Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Frederick Douglass : Temps, lieux et disciplines

du 11 octobre 2018 au 13 octobre 2018

Frederick Douglass across and against Times, Places, and Disciplines

Organisation :
Hélène Quanquin
Hélène Le Dantec-Lowry


Présentation :

Né esclave dans le Maryland, Frederick Douglass est devenu, après sa fuite dans le Nord du pays, l’un des leaders du mouvement abolitionniste et un fervent défenseur de l’égalité entre Noirs et Blancs, comme de celui des droits pour les femmes ; il a mené après la guerre de Sécession une carrière d'homme politique et de diplomate, tout en continuant de se battre pour les droits civiques de populations africaines-américaines désormais libres, mais systématiquement discriminées. Douglass a laissé de nombreux textes, dont les plus connus restent ses trois autobiographies, Narrative of the Life of Frederick Douglass, an American Slave (1845), My Bondage and My Freedom (1855) et Life and Times of Frederick Douglass (1881). À ces ouvrages s’ajoutent les centaines de discours qu’il a donnés tout au long de sa vie, son œuvre journalistique, sa correspondance et quelques écrits de facture plus littéraire, dont la nouvelle « The Heroic Slave ».

Ce colloque international réunira un grand nombre de chercheuses et chercheurs américains et européens (une soixantaine) qui interrogeront l’œuvre protéiforme de cette figure désormais incontournable de l’histoire littéraire, intellectuelle et politique des États-Unis. Il sera l’occasion de faire le bilan des recherches menées jusqu’ici sur Frederick Douglass en même temps que d’en souligner certains points aveugles et d’ouvrir de nouvelles perspectives sur cette figure en même temps que sur les sujets qu’il eut l’occasion d’aborder (la question des droits pour tous, la liberté, la religion, les relations des États-Unis avec Haïti, celles des Africains-Américains avec Haïti et avec l’Afrique), dont certains font encore aujourd’hui partie des débats politiques et intellectuels aux États-Unis, mais aussi en Europe. Le colloque sera ouvert à des ancrages disciplinaires  variés : études anglophones, histoire, études littéraires, philosophie, sciences politiques, droit, histoire du livre et de l’édition.

Il sera par ailleurs précédé de toute une série d’activités pédagogiques liées à l'histoire publique menées au cours de l’année 2018 avec les élèves et étudiant·e·s de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur. Nous avons pris contact avec le Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage (CNMHE) afin de mettre en place ce volet pédagogique, qui se traduit par la lecture des textes de Douglass (une première lecture a eu lieu à la Fondation américaine à Paris en mars dernier), une autre aura lieu à l’occasion de la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions le 10 mai 2018. Nous conduisons des ateliers de traduction menés avec des étudiant·e·s en licence d’anglais et envisageons une exposition.

Comme on le voit, ce colloque aura une importance scientifique indéniable de par les réflexions sur une figure intellectuelle et militante majeure, la dimension interdisciplinaire des approches et des débats qui font écho à des questions contemporaines. Il nous semble par ailleurs que la démarche pédagogique et le choix de se tourner également vers le grand public en amont du colloque offrent une ouverture intéressante à cette manifestation scientifique.

Le bicentenaire de la naissance de Frederick Douglass est l’occasion de manifestations diverses et multiples aux États-Unis mais aussi en Europe. Douglass a influencé militants et intellectuels hors des États-Unis ; il a aussi passé du temps à Paris. Il nous semblait donc crucial d’organiser en France un colloque sur et autour de cette figure majeure.


Type :
Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :
Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
Université Paris-Diderot
The University of Chicago in Paris
Mairie de Paris

mise à jour le 30 mai 2018