accent sur l’activité métalangagière qui préside à cette représentation en caractérisant la représentation du discours autre comme mise en jeu de deux dires - et pas seulement deux discours - qu’elle articule, considérant la Représentation du Discours Autre (RDA) comme nouage de la réflexivité et de l’altérité langagière. Cette position s’ancre dans une conception différentialiste du champ de la RDA, contre l’idée, aujourd’hui très répandue, de son organisation en un continuum.

Après Ces Mots qui ne vont pas de soi (1995), où Jacqueline Authier-Revuz étudie systématiquement les « boucles méta-énonciatives de modalisation autonymique » de type X, je dis X’ (où X’ est l’autonyme de X), parait cette année son deuxième ouvrage-somme : La Représentation de Discours Autre : principes pour une description. En deçà des riches acquis descriptifs du jeu, en discours, des discours rapportés ou de la citation, l’ouvrage propose un modèle d’ensemble, cohérent, à partir de choix théoriques explicites – réel de la langue, ordre du discours, sujet et son rapport au langage – confrontés systématiquement à des faits attestés. Son auteure, professeure émérite à la Sorbonne Nouvelle, a accepté l’invitation conjointe de son laboratoire Clesthia et de l’école doctorale Sciences du Langage pour revenir sur les lieux de son enseignement et proposer aux doctorants une réflexion sur quelques aspects fondamentaux de son ouvrage.

 

Bibliographie :

Authier-Revuz, J. (1995) Ces Mots qui ne vont pas de soi. Boucles réflexives et non-coïncidences du dire. Paris : Larousse. Réédition mise à jour Lambert-Lucas 2015.

Authier-Revuz, J. (2020) La Représentation de Discours Autre : principes pour une description. Berlin, De Gruyter. coll. Linguistique française.

 

Type :
Conférence

mise à jour le 19 février 2020


Documents à télécharger :