EA 1484 >> EA 1484 - CIM >> Axes de recherche >> ERCOMES

Centre de recherche

ERCOMES : Equipe de Recherche sur la Constitution des Médias, des Evénements et des Savoirs

Structure(s) de rattachement :
CIM - Communication, Information, Médias - EA 1484

Composition de l'équipe

Membres titulaires :

Présentation

Cette équipe regroupe des chercheurs qui appartenaient soit au CREDAM (Guy Lochard, Laurence Corroy), soit au CHRIME (Yasmine Marcil, Emilie Roche) et est dirigée par le professeur Jocelyne Arquembourg qui a été élue à Paris 3 en 2011. Cette entité se propose d’étudier à la fois la circulation des discours sociaux et médiatiques, les dispositifs médiatiques et leurs conditions de production, ainsi que les formes de réception de ces discours dans une perspective diachronique ainsi que dans le contexte d’une internationalisation croissante.

Du CHRIME, elle conserve la dimension historique et l’accent mis sur l’étude de l’internationalisation progressive des entreprises médiatiques. Du CREDAM, l’accent sur la période contemporaine et l’étude des rapports entre jeunes et médias. La problématique de l’événement et du rôle que celui-ci joue dans les débats publics, telle que l’a formulée J. Arquembourg dans ses travaux, cimente l’ensemble de ces approches.

Partenariats

ERCOMES  entend collaborer, à l’intérieur du CIM, avec l'équipe APPLA & CO sur un projet intitulé "Nouveau/renouveau". La constitution d'un événement à laquelle ERCOMES s'intéresse suscite en effet bien des débats entre sciences de l'information et de la communication et philosophes, de même que le rôle des acteurs et les relations qu'ils entretiennent. Voilà qui justifie pleinement une collaboration susceptible d’impliquer tous les membres des deux équipes. Sur le thème "Nouveau/renouveau", les épistémologues peuvent aller chercher comme une source possible de la nouveauté dans la réutilisation de matériaux, d'objets ou de méthodes anciennes. Les historiens y trouveraient leur compte mais aussi les divers représentants des sciences humaines puisque les transferts de concepts et de méthodes sont aussi sources de novation, ainsi bien évidemment que les différents arts les travaillent aussi aujourd'hui en recyclant et en citant, en répétant et en copiant. Et les spécialistes des médias pourraient évaluer la nouveauté des événements à l’aune des discours qui les font et décrivent.

mise à jour le 2 février 2016