Accueil >> Université >> Présentation >> Portraits

Insertion professionnelle, UFR LLCSE

Flore Der Agopian, Magali Louiserre et Jennifer Lufau participent au programme Start Up Ambassadeur

le 22 février 2016

Etudiantes en Master 2 Management des Projets Internationaux, Flore der Agopian, Magali Louiserre et Jennifer ont décidé de rejoindre le programme Start Up Ambassadeur proposé par l'incubateur de la Ville de Paris, Paris & CO.

Start_up_ambassadeur.jpg

Flore, Magali et Jennifer, pouvez-vous nous présenter votre parcours ? 

Flore : J’ai obtenu mon bas ES en 2012. Depuis toujours attirée par les langues et l’international, j’ai ensuite choisi d’intégrer la licence d’études européennes et internationales de l’UVSQ. J’ai réalisé ma troisième année à l’étranger, dans une université allemande à Berlin. Cette expérience a renforcé mon goût pour les échanges multiculturels. J’ai compris vouloir m’éloigner des domaines linguistiques et m’ouvrir au monde de l’entreprise. C’est ce que le Master Management des Projets Internationaux de la Sorbonne Nouvelle m’offre.  

Jennifer : J’ai obtenu une Licence LEA spécialisée en affaires et commerce dans le but de m’orienter vers l’international. Après mon stage effectué en Chine, j’ai décidé d’intégrer le Master management de projets internationaux de la Sorbonne car il remplit tous mes critères à savoir qu’il y soit donné des cours de management, marketing, gestion et langue des affaires.

Magali :J’ai pour ma part obtenu mon bac ES avec mention en 2011. Je me suis toute de suite orientée vers une prépa aux Instituts d’Etudes politiques à l’Institut Catholique de Paris. Je suivais en parallèle une LLCE Allemand. Ce parcours alliait donc les langues, les relations internationales et la science politique. C’est donc naturellement que j’ai continué mes études en licence d’études européennes et internationales à l’UVSQ. Avec cette dernière, j’ai eu l’occasion de partir au Canada en 3ème année à travers un programme d’échange universitaire. La licence m’a donnée l’opportunité d’approfondir mes aptitudes en coopération internationale, ainsi que sur les grands enjeux économiques, énergétiques et politiques de différentes régions du monde. J’ai décidé de rejoindre le Master management de projets internationaux car je veux plus tard me spécialiser dans les affaires internationales dans le milieu anglophone.


Comme Violaine et Yasgi l'année dernière vous avez décidé de rejoindre le programme Start Up Ambassadeur proposé par l'incubateur Paris & Co, en quoi cela consiste-t-il ? 

Comme son nom l’indique, l’objectif de Start Up Ambassadeur est de représenter une startup auprès d’étudiants à l'université et de leur faire découvrir l’environnement entrepreneurial.

D’une manière générale, les étudiants à l'université ont moins de contact avec le monde de l’entreprise que ceux en grandes écoles de commerce et d'ingénieurs. Le programme permet d’y remédier.

Aucune expérience préalable n’est requise, uniquement la motivation et l’envie de découvrir le monde attractif des startups. Les participants suivent le travail d’un entrepreneur, entre difficultés et réussites, et répondent à certains besoins de la jeune entreprise sans que la charge de travail ne soit comparable à celle d'un stage.

Contrairement à l’an passé, où 5 équipes avaient participé au programme, nous ne sommes que deux groupes cette année. Les étudiants intéressés peuvent rejoindre le projet à n’importe quel moment, en contactant Fabien Rault, de Paris & Co.


Quelle est le projet de la start up Double Sens

Double Sens est une agence spécialisée dans le tourisme solidaire. Depuis dix ans, elle propose des voyages innovants, dont le développement durable et l’échange sont les maîtres mots. L’idée de ces voyages alternatifs est de s’intégrer dans une nouvelle culture auprès des populations de manière responsable et équitable.

Avec 8 destinations, Double Sens est présente sur 3 continents: Equateur, Burkina Faso, Bénin, Cap Vert, Madagascar, Sri Lanka, Cambodge et Vietnam. Deux types de voyages sont proposés. L’immersion est le voyage d’aventure par excellence, les voyageurs s’immergent dans la vie quotidienne locale. Lors des séjours en mission, les voyageurs participent à des activités liées aux besoins des associations locales.

Visiter une région ne peut se faire qu’au contact des populations. Les voyageurs peuvent loger chez l’habitant. Ils font des excursions, accompagnés de guides locaux, dans le respect de l’environnement culturel et naturel. Les référents de l’agence sont sur place avec les meilleures recommandations afin de leur faire vivre une expérience inoubliable en dehors des sentiers battus. 

Pour Double Sens, les rencontres et l’authenticité sont la clé de la réussite d’un voyage solidaire. 

Comment conciliez-vous cet engagement et vos cours ? 

Bien qu’il soit possible d’y participer seul, le programme Start up Ambassadeur est plus intéressant en équipe (max. 3 personnes). Nous pouvons nous répartir les tâches, cela allège la quantité de travail. Nous voyons régulièrement Double Sens, afin de faire le point sur l’avancée des missions. Cela demande du temps, et il est parfois difficile, de gérer travaux à rendre pour la fac et pour la startup. Mais nous nous sommes engagées et ne voulons pas décevoir l’entreprise qui nous a accordé sa confiance. Gwenaël, la chargée de communication de Double Sens, avec qui nous sommes principalement en contact, nous encadre et nous motive.

Avez-vous des projets à l'occasion de la semaine de l'entrepreunariat ? 

Nous organiserons une table ronde le jeudi 10 mars 12h à 14h  au Labo de l'Edition à l'occasion de la Semaine de sensibilisation des Jeunes à l’entrepreneuriat féminin. Nous présenterons le programme Start-up Ambassadeur, Double Sens, et le tourisme solidaire.
Nous comptons également la participation d'une étudiante de notre master qui vient de créer sa structure. Le co-fondateur de Double Sens participera à la réunion, afin de présenter son parcours et l’économie sociale et solidaire. Ce sera l’occasion de lui poser toutes les questions concernant les difficultés et réussites auxquelles doit faire face un entrepreneur. Vous êtes intéressés ? Venez nombreux !

Inscription auprès de relations-entreprises@univ-paris3.fr

Type :
Portrait
Contact :
Brigitte Chotel : Chargée des relations entreprises / réseau alumni

mise à jour le 12 octobre 2016