Accueil >> International >> Partir en mobilité à l'étranger

Faire reconnaitre un diplôme à l'étranger

Dans le cadre d'un programme d'échange



Dans le cadre d'un programme d'échange (Erasmus ou International) de l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3, la reconnaissance des diplômes est automatique. Elle est prévue dans les accords de coopération par l'application du système européen d'unités capitalisables (ECTS) :

Avant son départ dans l'université étrangère, l'étudiant complète un contrat pédagogique et à son retour en France il fait valider à l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3 les notes obtenues dans son établissement d'accueil.

Dans le cadre d'une mobilité individuelle



Le traité sur l'Union européenne prévoit la libre circulation des citoyens. Il permet à un étudiant d'entreprendre ou de poursuivre des études dans un autre Etat membre dans le cadre d'une mobilité individuelle ou d'un programme d'échange.

Le système européen d'unités capitalisables (ECTS) garantit la reconnaissance mutuelle des diplômes. Les crédits ECTS représentent, sous la forme d'une valeur numérique entre 1 et 60 affectée à chaque unité de cours, le volume de travail que l'étudiant est supposé fournir pour chacune d'entre elles. Ils expriment donc la quantité de travail que chaque unité de cours requiert, par rapport au volume total de travail, pour réussir une année d'études complète dans l'établissement. Un crédit ECTS correspond à une unité de valeur attribuée à un cours selon la charge de travail impliqué. Soixante crédits ECTS représentent une année d'étude académique.

Des centres d'information ont pour mission de donner toute information utile sur les procédures de reconnaissance des diplômes dans les pays concernés :

Inscription consulaire



Si vous partez à l'étranger, pensez à l'inscription consulaire. Cette démarche est gratuite, volontaire et non obligatoire et peut s'avérer très utile par exemple pour obtenir un renouvellement de passeport ou dans le cas de la mise en place d'un plan de sécurité dans le pays.

De plus, seule cette inscription au registre des Français établis hors de France permet au Poste consulaire d'avoir connaissance de votre présence sur le territoire :

mise à jour le 24 mai 2012