Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Frontières et transferts culturels dans l’espace euro-méditerranéen ; dynamiques transfrontalières des pratiques culturelles à l’époque contemporaine

du 26 octobre 2016 au 27 octobre 2016

affiche.jpg
Organisatrices : Judit Maár et Krisztina Horváth ELTE de Budapest

Programme [PDF - 1 Mo]


Présentation

Nous avons pu problématiser le thème des transferts culturels dans le cadre de deux colloques précédents (2014 et 2015 ) dont le premier a traité l’exil comme un ressort important des échanges inter- et transculturels, tandis que le second mettait en parallèle crises et transferts culturels en tant que deux spécificités des sociétés plurielles contemporaines. Le but de notre prochaine rencontre qui prendra la suite de ces deux colloques sera de compléter nos investigations sur les transferts culturels, cette fois-ci plus particulièrement du point de vue de leur rapport à la notion de frontière. Qui dit ‘transferts culturels’ en effet dit nécessairement franchissement de frontières - réelles ou imaginaires, matérielles ou mentales, symboliques ou concrètes -, dans le passage d’un territoire à un autre tant physique que mental. Le thème de la frontière – tout comme ceux de l’exil ou des transferts culturels - est abondamment traité : manifestations et publications scientifiques ne manquent pas sur le sujet. On ne s’en étonnera pas si l’on songe combien l’histoire contemporaine est nourrie de déplacements de populations – migrations internes aussi bien qu’externes –, déplacements inducteurs de transferts culturels et de remise en question des frontières. L’objectif de notre colloque est de proposer une approche culturelle et identitaire du concept de frontière en problématisant son statut par rapport aux transferts culturels à l’époque contemporaine, dans un espace géoculturel concret que nous appelons l’espace euro-méditerranéen. Nous envisagerons d’étudier comment dans leur intimité, dans leur pratique quotidienne ou artistique, les individus vivent, créent ou abolissent les frontières ; comment s’expriment les pensées et les pratiques transgressives dans les relations et dans les échanges interculturels ; comment apparaît la frontière comme facteur d’identité possiblement multiple ou plurielle ; comment la frontière, en tant qu’« espace liminal » (Marie-Christine Fourny), peut devenir non seulement un facteur de cloisonnement mais aussi un lieu d’ouverture.

Axes proposés

1. Frontières réelles et frontières mentales : le problème de la relation à soi-même et à l’Autre ; appartenances plurielles, par le biais de déplacements, d’échanges, de séparations, de fermetures et d’ouvertures – témoignages et expériences de la réalité de la frontière.

2. L’Imaginaire de la frontière dans la littérature et les arts : franchissement, transgression, passage et passeur – comment apparaît dans la représentation littéraire et/ou artistique tout ce que l’axe premier évoque comme réalité.

3. La frontière comme enjeu linguistique : traduction, herméneutique, compréhension.

4. Canons culturels et leur diffusion ou le problème du cosmopolitisme artistique – identité nationale et frontières culturelles franchissables ou infranchissables.

 

Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 22 septembre 2016