Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3


ED 120 >> Formation Doctorale

Formation doctorale ED 120

Principes de la formation


La formation doctorale présente la particularité de laisser beaucoup de liberté au doctorant. Son objectif principal est de l’aider à mener ses recherches personnelles jusqu’à sa soutenance de thèse. Contrairement aux cycles universitaires précédents, de la licence au master, il n’existe pas en doctorat de rigoureux système de validation obligatoire par crédits ECTS (ni partiels, ni mini-mémoires à rendre ne jalonneront votre parcours).
 
Néanmoins, ces recherches autonomes et personnelles ne doivent pas vous conduire à vous couper du reste du monde universitaire. C’est pourquoi l’école doctorale met à votre disposition une formation, adaptable à vos besoins et à vos disponibilités qui s’organise autour de trois axes principaux :
  • Les séminaires doctoraux : ces séminaires, spécifiquement réservés aux doctorants, vous sont proposés par plusieurs professeurs de littérature française et de littérature comparée. Ils sont ouverts à tous les doctorants de l’école doctorale 120, sans distinction entre littérature française et comparée, étant donné la vocation généraliste de leur contenu. Des cours supplémentaires donnés par des professeurs d’autres établissements du PRES Sorbonne Paris Cité, notamment Paris 7 et l’INALCO sont également offerts spécifiquement aux doctorants.
Il leur revient de faire leur choix selon leurs propres recherches. Ces cours doctoraux ne sont pas obligatoires, mais il est fortement conseillé d’assister à au moins quelques-uns de ces cours, conçus pour aider les doctorants dans leurs travaux.
  • Les séminaires des directeurs de recherches : ces séminaires conçus pour les étudiants de M2 restent ouverts aux doctorants, qui peuvent y assister très librement selon leurs intérêts et leurs disponibilités.
  • Les séminaires des équipes de recherches : ces séminaires ont lieu généralement à raison d’une séance mensuelle. Ils vous permettent de vous familiariser avec le monde de la recherche, notamment celui de l’équipe à laquelle vous appartenez. Vous trouverez à ce sujet des informations détaillées plus loin dans la brochure, n’hésitez pas à demander conseil à votre directeur de recherche.
Plus vous avancerez dans vos recherches, plus vous vous pourrez prendre l’initiative de participer aux colloques et journées d’étude de Paris 3, voire d’autres universités. Des sites comme http://www.fabula.org/ lancent régulièrement des appels à communication ; n’hésitez pas à les consulter régulièrement !

L’École Doctorale et les Equipes de recherche peuvent prendre en charge votre déplacement et votre hébergement (contacter votre Directeur de recherche).

N’hésitez pas par ailleurs à proposer vos communications aux séminaires de doctorants organisés par les allocataires-moniteurs de Littérature Générale et Comparée, c’est un excellent entraînement à la prise de parole à l’oral. Il s’agit de séminaires organisés de manière plus informelle par des doctorants pour des doctorants et qui vous permettent de présenter vos travaux en cours.

Validation


Du fait de sa souplesse, la formation doctorale ne prévoit a priori aucune validation sous forme de crédits ECTS, la finalité du doctorat étant la soutenance de thèse. Néanmoins, sur demande individuelle des doctorants, les cours et séminaires présentés ci- dessus pourront faire l’objet de validations (au cas par cas), à la demande des étudiants ayant besoin d’attester du suivi de leur formation doctorale (carte de séjours, bourses, CV...).


Projet professionnel


Beaucoup de doctorants sont déjà des salariés à temps plein (20 %) beaucoup plus le sont à temps partiel (33%) ou sont boursiers ou allocataires (15%), trop encore (env. 30%) sont sans source de financement identifiée.

Avant de s’engager dans une thèse, les doctorants doivent avoir conscience que si celle-ci leur apporte compétences et savoirs, elle ne garantit pas un débouché professionnel spécifique. Les postes à l’Université sont rares (pour la session 2007 : 22 postes sont ouverts au recrutement en 09e section-littérature française et 7 postes sont ouverts en 10e section-littérature comparée pour l’ensemble de la France, toutes spécialités confondues), ce qui veut dire que le devenir professionnel doit être prévu autrement.

Les Docteurs en Lettres et Sciences Humaines ne manquent pas d’emploi, mais en dehors des voies classiques (le CAPES et l’agrégation) les débouchés et possibilités d’emploi sont à construire souvent sur une initiative spécifique.

Des Doctoriales sont organisées par Sorbonne Paris Cité pour informer et sensibiliser les étudiants à cette question centrale de l’emploi, une prochaine édition est prévue.

Où s'informer

  • Le Service Commun Universitaire d'Information et d'Orientation et d'Insertion Professionnelle (SCUIO-IP), Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 SCUIO IP - Centre Censier - 13 rue Santeuil Bureau 4, 75230 Paris Cedex 05, scuio@univ-paris3.fr  Tél. : 01 45 87 40 01/01 45 87 40 04
  •  Le BAIP : Bureau d’Aide à l’Insertion Professionnelle, baip@univ-paris3.fr Censier (RDC porte 6B), 13 rue Santeuil, 75005 Paris
  • L'ABG (Association Bernard Gregory) ; plus efficace pour les sciences, mais qui a une rubrique Lettres et Sciences Humaines. Site : www.abg.asso.fr/ sur lequel vous trouverez le journal en ligne  Docteurs and Co - Bourse CIFRE, Doctorants-conseil
  • L’ ANDES (association française des docteurs) publie des dossiers en ligne. Site :
    www.andes.asso.fr
  • Autres adresses :
www.apec.fr
www.profilculture.com
www.talent.fr
www.risc.cnrs.fr
www.formation-recherche.info

mise à jour le 12 septembre 2013